Le syndicalisme chretien sous l'occupation

À propos

Qu'ont fait, pendant la dernière guerre, les syndicalistes chrétiens ? Pour ces hommes de bonne volonté, la défaite de 1940 et l'occupation de la France par l'Allemagne nazie, constituent un traumatisme et une menace. Car l'Allemagne d'Hitler, c'est le pays où les syndicats sont interdits, où la religion chrétienne est rangée au magasin des superstitions.
Tout repose donc sur les choix de Vichy, et sur l'évolution du conflit. À partir d'une documentation neuve, riche et variée, Carole Saudejaud écrit l'histoire des relations complexes entre l'État français et les syndicalistes chrétiens. Elle montre comment, à l'attente inquiète de la première année d'Occupation, succède le temps des divisions, dès qu'est promulguée la Charte du Travail, le 26 octobre 1941. Ce sont dix-huit mois de controverses, de conflits, de rapprochements et de doutes qui sont, pour la première fois, analysés dans le détail. Enfin, en juin 1943, vient le temps de l'engagement massif dans la Résistance, des combats, mais aussi des espérances et des projets pour une France libérée et reconstruite.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de l'Europe

  • EAN

    9782262060381

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    300 Pages

  • Poids

    98 611 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    FeniXX

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (pdf)

empty