À propos

Prendre le départ du Vendée Globe est une aventure. Arriver à bon port est un exploit. Sur vingt-neuf concurrents, seuls dix-huit ont franchi la ligne d'arrivée du Vendée Globe 2016-2017 et Fabrice Amedeo est de ceux-là. Une superbe performance pour celui qui, il y a moins de deux ans, prenait le métro tous les jours pour se rendre à la rédaction du Figaro.« Ce départ du Vendée Globe, je suis allé le chercher à la force de mes poignets : trouver des partenaires, créer mon entreprise, acheter un bateau, apprendre à naviguer en IMOCA, me préparer physiquement, apprendre à réparer mon bateau... Être au départ de cette course était en soi une victoire. Mais le plus gros m'attendait. Un Everest personnel, 27 000 milles nautiques en solitaire autour du globe. »Un Everest qui ne se dévoile vraiment qu'à la lumière de l'expérience, constitué d'étapes à franchir et d'épreuves à surmonter : la première nuit en mer, le passage de l'équateur, les tempêtes, le cap Horn, les pannes et la casse, le froid, les icebergs, la peur, la solitude, l'épuisement, la faim... Un véritable parcours du combattant de plusieurs mois, heureusement jalonné de moments dont la beauté est décuplée par l'intensité de l'aventure. De sa plume alerte, Fabrice Amedeo nous emmène dans son sillage, celui d'un homme heureux en mer qui a vaincu son Everest.


Rayons : Vie pratique & Loisirs > Sports > Sports aquatiques et nautiques > Voile
Rayons : Littérature > Récit > Récit de voyage


  • Auteur(s)

    Fabrice Amédéo

  • Éditeur

    Glénat Livres

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    20/09/2017

  • Collection

    Hommes et océans

  • EAN

    9782823300789

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    232 Pages

  • Diffuseur

    Hachette

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Fabrice Amédéo

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Fabrice Amedeo est journaliste économique au Figaro. Passionné de voile, il a participé cinq fois à la course du Fasnet et a couru La Solitaire du Figaro. Aux éditions Glénat, il est l'auteur de Le Tour du monde de tous les extrêmes, avec Sébastien Josse, et de Les Rois du large dans la collection « Hommes et océans ». En novembre 2010, lors de sa première Route du Rhum, il termine vingt-sixième de la catégorie Class 40, des monocoques de 12 mètres. Ainsi, après avoir relaté dans ses livres les aventures des navigateurs qu'il admire, le voici à son tour héros de la course en solitaire !

empty