• - 55%

    Si vous le lisez avec l´espoir de trouver dans J´irai cracher sur vos tombes quelque chose capable de mettre vos sens en feu, vous allez drôlement être déçu.
    Si vous le lisez pour y retrouver la petite musique de Vian, vous l´y trouverez. Il n´y a pas beaucoup d´écrits de Vian dont il ne suffise de lire trois lignes anonymes pour dire tout de suite : «Tiens, c´est du Vian !» Ils ne sont pas nombreux, les écrivains dont on puisse en dire autant. Ce sont généralement ces écrivains-là qui ont les lecteurs les plus fidèles, les plus passionnés, parce que, en les lisant, on les entend parler. Lire Vian, lire Léautaud, lire la correspondance de Flaubert, c´est vraiment être avec eux. Ils ne truquent pas, ils ne se déguisent pas. Ils sont tout entiers dans ce qu´ils écrivent. Ça ne se pardonne pas, ça. Vian a été condamné. Flaubert a été condamné... Delfeil de Ton.

  • Délivrances

    Toni Morrison

    Dans son onzième roman, qui se déroule à l'époque actuelle, Toni Morrison décrit sans concession des personnages longtemps prisonniers de leurs souvenirs et de leurs traumatismes. Au centre du récit, une jeune femme qui se fait appeler Bride. La noirceur de sa peau lui confère une beauté hors norme. Au fil des ans et des rencontres, elle connaît doutes, succès et atermoiements. Mais une fois délivrée du mensonge - à autrui ou à elle-même - et du fardeau de l'humiliation, elle saura, comme les autres, se reconstruire et envisager l'avenir avec sérénité. « Rusé, sauvage, et élégant... Toni Morrison distille des éléments de réalisme et d'hyperréalisme dans un chaos magique, tout en maintenant une atmosphère narrative séductrice et poétique, voire toxique... Une fois encore, Toni Morrison déploie une écriture courageuse et sensuelle qui fait d'elle, sans doute, la plus grande romancière contemporaine. » Lisa Shea, Elle « Toni Morrison ajoute une nouvelle pierre à l'édifice d'une oeuvre [...] au sein de laquelle elle ne cesse d'examiner, d'interroger les conflits et les changements culturels de notre époque. Délivrances est incontestablement un nouveau chef-d'oeuvre. » Jane Ciabattari, BBC

  • 2089, dans une société hyper technologique, tous les habitants de la planète sont reliés au réseau de surveillance de leur zone gouvernementale. Les territoires Inuits, pourtant, ne suivent pas la règle commune ; là, pas de surveillance, une certaine liberté et de grands espaces sauvages où l'on peut retrouver la nature et des gestes ataviques. Les gouvernements planétaires tentent désespérément de trouver une parade à cette indépendance qui a, semble-t-il, fort à voir avec les narvals, et leur sonar si particulier. La jeune chercheuse inuit Kisimiippunga vient de terminer le rite ancestral de la Première Chasse. Alors qu'elle est seule au milieu de nulle part, elle voit surgir un traîneau sur lequel elle découvre un Européen blessé. Qui est-il et que vient-il faire ici ?
    " À la fois roman d'anticipation et thriller, C'est l'Inuit qui gardera le souvenir du Blanc est une proposition de réflexion brillante et intelligente sur des thèmes aussi brûlants que la politique et ses dérives, l'écologie. On frémit tant ce futur nous semble possible. "
    Ricochet

  • Par une froide journée de janvier une femme disparaît dans l'une de ces banlieues trop propres et trop calmes que le cinéma américain nous a révélées. Katrina, sa fille unique, croit régler avec un soin méticuleux et lucide ses comptes avec l'image d'une mère destructrice détestée en secret. Mais alors pourquoi ces rêves obsédants qui hantent ses nuits ?

  • Walt Longmire, le shérif du comté d'Absaroka, n'a pas pour habitude de s'éloigner de ses terres familières du Wyoming. Quand il décide d'accompagner son vieil ami Henry Standing Bear à Philadelphie, où vit sa fille Cady, il ne se doute pas que son séjour va prendre une tournure tragique. Agressée pour une raison inconnue, Cady se retrouve dans le coma, première victime d'une longue liste, et Walt doit se lancer sur la piste d'un vaste réseau de trafiquants de drogue. Commence alors une longue errance urbaine sous la surveillance d'un mystérieux Indien blanc Ce nouveau volet des aventures de Walt Longmire nous entraîne dans une course-poursuite haletante au coeur de la Cité de l'amour fraternel.

  • Sous beton

    Karoline Georges

    • Alto
    • 2 Décembre 2011

    Depuis sa naissance, l'enfant est enfermé dans une minuscule cellule, au 804 du 5969e étage de l'Édifice.

    Autour de lui, que du béton, sans ouverture sur l'extérieur. Et deux présences : le père qui s'abrutit de plus en plus et la mère qui redoute l'expulsion. Immobile dans son dortoir, l'enfant est bouleversé par une transformation qui lui révélera un horizon inattendu.

    Dans une prose à la poésie implacable, Karoline Georges interroge le devenir de l'humain à travers une expérience littéraire inédite, à la frontière du récit d'anticipation et du roman d'apprentissage futuriste. Personne n'émerge indemne de Sous béton.

  • De la révolution d'octobre 1917 à 1922, la guerre civile russe fait des ravages : millions de morts, épidémies, famine, terreur et déportation. Face aux bolcheviks et aux monarchistes, une troisième force, issue du monde rural, émerge. En mars 1917, mutineries et jacqueries submergent la Russie, le tsar Nicolas II abdique, Lénine et les bolcheviks prennent le pouvoir. Ce sont les Rouges. En décembre, des généraux proscrits commencent à lutter pour le retour du régime tsariste. En un an, du Caucase à la Sibérie, ils sont des centaines de milliers sous les drapeaux de Dénikine, Koltchak ou Wrangel. Ce sont les Blancs. Face à la terreur bolchévique, bandes de pillards et paysans se révoltent à leur tour. Refusant la circonscription et la réquisition de récoltes, ils se déclarent pour la liberté du commerce et contre la dictature de la ville. Ce sont les Verts. À la lumière de documents russes inédits en français, Jean-Jacques Marie revisite le récit d'une guerre civile qui plonge la Russie dans le chaos et voit la disparition d'un monde qu'on croyait éternel.

  • Les 120 meilleurs accords mets & vins pour sublimer tous vos repas !
    Quel vin pour accompagner ce plat ? Une question que l'on se pose tous ! Voici 120 accords traditionnels ou plus originaux pour sublimer vos plats et les accompagner du vin le plus

  • Ce roman raconte l´histoire d´une femme et se fait l´écho d´une identité métissée dans une Polynésie violente, doucement douloureuse, mais férocement poétique. Le personnage principal porte plusieurs noms, Victoria, côté papa´a, et `Aiu, côté tahitien comme le livre a reçu plusieurs titres. «Elles» sont celles qui ont construit cette vie, Chantal Spitz, l´auteure leur offre une existence, et son titre souligne l´importance de ces femmes : grand-mère, mère, grands tantes et enfin la plus humble, servante et mère nourricière. Ce livre est aussi «Terre d´enfance» car Victoria-`Aiu, comme peut-être Chantal Spitz, porte à jamais en elle le monde polynésien et l´enfance, source de douleurs et de mots, qui façonne le chemin jusqu´au terme de la vie. Avec ses tendresses et ses bonheurs, ses histoires et ses larmes, ses peurs et ses rêves, ses chagrins et ses colères, ses rencontres et ses fardeaux. «À deux encres», l´écriture métisse est alors un cri, une errance, une fureur qui transperce la terre, le lien aux ancêtres, les refus, celui de l´autre, comme celui d´être refusé par l´autre. Somptueuse, elle s´empare des mots français et tahitiens pour les nouer, romance le flux du discours du orero, poétise la prose, se joue des néologismes et apporte sa version polynésienne de la construction du verbe français.

  • Nous avons voulu sauver, dans ce qui nous entoure, une chose par jour, image, parole ou oiseau, et l'épingler sur le papier avant qu'elle ne s'évanouisse. C'est ainsi que nous avons cueilli au fil de deux saisons, tantôt dans la pénombre et tantôt dans la grisaille, une petite lumière qui scintille?: phare, étoile ou mouche à feu, l'oeil d'un grand héron, la nacre d'un coquillage, les paillettes sur la jupe d'une fillette de quatre-ans-bientôt-cinq pour qui le monde entier est encore brillant comme un sou neuf. Cet ouvrage est un répertoire de miracles fragiles et minuscules que nous avons choisi de garder comme on conserve les fleurs entre les pages d'un livre pour pouvoir continuer à les admirer en hiver - une manière d'antidote au cynisme, à l'absurde, au découragement qui nous assaillent du dedans comme du dehors. Un tout petit acte de résistance.

  • Guide Hachette des vins,Parker,Dussert Gerber, etc. : le point commun entre tous ces guides ? Ils s'adressent aux amateurs invétérés, aux connaisseurs. Pour les autres, la plupart d'entre nous, c'est toujours le même casse-tête : quelle bouteille choisir au supermarché ? quel vin servir à ses invités ? quelle bouteille offrir ? Comment bien choisir une bouteille au restaurant ?

    Pour la première fois, un guide d'achat des vins est conçu pour les non-initiés !

    - Les vignerons sont classés en fonction de leur intérêt pour le néophyte, et non des grands classements pour initiés : les régions phares pour les néophytes, les surprises à découvrir, les classiques - Quels vins acheter aujourd'hui : sélection précise des crus basée sur les meilleures affaires des années encore largement disponibles dans les hypermarchés, dans les magasins spécialisés et les Foires aux vins 2011 - Les meilleurs vins étrangers disponibles en France - Un guide humain, à travers les portraits des meilleurs vignerons de France.

    Un livre en partenariat avec le groupe Marie-Claire et sa publication de référence :La Revue du vin de France

  • Atteint d´un cancer de la prostate, le narrateur doit subir une intervention chirurgicale qui va mettre en jeu, fût-ce provisoirement, son pénis et sa virilité. Le chirurgien s´appelle...Casanova ! Dès lors, la piste du libertin de Venise est un fil rouge qui nourrit une interrogation sur l´instinct de vie, le spectre de la mort, et la place qu´y occupe la sexualité. Au sortir de cette épreuve, le narrateur éprouve le besoin de prendre un peu de distance avec le monde occidental dans lequel il s´est formé, pour aller chercher d´autres perspectives dans un ailleurs qui revêt essentiellement le nom d´ "Afrique". Où se trouvent le Bien, le Mal ? Est-on si sûr d´en détenir les clés ? L´équilibre fugace de la "balance des blancs" se heurte à la question de la domination, de l´exploitation, et de l´aliénation.
    À partir d´un événement de sa vie personnelle, Jacques Henric reconsidère une certaine histoire occidentale, et trouve dans l´art et la littérature quelques modèles de rupture qui, en leur temps, ont fui eux aussi leurs origines : Melville, Rimbaud, Segalen, Gauguin... Mais bien d´autres auteurs (de Joyce à Catherine Millet, de Leiris à Quignard, etc.) accompagnent cette réflexion sur le vacillement des certitudes et des évidences.

  • Mektoub

    Serge Lamothe

    • Alto
    • 27 Septembre 2016

    Mektoub! C'était écrit!

    Cette expression, qui évoque la fatalité, résume à elle seule un éternel débat : notre destinée échappe-t-elle à notre volonté ou disposons-nous d'un libre arbitre qui nous permet de l'infléchir?

    Le 31 juillet 1976, à Montréal, le dernier accident d'une série de sept va déterminer le destin d'un homme et d'une femme qui, toute leur vie durant, tenteront de donner un sens à cet événement.

    Avec la verve qu'on lui connaît, Serge Lamothe (Tarquimpol, Les enfants lumière) se joue des frontières du vraisemblable afin d'éclairer notre humanité et nous entraîne dans la quête émouvante de deux êtres qui se savent destinés l'un à l'autre.

  • 35 recettes 100 % tentation Truffes noires, mousse choco-caramel, crumble banane-chocolat, financiers chocolat et griottines crème brûlée au chocolat au lait, coulant au lait d'amandes, tarte au chocolat noir et le fameux gâteau au chocolat, le préféré de tous...

  • Anglais Harvests of Joy

    Robert Mondavi

    In 1965, after a notorious family feud, Robert Mondavi-then fifty-two years old-was thrown out of his family's winery. Far from defeated, Mondavi was dedicated to a vision of creating a superior wine. What has happened since that fateful day is one of the greatest success stories of American business. Today, the Robert Mondavi Winery is one of the most respected in the world, and Mondavi is the man who is most responsible for the worldwide recognition of American wine making, as well as changing America's palate for fine wine and fine food. In Harvests of Joy, Mondavi shares how, through his passion for excellence, he achieved this extraordinary position, one he reached not without pain and sacrifice. With invaluable insider tips on his approach to both wine making and to running a business, Mondavi's inspirational story is "a grand example of the fact that in America you can pretty much be, do, or accomplish, whatever you set out to." (Ventura County Star)

  • Chaque livre contient sa propre histoire. Pour embrasser toutes celles qui fleurissent dans ce Jardin de papier, il faut en raconter plusieurs?: une rencontre dans les ruines d'une librairie de Québec, la quête d'un imprimeur sommé de créer un livre infini pour satisfaire un excentrique féru d'énigmes, un périple fabuleux de Venise à Alexandrie en passant par Canton et Londres, en compagnie d'un automate, d'un corsaire à la peau d'ébène et d'une jeune fille capable de respirer sous l'eau.

    Chaque livre en contient aussi d'autres. Imaginez la réunion, sous le couvert d'une «?bibliographie de livres imaginaires?», d'oeuvres littéraires dont les pages disparaissent pour migrer vers d'autres bouquins, d'un roman envahissant la réalité ou d'un personnage expulsé de sa fiction, de livres aussi grands que des îles... Imaginez bien ce livre. Fermez les yeux, ouvrez-les. Il est là, entre vos mains.

    OEuvres soeurs enfin rassemblées, Un jardin de papier et Logogryphe offrent la plus éclatante célébration du pouvoir magique de la fiction depuis Borges et Calvino.

    Préface d'Alberto Manguel

    Traduit de l'anglais par Sophie Voillot

  • Les dieux créèrent l'homme, et chaque dieu choisit son peuple. Mais Torak, le dieu jaloux, vola l'Orbe d'Aldur, le joyau vivant façonné par l'aîné des dieux, et ce fut la guerre. Le félon fut condamné à un long sommeil hanté par la souffrance. Les siècles ont passé sur les royaumes du Ponant. Les livres des présages sont formels : Torak va s'éveiller. Et l'Orbe a disparu pour la seconde fois. Que le maudit la trouve à son réveil et il établira son empire sur toutes choses. Belgarath le sorcier parviendra-t-il à conjurer le sort ? Dans cette partie d'échecs cosmique, il a réussi à préserver une pièce maîtresse : le dernier descendant des Gardiens de l'Orbe. Un simple pion, et si vulnérable...

  • Quoi qu'on dise Quoi qu'on fasse J'ai vu toute la peine que se donne une femme pour avoir un mari J'ai surtout prié à la place de son homme Pour qu'il soit en soit toujours ainsi; mais il n'en était pas ainsi Car J'ai vu la souffrance de l'homme après le mariage Puis j'ai demandé à la femme, femme qu'as-tu fait là La femme m'a répondu qu'il y a un temps pour tout Un temps pour faire les cadeaux et les dons médiatisés Et Un temps pour consommer les fruits de la colonisation Chacun aime à sa manière même si c'est par intérêt

  • Logogryphe

    Thomas Wharton

    • Alto
    • 11 Mai 2012

    Quand le lecteur lit, le livre rêve.

    Et le rêve du lecteur, c'est de rencontrer le livre idéal, à la fois universel et intime. Une somme d'émotions, d'imagination et de savoir qui le comblerait entièrement. Une telle chimère existe, peut-être. Logogryphe s'en approche grâce à sa finesse et à son érudition ludique.

    Imaginez un croisement entre l'anthologie de récits et de légendes, le carnet de notes d'un bibliophile insomniaque, le roman et l'essai : vous obtenez un livre enchanteur dont les pages dégagent un enivrant parfum de mystère. Imaginez la réunion, sous une même couverture, d'oeuvres fabuleuses nées du désir des hommes, d'ouvrages dont quelques pages disparaissent pour migrer vers d'autres bouquins. Imaginez un livre envahissant votre domicile, un infortuné personnage projeté jusque dans notre monde, des livres en forme d'îles, un exposé lumineux sur l'importance de l'écriture chez les Atlantes... Glissez entre ses pages magiques et suivez en filigrane l'histoire d'un jeune homme à qui on a, un jour, ouvert les portes d'une vaste demeure aux pièces tapissées de livres.

    Imaginez bien ce livre. C'est peut-être celui qui se trouve devant vos yeux. L'auteur d'Un jardin de papier, une fresque inventive saluée par les lecteurs et la critique, signe avec Logogryphe une bibliographie de livres imaginaires unique dont les échos évoquent les plus belles pages de Borges ou Calvino.

  • Le mangeur de bicyclette

    Larry Tremblay

    • Alto
    • 5 Septembre 2017

    Christophe Langelier a succombé au charme d'Anna et l'ivresse ne veut pas disparaître. Éconduit par ce fantôme de quatre lettres, il tente désespérément d'exor­ciser son obsession maladive en s'enfuyant au Mexique. Sous le soleil brûlant du Yucatán, où il espère éteindre l'incendie qu'Anna a allumé sous sa peau, il fait la rencontre de Rita, de qui il s'éprend aussitôt et qui l'initiera à de sombres rites aztèques. Le jeune homme n'a pas fini d'être ébahi.

    C'est un Larry Tremblay enfiévré qui enchaîne les mésaventures dans cette comédie des apparences fulgurante et crue, où la langue, comme un feu d'artifice, explose en mille couleurs splendides.

  • Guide Hachette des vins, Parker, Dussert Gerber, etc. : le point commun entre tous ces guides ? Ils s´adressent aux connaisseurs. Pour la plupart d´entre nous, acheter son vin, c´est toujours un casse-tête : quelle bouteille choisir au supermarché ? Quel vin servir à ses invités ? Quelle bouteille offrir ? Comment commencer sa cave à vins ?



    Voici un guide pratique, très complet, qui s'adresse avant tout aux néophytes en donnant la part belle aux vignerons. Dans cette édition :



    - Une sélection très large de bouteilles à acheter les yeux fermés : 600 bouteilles françaises et étrangères - Une boîte à outils complète pour apprivoiser le vin, bien acheter dans les foires notamment, et même débuter sa cave à vins - Une carte pour chaque région, et 3 adresses à visiter absolument pour chacune des grandes régions viticoles Un livre en partenariat avec le groupe Marie-Claire et sa publication de référence : La Revue du vin de France.

  • Catéchèse

    Patrick Brisebois

    • Alto
    • 20 Juin 2014

    Dans le comté de Mauvouloir, sous l'herbe folle et les années creuses, les morts ne reposent pas en paix.

    Un village d'antan aux moeurs sévères, théâtre de la passion interdite entre Sue Ironblood, une Indienne mystérieuse et sauvage, et Violaine, l'aînée de la trinité Murray, un clan pieux et obsédé par les images saintes. C'est dans cette terre de légendes et de racontars, sous les eaux calmes et dans les bois obscurs, que se tisse un drame atroce. Car Mauvouloir est un petit monde prisonnier de montagnes sous un ciel d'acier, un lieu fragile où la réalité se lézarde étrangement, laissant pénétrer les anomalies et les cauchemars.

    Tranchant nettement avec les trois romans précédents de Patrick Brisebois, tous chaudement accueillis par la critique, Catéchèse se situe à mi-chemin entre les romans de terroir et d'anticipation. Un récit cru fleurant le souffre et l'eau bénite à travers lequel Brisebois pose un regard sans concession sur les (dés)illusions d'hier, comme celles d'aujourd'hui.

  • À 50 ans, le temps est venu pour Robert d'Amri de faire le point sur sa vie d'imposteur. Car il a en quelque sorte emprunté une existence qui, n'eût été d'une amourette au jardin avec Mademoiselle Échassier, alias Esther Roquemaure de Villemure, aurait sans doute été marquée par le passage de jours tranquilles. Ce jeune homme d'origine modeste préférant la compagnie des voitures à celle des hommes s'est conformé aveuglément aux volontés de deux familles qui s'entendaient sur un mariage rapide, mais nécessaire à leurs yeux. Employé de Plastron inc., la compagnie de son beau-père, Robert s'est donc laissé porter par la vie, tout simplement. Puis, par une matinée froide de décembre, il a tenté d'en finir avec cette route tracée d'avance, a voulu tenter le destin en posant un geste grave et, espérait-il, libérateur. Ce jour-là, Robert d'Amri est devenu un homme.

    Qu'est-ce qui définit la (basse) noblesse ? Sur quelles valeurs cette espèce, menée par le respect outrancier de conventions absurdes, est-elle établie ? Tissé de vérités et de mensonges, d'adultère et de politesses parfumées de mépris, le premier roman de Sophie Beauchemin dresse le portrait grinçant d'un homme qui aura été, bien malgré lui, le jouet de ses proches.

empty