La memoire de prague

À propos

Il y a aujourd'hui un regain d'intérêt des Occidentaux pour l'Europe centrale. Les Français ont découvert au Centre Pompidou Vienne fin de siècle, sur laquelle régnait la monarchie des Habsbourg. Mais c'est tout l'Empire austro-hongrois qui a été acteur et témoin d'une culture européenne originale. Prague, capitale des Tchèques, en a été l'un des grands centres. Avec le romantisme naît la conscience d'une identité nationale encore fragile. Elle est l'affirmation d'une volonté d'exister, dans une région d'Europe qui est l'enjeu de l'impérialisme des grandes puissances. La nation tchèque, issue de l'action des intellectuels, prend corps à la veille de la révolution de 1848. Une des révélations de ce livre, c'est que l'idée d'intelligentsia vient, non pas de Russie, mais des Slaves de l'Ouest, Tchèques et Polonais. Comment les Tchèques vivent-ils, depuis deux siècles, leur propre destin, avec des moments de fierté ou de lourds malaises ? Comment expliquer, qu'à Munich en 1938, ou lors du printemps de Prague, l'État tchécoslovaque ait renoncé à une résistance armée pour explorer d'autres voies de résistance non violente ? L'Histoire est la justification suprême du passé et de l'avenir. Les Tchèques et les Slovaques ont su construire une nation, avec une culture politique démocratique originale, une réalité qui ressurgit au-delà des crises, et dans la continuité historique où se fondent leur culture et leur personnalité méconnues.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de l'Europe

  • EAN

    9782262059231

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    220 Pages

  • Poids

    645 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    FeniXX

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty