Les Éditions L'Interligne

  • Nous connaissons déjà l'issue du combat de Mohamed Ali contre George Foreman au Zaïre en 1974. Cependant, nous ignorons en totalité les dessous du « combat du siècle », qui sous-tendent cette improbable saga en terre africaine. Le roman de Blaise Ndala nous fait pénétrer avec une grande perspicacité, quarante ans plus tard, dans les dimensions sociopolitiques d'un univers aussi cauchemardesque que fantasmagorique. Musique, magouilles et magie traversent la vie de Modéro, héros malgré lui, depuis son village natal de Banza jusqu'à New York, en passant par Kinshasa.

    J'irai danser sur la tombe de Senghor est un texte puissant qui vogue entre pittoresque et gravité. Le passé d'une Afrique postcoloniale en pleine tourmente dans un monde en mutation y est interrogé avec acuité. Toutefois, il est permis de penser que les « vieux démons » qui parcourent ce récit n'ont pas fini de hanter un continent qui oscille entre leurres et lueurs, d'où l'actualité et la force de l'oeuvre.

  • Carlos Taveira s'intéresse à l'histoire lusitanienne et aux empreintes que des personnes mal connues ont laissées, entre autres, en Nouvelle-France. L'auteur nous livre, comme un historien et un anthropologue, un texte bien senti et très fouillé portant sur les rapports entre les différentes classes sociales dans un pays jeune. Il s'attarde à la vie d'une femme vivant au plus bas de l'échelle sociale, une esclave noire d'origine portugaise. En 1734, Marie-Josèphe-Angélique est accusée et convaincue d'avoir mis le feu à la demeure montréalaise de ses maîtres, provoquant la destruction d'une quarantaine de maisons de la rue Saint-Paul. Crime qu'elle avoue sous la torture. Entre l'imaginaire et la réalité, Carlos Taveira donne la parole à plusieurs femmes habitant l'intérieur de celle qui sera pendue à Montréal.

    Mots et marées, tome 2 : Les maux de Marie-Josèphe-Angélique est un roman historique remarquable tant par la rigueur des faits rapportés que par la maîtrise de l'écriture, alors que l'écrivain utilise une langue collée à l'époque. Il s'agit d'un roman essentiel pour qui s'intéresse à l'histoire des mentalités et des petites gens.

  • Billy rêve d'être un pirate, mais pour réaliser son rêve, il lui faut trouver un nom, un habit, un perroquet et même un vaisseau de pirate.
    Rien de plus facile, car c'est un garçon plein de ressources. Billy, dorénavant dit pirate Labille, rivalisera d'audace, d'initiative et d'enthousiasme pour réaliser son souhait. La garde-robe de son père lui offrira un habit tout fait à sa taille et sa chatte Ciboulette, qui ne le quitte pas d'un pas, lui servira de perroquet.
    Ô surprise ! Un beau matin, en se réveillant, il découvre dans la cour de sa maison, un vaisseau plus magnifique encore qu'il ne pouvait se l'imaginer. Ses amis sont de la partie, fier équipage de durs à cuire, avec qui il part à la recherche d'un fabuleux trésor.
    Arrivera-t-il à bon port ? Trouvera-t-il le trésor ? Que lui réservent les vents contraires de la navigation et certains ennemis jaloux ? Mais attention, pirate Labille n'a pas dit son dernier mot...

  • Christin Lucas n'est pas né sous une bonne étoile. On le surnomme « Minuit moins cinq », parce que sa tête penche du côté gauche en permanence. La nuit venue, le jeune homme grimpe au clocher de l'église de Cap Maillant et rêve de s'envoler.

  • ELLE
    je suis devenue l'ombre de moi
    l'ombre qui s'efface
    ses contours qui disparaissent dans la noirceur qui monte

  • Libre mais inquiète, la poésie de Gilles Latour révèle une appréhension devant la dégradation de l'environnement physique, social et politique. Ses Débris du sillage, mots emportés dans les remous d'un vécu, flottent entre mémoire affective et anticipation de l'avenir, dans un ton tour à tour lyrique, ironique et philosophique.

  • Grande lectrice de la série Le Club des Cinq, Jeanne Otis rêve de mener une enquête et de dénoncer des coupables. Une série de vols dans son nouveau quartier la plonge, avec ses amis Lala, Gab et Michel, au coeur d'une périlleuse aventure.

  • Douze nouvelles tragi-comiques. Chacune jette un oeil indiscret, quoique sympathique, sur l'intimité des gens dans leur foyer. Une galerie de personnages surpris dans leur quotidien par des événements bouleversants. Des dilemmes très actuels qui nous ramènent à notre propre existence, car on y reconnaît nos habitudes, nos valeurs et nos préjugés. Des récits particuliers et originaux qui font sourire ou grincer des dents : une grand-mère croit avoir perdu le serpent bien-aimé de son petit-fils ; un père de famille tente de protéger les siens contre des ours prédateurs avec un véhicule aérien sans pilote.

    Les thèmes abordés sont nombreux : le traitement des animaux de compagnie, les « hochey moms », les arnaques ciblant les personnes âgées, la santé mentale, l'implication des grands-parents dans la vie de leurs petits-enfants, les conséquences de la pauvreté, etc.

    Ecrit dans un style simple, parsemé de dialogues francs et directs, l'auteure met en scène avec grand art ses observations et ses réflexions sur la société contemporaines. Ses 12 chroniques sont un juste reflet des réalités propres au vécu de gens ordinaires.

  • Des charades sur le tableau de la classe, un rideau qui bouge et une ampoule allumée dans une maison inhabitée : cela trouble Magalie et excite sa curiosité. A-t-elle aperçu le fantôme d'un jeune décédé à la fenêtre de la maison jaune? De plus, qui écrit les charades et pourquoi?

    William, meilleur ami de notre héroïne, a du mal à suivre ses élucubrations ; au contraire d'un Sam très sceptique, la copine, la copine Coralie veut démasquer le «fantôme».

    Olivier, nouvel élève arrivé du Congo, se greffe au petit groupe d'amis de Magalie. Cette fille, qui porte à bout de bras ses compagnons vers des aventures insensées, le fascine.

    Mais est-elle la proie de ses illusions? Le jeu de ouïja qui interroge les esprits pourrait les éclairer sur cette maison abandonnée.

    Et le mystérieux rédacteur des charades va-t-il se dévoiler? Au fait, quel est son but?

  • Au commencement, un enfant se phagocyte, puis se fait ange, parce que né avec un sexe en point d'interrogation. Cet ange « trash » expérimente la mutation et accouche d'une poésie non à l'index, mais au doigt d'honneur, qui farfouille dans vos fantasmes les plus honteux à la recherche d'un orgasme.

  • Elsie vient de perdre sa mère. Matt cherche des traces de son passé. Quel lien avec l'énorme trou dans la chaussée et avec ce qui traînait dans la voiture abîmée tout au fond ?

  • La famille Cardinal est confrontée au spectre d'un grand-père disparu dans les années quarante, dont le destin aurait peut-être été lié à l'assassinat du 22 novembre 1963, à Dallas. La découverte d'une page occultée de leur histoire commune aura un effet très différent sur chacun. En brossant le portrait d'une famille qui a connu l'Amérique de John F. Kennedy, les attentats du 11 septembre et la guerre en Afghanistan, Claude Guilmain propose un commentaire impitoyable sur le pouvoir des mythes et des illusions, et pose un regard d'une grande acuité sur des rêves brisés dont on s'obstine à recoller les morceaux.

  • Depuis qu'elle a rencontré un bel inconnu, Magalie passe ses journées à rêvasser au nouvel élu de son coeur. Son bonheur laisse pourtant place à la frayeur lorsqu'elle commence à recevoir des lettres anonymes. Quelqu'un semble épier ses faits et gestes. Mais qui ? Magalie en vient à soupçonner les membres de son entourage... jusqu'à son meilleur ami, William !

  • Après Les voyages de Caroline, Rosemary Doyle nous raconte trois histoires mettant en valeur
    l'Espagne, la France et Hawaii : Caroline organise une fête hawaïenne avec ses parents et trouve le déguisement parfait ; la famille déménage à Séville et Caroline reçoit avec bonheur la visite de ses grands-parents ; Caroline et ses parents
    visitent des cousins en Provence et explorent cette magnifique région française.
    Cette invitation au voyage pour les lecteurs débutants (6 à 9 ans) inclut un lexique de mots et d'expressions espagnols et hawaïens à la fin du livre.

  • Dans ce drame à l'humour lugubre, Corinne cogne à la porte d'un petit immeuble d'appartements délabré, où habitent Marthe, Fred et La Petite. Le poisson rouge qu'elle a apporté en cadeau vient tout juste de mourir de froid. Elle devra redoubler d'efforts si elle tient à s'incruster dans cet univers étrangement familier.

    Bientôt présentée au Théâtre français de Toronto et à La Troupe du Jour de Saskatoon, la pièce Flush révèle des personnages tranchants et tendres, écrasés par un choc terrible, qui n'ont d'autre choix que de s'enfoncer ou d'apprendre à aimer.

  • Souvent confrontés au malentendu, voire à l'opacité d'une société vouée à la rentabilité immédiate, les personnages de Tango prennent le chemin de l'exil. Un exil qui peut tout autant se faire par-delà les frontières géographiques qu'en traversant des limites intérieures.

  • Près d'un an s'est écoulé depuis la « fin » du monde. Vie misérable, chaos et désolation sont le lot des survivants. Jack quitte Mont-
    réal pour rejoindre Main Duck Island où sa famille se serait réfugiée, mais la route lui réserve bien des surprises.

  • Aux abords de la Neva, le fleuve qui traverse Saint-Pétersbourg, Méganne ne prévoyait pas tomber amoureuse pour la première fois, ni avoir envie si fort de revoir son père qui l'a abandonnée. Parfois, il faut se rendre à l'autre bout du monde pour mieux se retrouver.

  • Comment décrire Noëlle, héroïne des nouvelles du recueil Grève des anges ? Sachez qu'elle entretient des relations étroites, mais conflictuelles, avec les pommes de laitue en plus de redouter que sa baignoire achève de la rendre agoraphobe.

  • Gratien Beauséjour aurait sans doute pu être le plus heureux des hommes à Saint-Michel-des-Saints, dans sa belle province de Québec, sous la jupette de sa mère Yvette. Le hic ? Sa soif d'aventure qui le pousse à quitter son village dans l'espoir d'améliorer son sort.

  • En nous racontant son histoire, Christophe, un adolescent d'origine haïtienne, nous fait pénétrer dans le monde de l'exil et de ses tourments. Un roman empreint d'amour et d'amitié, qui évoque aussi les cruautés de la vie.

  • Julien, résolu à rompre avec Clara, accepte tout de même de l'accompagner à une pièce de théâtre. L'oeuvre, étrange et bouleversante, met en scène des personnages holographiques qui soliloquent sur les rêves qui les habitent, les absolus qu'ils poursuivent. Cette soirée transformera-t-elle les plans de Julien ou confirmera-t-elle qu'il doit changer de vie ? Peut-être un peu des deux...
    Sur les traces de l'écrivain français Christian Bobin, Dany Rossignol nous invite dans un univers poétique et bucolique, où le temps est suspendu et le coeur, peu à peu apaisé : À l'issue de la nuit se révèle une méditation sur l'art et sa puissance transformatrice.

  • Un plongeur n'a plus que trois minutes à vivre. Un livre relégué au rayon des soldes raconte son destin tragique. Socrate est apostrophé par Dieu alors qu'il se trouve au petit coin. Un enseignant du futur se rebelle contre le système qui l'écrase. Fruit d'une production qui s'échelonne sur 30 ans, ce recueil de 15 nouvelles inclassables navigue finement entre les situations périlleuses, les relations amoureuses mal en point ainsi que les extases et les agonies du monde littéraire.

    Quand on s'abandonne à un auteur d'expérience... Place aux aventures d'un soir fougueuses et amusantes !

  • Hanté par le souvenir de son père emprisonné et torturé au Congo, Emmanuel, jeune étudiant en lettres modernes à Paris, trouve par hasard le portefeuille d'un certain Georges Boudarel... Serait-ce LE George Boudarel, célèbre accusé de crimes contre l'humanité qu'il aurait perpétrés durant la guerre d'Indochine? Si oui, Emmanuel y voit l'occasion de répondre à la question qui lui taraude l'esprit depuis toujours : comment se rend-on aussi loin dans l'horreur?

empty