Le maitre des heures

À propos

Nous voici à la fin du XVIIème siècle sans doute, dans une cité portuaire du nord. C'est un lieu vaincu par l'âge, et l'on s'y ennuie. La cité et le palais s'organisent autour du duc Gonzagues, qui se consume sans désir avec de jeunes femmes. Mais d'étranges événements se produisent dans le palais: deux horlogers - les "Maîtres des heures" chargés de réparer et de remonter les 218 pendules - disparaissent sans raisons. Gonzagues fait appel à un Polonais nommé Arturo, qui devient à son tour maître des heures. Sa stature est telle qu'on l'appelle le {Grand}. Toute la ville découvre ce personnage silencieux et adroit de ses mains, qui répare l'âme des horloges dans la nuit du palais, entraînant le duc à sa suite. Une amitié rare va se nouer entre les deux hommes. Mais le Grand épouse une jeune lingère, Helen, dont il a une fille au prénom de reine: Lodoïvska. Est-ce le commencement d'une nouvelle vie au palais ? Ou la fin d'une amitié ? La jeune Lodoïvska saura-t-elle échapper aux regards du duc ?

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782246790709

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    180 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    195 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Christophe Bataille

Déçu par son école de commerce, il commence à écrire par ennui à 17 ans et se distingue comme le plus jeune écrivain au Goncourt des lycéens. Editeur chez Grasset depuis 1995, il est l'auteur de plusieurs romans : 'Annam' (1993), qui lui vaut le Prix du Premier Roman et le Prix des Deux Magots, 'Absinthe', qui reçoit le Prix de la Vocation, 'Le Maître des heures' (1997), 'Vive l'enfer' (1999). 'Quartier général du bruit', son dernier roman paru en 2006, raconte, dans l'éclatement chronologique et l'explosion des mots, l'histoire de Bernard Grasset, rival de Gaston Gallimard dans les années 1930. Ses fictions sont d'une écriture ciselée mais sans artifices. Christophe Bataille imprime à la langue sa touche très personnelle et construit des réalités originales, écrites avec une passion qui se transmet à la lecture.

empty