À propos

À l'heure où la philosophie requestionne le malaise de sa condition, et est tentée de diagnostiquer une collusion de la science et de la barbarie, cet ouvrage se présente à la fois comme une enquête sur les sources de cette situation, et comme une réflexion sur la crise et les perspectives du logos philosophique. Il s'agit en effet de comprendre comment le champ de la pratique philosophique s'est restreint au point de ne plus étreindre qu'un fragment de sa propre histoire. Dégager les racines historiques de la restriction du champ philosophique permet de comprendre, en quelque sorte positivement, les mutilations imposées tant par l'ontologie de la physique classique, que par la bifurcation qui donna naissance à deux cultures opposées et à une esthétique négative. C'est une parole de philosophie à la première personne qui, à partir d'une méditation sur le statut encyclopédique du savoir et l'universalité, rend possible une lecture de cette crise. Dans le sillage de cette enquête engagée dans la pratique philosophique, se trouvent examinées les conditions de possibilité d'une nouvelle donne philosophique qui permette au philosophe d'habiter sa propre culture, sans renoncer au projet séculaire de l'unité du savoir.


Rayons : Religion & Esotérisme > Religion généralités


  • Auteur(s)

    Sylvain Auroux

  • Éditeur

    Presses universitaires de France (réédition numérique FeniXX)

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    09/10/2015

  • Collection

    Philosophie d'aujourd'hui

  • EAN

    9782130665908

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    200 Pages

  • Poids

    225 Ko

  • Diffuseur

    FeniXX

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    3.0

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Sylvain Auroux

Sylvain Auroux, qui a organisé L'Histoire des Idées Linguistiques, est Directeur de recherches au CNRS. Il est responsable de l'Équipe d'Histoire des Théories Linguistiques à l'Université Paris VII.

empty