Loïc Prigent

  • On le sait : la prison est devenue une école de la criminalité. Incarcérés pour des délits mineurs, nombreux sont les détenus à récidiver, alors que la prison devrait, au contraire,donner à des individus coupables envers la société les moyens de se réhabiliter et de trouver leur place dans la collectivité. Or, une prison qui enferme, surveille et infantilise peut-elle préparer à la sortie ?
    Loïk Le Floch-Prigent plonge aux racines du problème pénitentiaire français pour en délinéer les causes - des prisons surpeuplées, soumises au diktat du tout sécuritaire, fermées à tout contact extérieur - et trouver la voie de sa résolution dans les exemples étrangers et les initiatives locales déjà existantes.

    Le double regard de l'industriel et de l'ancien détenu sur l'urgente refonte du système carcéral français, analysé et commenté par plusieurs acteurs de terrain : directeurs de prison et de centres de réinsertion, éducateurs, aumôniers et magistrats.

  • Ernestine tient un bar à Trébeurden, au début des années 1960. Quand elle hérite d'un cousin de son père dont elle n'a jamais entendu parler, sa curiosité légendaire se réveille ! Qui était Fañch Derrien, grand propriétaire breton ? Et pourquoi son père avait-il rompu tout contact avec lui ? Accompagnée de Georges, pêcheur au grand coeur, et de son ami d'enfance le commissaire Léon Le Troquer, elle décide de mener l'enquête auprès des habitants des Sept-Saints au Vieux-Marché, où se trouve une étrange chapelle sous un dolmen. Lorsqu'elle découvre que le premier héritier de Fañch est mort soudainement, le mystère s'épaissit et l'aventure commence pour Ernestine et ses compères. Entre anciens militaires, notables bretons, karabassen et hommes d'églises, ils vont avoir fort à faire !

  • L´affaire Elf est devenue une affaire d´État. Et une affaire d´État n´est jamais l´affaire d´un seul homme. Pourtant un seul homme semble, depuis le début de l´instruction, en être la victime expiatoire, l´un de ses anciens présidents, Loïk le Floch-Prigent. Muré dans un silence qu´il jugeait de bon sens depuis sa mise en examen et ses six mois de détention provisoire, espérant que la justice ferait son travail d´investigation et qu´il ne serait plus le coupable désigné d´avance d´un système mis en place sous le général de Gaulle, Loïk le Floch-Prigent s´est décidé enfin à livrer ici - aux lecteurs, à la presse et à la justice - quelques vérités négligemment oubliées dans les tiroirs de l´instruction.


    « La fête est finie », déclare l´ancien PDG. « Les masques vont tomber ». Loïk Le Floch-Prigent veut sortir aujourd´hui la tête haute de la nasse où l´instruction l'a mis depuis le début de l´affaire en 1996, concentrant sur lui un dossier à charges où les intérêts politico-financiers sont le nerf de la guerre. Loïk Le Floch-Prigent a été manipulé, il le sait. En prison et durant les six années d´instruction, il a eu le temps d´y réfléchir.



    Dans ce livre d´entretiens avec Éric Decouty, journaliste au Figaro, il dénoue les fils d´une toile de mygale tissés en réseaux puissants. L´auteur sait qu´avec ses révélations, il prend des risques et met sa vie en danger. Mais il est des vérités qu´il est décidéà ne pas emporter dans sa tombe.

empty