À propos

Chacun parle couramment d'art ou de pensée moderne, de techniques modernes, d'amour moderne, etc. Malgré l'usage et les abus, le mot n'a pas perdu son prestige. Il sert dans la publicité, dans les propagandes et dans l'expression de tout ce qui est ou paraît nouveau. Mais que signifie-t-il exactement ? Ambigu, ce mot révèle à l'analyse deux sens et recouvre deux réalités : tantôt il désigne une exaltation plus ou moins factice et soumise à la mode, tantôt il indique un certain nombre de problèmes et de possibilités (ou d'impossibilités). La première acceptation peut se nommer « modernisme », la seconde « modernité ». Le modernisme est un phénomène sociologique : l'acte d'une conscience sociale qui peut avoir ses lois. La modernité est une motion liée à une critique naissante et à une problématique définissable. Les douze préludes que contient ce volume s'efforcent de distinguer modernisme et modernité, pour saisir leurs rapports dialectiques. Ils cherchent à préciser les contours de la notion de « modernité », en formulant les questions qu'elle pose ou plutôt qu'elle enveloppe. Ce qui ne va pas sans une contestation radicale des réalités et des idées qui semblent établies dans notre société dite moderne.


  • Auteur(s)

    Henri Lefebvre

  • Éditeur

    Les Éditions de Minuit (réédition numérique FeniXX)

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    09/01/2020

  • Collection

    Arguments

  • EAN

    9782707350237

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    396 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    696 Ko

  • Diffuseur

    FeniXX

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    3.0

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Henri Lefebvre

Henri Lefebvre, né en 1901 et mort en 1991, est un philosophe et sociologue français connu pour son travail d'inspiration marxiste sur la vie quotidienne. S'intéressant d'abord au monde rural puis à l'urbanisme des grandes villes, il réfléchit avant tout à l'appropriation de son environnement par chacun comme outil d'émancipation.

empty