Entreprise, économie & droit


  • Le premier livre qui révèle les scandales financiers, politiques et sociaux liés aux délocalisations.

    Ce livre révèle que le monde des affaires mène une véritable guerre contre l'emploi. Des milliers de postes, même hautement qualifiés, sont constamment détruits en France, en Europe, comme aux Etats-Unis, pour être transférés en Chine et en Inde. Une quête du profit à court terme où les salaires sont sacrifiés à l'avidité des actionnaires.
    Le scandale des délocalisations entraîne le lecteur dans les coulisses d'une réalité, dont l'ampleur et la gravité sont soigneusement occultées par les dirigeants d'entreprises et les responsables politiques. Il découvrira comment un fonds crée par Nicolas Sarkozy pour lutter contre la crise finance les délocalisations. Il apprendra comment l'Union européenne, déjà impuissante à crée des emplois, s'empresse de détruire ceux qui existent.
    En délocalisant massivement, les industriels occidentaux sont tombés dans un véritable piége, soigneusement tendu par l'Inde et la Chine, et les bénéfices de la mondialisation leur échappent désormais.
    Au terme de cette enquête emplie de révélation, Le scandale des délocalisations pose une question cruciale : un pays peut-il perdre ses emplois et continuer de prospérer ?

  • Un livre qui apporte pour la première fois des révélations stupéfiantes sur la nature et l'ampleur de la crise financière, depuis son déclenchement en 2007, ainsi que sur les manipulations et la désinformation qui ne vont cesser de l'entourer.
    Les banques ont provoqué la crise la plus grave survenue depuis 1929. Pour la première fois, un livre nous entraîne dans les coulisses de Wall Street et de certaines banques européennes et nous révèle les secrets les plus inavouables d'un scandale financier sans précédent : falsifications des comptes, contournement des lois, systèmes clandestins. Un seul but, l'enrichissement des dirigeants.
    Ce livre en démonte les rouages et permet de mieux comprendre pourquoi les banques sont aujourd'hui les seuls bénéficiaires de la crise qu'elles ont provoquée.
    Au fil d'une enquête aux révélations étonnantes, on rencontre des dirigeants à la morgue insupportable et à l'incompétence parfois inqualifiable spéculant en inondant le marché de crédits " déchets " remaquillés en produit de qualité. On apprend que l'administration Obama a tout fait pour cacher l'insolvabilité de certains établissements, que des dirigeant d'entreprises au bord de la faillite se sont octroyés des bonus indécents avec l'argent du contribuable, que Paris et Washington ont dissimulé plus de 230 milliards de crédits toxiques détenus par des banques européennes.
    De découvertes en découvertes, l'auteur nous fait pénétrer dans un univers qui repose sur le mensonge et l'opacité.
    Cette avidité, ce cynisme ont conduit le monde au bord du gouffre.
    Et maintenant ?


  • Pour la première fois, Jean-Marie Colombani livre son analyse sur Le Monde qu'il a dirigé pendant treize ans et dont il voulait faire un quotidien d'influence, un journal à part.

    Lorsque Jean-Marie Colombani quitte Le Monde en juin 2007, après plus de treize ans passés à la tête de ce groupe si particulier, il est finalement soulagé. Les mois précédant son départ ont été sans merci. Une guerre de pouvoir à la hauteur de l'influence de ce Monde qu'il a façonné entouré d'Alain Minc et d'Edwy Plenel. Six ans plus tard, Le Monde, désormais détenu par le trio Bergé-Niel-Pigasse, est rentré dans le rang. Les rêves d'indépendance ne sont plus qu'un lointain souvenir et Jean-Marie Colombani a tourné la page pour se consacrer à l'information sur Internet.
    Parti de l'ancien Monde pour arriver dans le nouveau monde, il raconte dans ce livre d'entretiens avec Catherine Vincent ses combats, ses victoires. Il confesse ses erreurs. Il exprime aussi ses espoirs pour l'avenir et sa confiance dans le journalisme sur Internet. Parce que l'information est vraiment un monde à part.
    Directeur du Monde entre 1994 et 2007, Jean-Marie Colombani est aujourd'hui le patron de Slate.fr. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont Au fil du Monde et Un Américain à Paris, tous deux publiés chez Plon.
    Ex-rédactrice en chef de La Correspondance de la presse et du site d'information économique e24.fr, Catherine Vincent est actuellement directrice de la communication de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD).

  • Chirac et ses secrets bien gardés. Villepin et ses excès. Sarkozy en campagne. Jean-Claude Maurice a tout vu. Les vraies coulisses de nos dirigeants vues par un oeil lucide et acéré.
    Chirac et ses secrets bien gardés. Villepin et ses excès " napoléoniens ". Sarkozy, " l'ami " des journalistes, en campagne. Jean-Claude Maurice, ancien directeur de la rédaction du JDD, a tout vu, tout entendu, tout noté, sans perdre son humour et sa plume acérée.

    Chirac ? Une dizaine d'entretiens privés avec le président de la République lui permettent d'esquisser un personnage faussement extraverti, cynique et qui a gardé " son secret " tout en se lâchant parfois contre les puissances de l'argent, contre la guerre en Irak, contre le personnel politique.
    "Je vais vous dire un secret, si vous le répétez, je démentirai", lui dit-il à propos de la fameuse dissolution de l'Assemblée nationale.
    Villepin ? Un personnage hors du commun, fauché en plein vol par l'affaire Clearsteam. Jean-Claude Maurice le suivra à Téhéran, à l'ONU, à travers le monde... où il peu tout abandonner pour visiter une exposition, une église, un musée.
    Sarkozy ? Lui se dit " l'ami " des journalistes. Mais, d'ami à subordonné, il n'y a parfois qu'une frontière peu étanche. Jean-Claude Maurice regarde amusé la conception qu'a Nicolas Sarkozy de la liberté de la presse.
    Un texte informé, percutant et très instructif sur les trois principaux acteurs de notre vie politique récente.


  • Souvent critiqués, mal connus, les juges sont comme tout le monde, avec leurs faiblesses, leurs espoirs. Ce livre d'anecdotes fait la lumière sur leur quotidien...

    " Viols, crimes, arnaques, divorces et tromperies... Si un tribunal est une scène où la loi est la même pour tous, la vie qui s'y joue est à chaque fois unique et singulière. Il suffi t souvent d'un rien pour que tout bascule : de la norme au scandale, de l'ordinaire à l'horreur, de la comédie à la tragédie. Avant d'être des techniciens, les professionnels du droit sont les témoins de drames, de souffrances, de déchirures, d'agressivité, de haines et parfois de pardons. "
    Pour la première fois, une juge nous livre des histoires de son quotidien : moeurs, tragédies, escroqueries et mensonges... Avec sincérité et simplicité, elle fait revivre ce métier difficile, peu connu et parfois mal aimé, dont l'objet consiste à comprendre, trancher, punir. Et parfois même à décider de l'avenir d'un homme.
    Sophie Endelys a commencé sa carrière de magistrat en tant que substitut du procureur de la République à Béthune, puis à Paris. Elle a exercé quelque temps au ministère de la Justice avant un retour en juridiction. Depuis, elle a choisi d'exercer ses fonctions en Normandie d'abord comme vice-président puis comme conseiller de la cour d'appel et a publié deux romans : Du gypse, du plomb et une légère odeur de fraise (Fayard, 2003) et Diététique et balle perdue (Plon, 2007).

  • L'affaire Madoff est sans aucun doute la plus grande affaire d'escroquerie financière de l'histoire, par son ampleur, environ 65 milliards de dollars, sa durée, au moins une quinzaine d'années et probablement beaucoup plus, et par son étendue géographique. Cette histoire a touché des clients aux quatre coins du globe, dans les milieux sociaux les plus divers. En comparaison, les autres grandes affaires d'escroquerie de l'histoire étaient non seulement moins importantes, mais elles étaient aussi bien plus locales. L'affaire Madoff apparaît comme l'emblème criminel de la globalisation, sa face noire.
    Voici à partir des témoignages de ses victimes, la première enquête approfondie qui répond à la question que tout le monde se pose : comment Madoff a-t-il réussi à tromper autant de monde et à éviter tous les contrôles pendant plus de vingt ans ?

  • À l'occasion de la journée de la femme, les portraits de quelques-unes célèbres. Quel est le point commun entre Christine Lagarde, Hillary Clinton, Shirin Ebadi... : elles sont toutes avocates !
    " Longtemps, la justice fut un monde d'hommes et, plus encore, une affaire d'hommes, avec ses codes et ses valeurs. Puis, les femmes ont investi la profession d'avocat avec leur sensibilité. Ce livre rend hommage à une vingtaine d'avocates d'exception à travers le monde. Chacune illustre, à sa façon, et par son combat, ces valeurs féminines de tolérance et de justice qu'elle entend défendre. Toutes ensemble, elles montrent la complexité et la richesse du métier d'avocat tel que le vivent et le façonnent les femmes. Certaines figures sont très connues et leur influence s'est étendue bien au-delà de leur barreau - Hillary Clinton, Shirin Ebadi, Christine Lagarde... -, mais j'aborde ici leur parcours sous le prisme de leur métier d'avocate. D'autres sont moins connues, voire totalement inconnues du grand public français. Elles n'en mènent pas moins un combat admirable dans leur pays. Qu'il s'agisse de Christina Swarns, au Brésil, de Karinna Moskalenko, en Russie, et de toutes les autres. Leur engagement montre comment, aujourd'hui dans le monde, la lutte pour les droits de l'homme passe par les femmes - parfois au péril de leur vie. " Christiane Féral-Schuh

empty