• Chantés dans les fêtes en l'honneur des dieux ou lors des banquets, entendus sur les gradins du théâtre ou sur l'agora, contemplés sur les murs des temples et sur les vases à boire, les mythes font partie du quotidien des Grecs. Zeus et les divinités de l'Olympe, Prométhée, Héraclès, OEdipe, Thésée, Hélène, Pandora, Ulysse, en sont quelques figures marquantes. Les récits mythiques, qu'ils soient connus par les textes ou par les images, participent ainsi à la construction de domaines aussi variés de l'expérience grecque que le panthéon polythéiste, les codes alimentaires, les rapports entre les sexes, le regard sur les âges de la vie et sur la mort ou l'histoire des communautés.
    La richesse et le foisonnement des mythes sont suggérés ici dans un choix de thèmes qui peuvent répondre en-core aux questions d'aujourd'hui. Car la mythologie grecque est un univers qui, au-delà du plaisir que procure la découverte d'histoires fascinantes, permet d'entrer pas à pas dans le dédale d'une culture.

  • Voici la première traduction française d'un des textes fondamentaux de Diodore de Sicile (Ier siècle av. J.-C.), le quatrième livre de sa Bibliothèque historique, le premier à organiser la mythologie, telle que les Grecs se la racontaient. On trouvera dans ce récit des aventures contées comme dans un roman picaresque, où paraissent, entre autres, Bacchus, Priape, Hermaphrodite, Héraclès, Jason et les Argonautes, les Lapithes et les Centaures, Thésée et Minos, Priam et Nestor, le chasseur Orion etc. C'est tout le "monde connu" qui est le théâtre des dieux et des héros avant que ne débute l'Histoire.
    Anahita Bianquis est professeur de Lettres classiques. Janick Auberger, docteur ès lettres, est professeur d'histoire ancienne à l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle a déjà traduit, dans la même collection, les fragments de Ctésias et deux livres de Dion Cassius.

  • Alceste

    Euripide

    « Alceste » est la tragédie la plus ancienne d'Euripide. Apollon a été puni par Zeus à un an de servitude chez un mortel, Admète, à qui Apollon offre la vie éternelle, mais à une condition.

  • « Les Trakhiniennes » est une tragédie de Sophocle dont la date de composition est estimée au milieu du siècle de Périclès. Le choeur est composé des jeunes filles de Trachis. Dèianeira, la femme d'Héraclès, attend des nouvelles de son mari dont elle est sans nouvelles depuis quinze mois. Effrayée par un oracle, Dèianeira envoie son fils Hyllos à la rencontre de son père. Pendant ce temps, Likhas, le messager d'Héraclès arrive dans la ville de Trachis et va à la rencontre de Dèianeira. Pour regagner son mari, Dèianeira confie à Likhas une tunique couverte du sang de deux monstres tués par Héraclès, qui est censée agir comme un philtre d'amour.

  • Les Héraclides

    Euripide

    « Les Héraclides » est une tragédie d'Euripide représentée vers 420 av. J.-C. Son sujet est la persécution exercée par Eurysthée contre les enfants d'Hercule après la mort de celui-ci. Ils trouvent alors asile à Athènes auprès du roi Démophon, fils de Thésée.

empty