• Comment sensibiliser les enfants à la protection de la Terre, notre maison commune ? Comment attirer leur attention sur la question du bien-être animal et ouvrir leurs yeux sur la nécessaire protection de toutes les espèces ? LE PREMIER LIVRE POUR ENFANTS DE MATTHIEU RICARD
    " Nous partageons notre maison, la Terre, avec des créatures de toutes les tailles et de toutes les formes. Nous semblons très différents, mais nous avons beaucoup de points communs avec les animaux. Ils sont nos amis. " Matthieu Ricard
    Matthieu Ricard, auteur notamment du best-seller
    Plaidoyer pour les animaux (Allary Éditions, 2014), s'adresse pour la première fois aux plus jeunes dans un album coécrit avec Jason Gruhl et illustré par Becca Hall.
    /> Grâce à ses grandes illustrations colorées, chaque enfant pourra mieux comprendre les liens qui unissent tous les êtres sensibles.
    Une double page de fin présentant des faits et des chiffres sur l'écologie, le végétarisme et le bien-être animal permet aux plus grands d'approfondir l'échange avec les parents.

  • - 44%

    Le bug humain

    Sébastien Bohler

    Il y a 200 000 ans, depuis l'Afrique, l'humanité partait à la conquête du monde. Elle détenait une arme secrète : son cerveau. Une machine à penser, à tirer parti de son environnement, à se reproduire et à dominer. Longtemps notre meilleur allié, notre cerveau risque aujourd'hui de causer notre perte. Car il existe un défaut de conception, un véritable bug, au coeur de cet organe extraordinaire : les neurones en charge d'assurer notre survie ne sont jamais rassasiés et réclament toujours plus de nourriture, de sexe et de pouvoir. Ainsi, nous sommes 8 milliards d'êtres humains sur Terre à rechercher encore et toujours la croissance dans tous les domaines. Pour ce faire, notre espèce hyper-consommatrice surexploite la planète, modifie son écosystème... et se met gravement en péril. Comment se fait-il que, ayant conscience de ce danger, nous ne parvenions pas à réagir ? Peut-on résoudre ce bug et redevenir maîtres de notre destin ? Oui, à condition d'analyser en chacun de nous et non plus seulement à l'échelon économique et politique ce mécanisme infernal qui pousse notre cerveau à en demander toujours plus.Grand Prix du Livre sur le Cerveau 2020 de la Revue Neurologique

  • Claire, qui vit en Europe, passe l'été à Tokyo chez ses grands-parents. L'objectif de plus en plus lointain de ce séjour est d'emmener ces derniers en Corée renouer avec leur pays qu'ils ont fui pendant la guerre civile il y a plus de cinquante ans.
    Claire partage son temps entre le quartier coréen de Tokyo, l'appartement des grands-parents et le monde de la petite Mieko, dont elle doit s'occuper pendant les vacances d'été japonaises.

    L'écriture précise et dépouillée d'Elisa Dusapin parvient à plonger le lecteur dans une atmosphère intime de douceur et de violence feutrée. Elle excelle à décrire l'ambivalence propre aux relations familiales : les cruels malentendus comme l'amour entre les personnages sont d'une puissante justesse.

    Née en 1992 d'un père français et d'une mère sud-coréenne, Elisa Dusapin grandit entre Paris, Séoul et Porrentruy. Pour son premier roman paru aux Editions Zoé, Hiver à Sokcho elle reçoit le Prix Walser, le Prix Alpha, le prix Régine Desforges, et est lauréate de l'un des prix Révélation de la SGDL.

  • A la morte saison, dans l'enceinte désertée d'un cirque à Vladivostok, un trio à la barre russe s'entraîne. Nino pourrait être le fils d'Anton, à eux deux, ils font voler Anna dans les airs. Ils se préparent au concours international de Oulan-Oude, visent le quadruple triple saut périlleux sans descendre de la barre. Si Anna ne fait pas confiance aux porteurs, elle tombe et ne se relève plus.Dans ce troisième roman d'Elisa Dusapin, le lecteur retrouve son art du silence, de la tension et de la douceur. Son sens puissant de l'image nous rend le monde plus perceptible, plus proche sans pour autant en trahir le secret.

    Née d'un père français et d'une mère sud-coréenne, Elisa Shua Dusapin grandit entre Paris, Séoul et Porrentruy. Elle a publié aux éditions Zoé en 2016 Hiver à Sokcho (prix Walser, Alpha, Régine Desforges et Révélation de la SGDL) et en 2018 Les Billes du Pachinko (Prix suisse de littérature et Alpes-Jura)

  • Nourrir sa santé

    Jean-Michel Cohen

    • First
    • 27 Août 2020

    Aujourd'hui, chacun s'accorde à dire que l'aliment est le premier médicament mais pourquoi et comment ?
    Le docteur Jean-Michel Cohen fait la synthèse des récentes études et découvertes sur les processus en jeu pour rester en bonne santé et se prémunir contre l'arrivée de la maladie. Il nous donne les clés pour comprendre et agir.
    Découvrez les cinq piliers de notre bonne santé : l'immunité, le microbiote, les cellules souches, le système vasculaire, l'intégrité du code génétique.
    Comprenez le fonctionnement de ces piliers et comment les entretenir pour vous (re)mettre sur la voie de l'équilibre.
    Jean-Michel Cohen nous embarque pour un étonnant voyage dans notre corps-machine !

  • Des parents ultrachics, une gouvernante, une liste interminable d'interdictions et une autre, aussi longue, d'obligations, l'éducation de Miranda est parfaite. Et sa vie parfaitement ennuyeuse. Une seule chose la sauve, la joyeuse famille Pétrus et sa légendaire pâtisserie. Miranda n'est d'ailleurs pas la seule à l'aimer. Il y aussi Wonderfood, le géant industriel. Mais pour d'autres raisons...*

  • Cuisiner des croquettes, des biscuits et des petits plats pour votre chien, c'est facile ! Découvrez près de 50 recettes de petits plats, de croquettes et de biscuits adaptés aux chiens ainsi que des conseils nutritionnels pour chaque étape de la vie.
    Protéines, glucides, matières grasses... Que donner à manger à nos compagnons à quatre pattes ?
    Croquettes au canard ou au boeuf, petits biscuits pour le récompenser ou tout simplement lui faire plaisir... Réaliser la nourriture de nos chiens et contrôler leur nutrition avec de bons aliments n'a jamais été aussi facile !

  • Une vie gourmande sans sucre, c'est possible !

    Nous consommons trop de sucre, parfois sans même nous en apercevoir. De nombreuses études pointent du doigt cet ingrédient comme étant responsable de la fatigue métabolique, de la recrudescence des maladies chroniques et de l'obésité. Marion Thelliez, naturopathe, nous aide à débusquer les sucres cachés et à changer durablement nos habitudes alimentaires.


    Distinguez les familles de sucres.

    Choisissez votre cure détox en fonction de votre profil.

    Adoptez le programme en 8 semaines "J'arrête le sucre !".

    Concoctez des recettes 0% sucre, mais 100% plaisir !


    Grâce à cet ouvrage, vous redevenez acteur de votre santé.

    Vous libérer du sucre devient une réalité et votre corps vous dit merci !

    En bonus, 30 recettes

  • "Vous êtes-vous déjà demandé la raison de votre aversion pour les rognons ou de votre passion pour les coquillettes au beurre ? Pourquoi vous aimez tel aliment et détestez tel autre ?
    Publicités, normes sociales, interdits religieux, recommandations nutritionnelles, phénomènes de mode, souvenirs d'enfance..., de nombreux facteurs, souvent inconscients, conditionnent nos jugements sur ce qu'il faut, ou non, manger, et entretiennent nos mythes alimentaires.
    Nourri de nombreux exemples puisés dans les films de Federico Fellini, l'actualité, les romans d'Elena Ferrante, de Margaret Atwood ou d'Amélie Nothomb, ce livre démystifie nos ""habitudes"" alimentaires et fait de nous des mangeurs intelligents.
    Vous allez enfin savoir pourquoi vous mangez ce que vous mangez."


  • Une anthologie qui regroupe les 100 expressions les plus gourmandes de la langue française !

    Porter un toast, se prendre une prune, partir en sucette, faire une coquille, ne pas être dans son assiette...

    La France est le pays de la gastronomie, quoi de plus normal alors que la langue de Molière reflète cet amour de la bonne chère ! Qu'" on se mette à table " pour avouer son amour des
    bons petits plats (qu'on peut mettre dans les grands), qu'on " pende sa crémaillère ", qu'on " prenne une cuite " (ou de la brioche, au choix), toutes les occasions sont bonnes pour
    " sabler le champagne " !
    Suivez Marie-Dominique Porée de la cuisine à la salle à manger, et découvrez l'origine de 100 expressions de tous les jours qui vous mettront l'eau à la bouche.

  • « Par la faute de laboratoires et d'experts à la solde de lobbies surpuissants ? agroalimentaire, biotechnologies, médicaments ?, combien de foyers sont touchés aujourd'hui par des cancers, des maladies nerveuses, hormonales, immunitaires ? L'insuffisance des tests, leur absence de transparence et la compromission des agences sanitaires doivent cesser.

    « Pour démontrer la dangerosité des produits artificiels et des polluants alimentaires qui inondent nos marchés, nous avons mis en place entre 2008 et 2011 une expérience visant à étudier pour la première fois sur le long terme les effets toxiques d'un OGM alimentaire majeur et du pesticide le plus utilisé dans le monde. Nos découvertes sont alarmantes. Elles remettent en cause toutes nos politiques sanitaires et environnementales. » Avec un droit de réponse de l'auteur.
    Édition revue et corrigée 2013.

  • La Happy Détox est un mode de vie sain, joyeux et vitalisant ! Loin d'être un effet de mode, la détox est un art de vivre qui permet de retrouver équilibre et vitalité. Anne Ghesquière partage avec vous ses secrets et vous livre ses meill

  • "À une époque où l'une des préoccupations essentielles des historiens était de mesurer la malnutrition, d'étudier les données matérielles censées déterminer les comportements économiques, sociaux ou politiques, Jean-Paul Aron déplaçait l'axe de l'enquête, sa problématique, en examinant les données du goût alimentaire, en le liant aux préjugés sociaux, aux valeurs esthétiques, aux interdits religieux. Chaque produit alimentaire était ainsi doté d'un statut individuel, il était personnalisé.""
    - Marc Ferro

    Dans cet ouvrage unique en son genre, Jean-Paul Aron nous fait parcourir le XIXe siècle de restaurant en restaurant, de table en table, des plus riches aux plus pauvres. En explorant les habitudes alimentaires, il nous offre aussi tout le plaisir de son humour mordant et son immense érudition.

    /> Agrégé de philosophie, licencié es lettres, Jean-Paul Aron (1925-1988) s'est illustré aussi bien dans le domaine de l'art que dans l'histoire des sciences, de la sociologie, en s'appuyant sur l'écrit et sur les médias tels que la radio ou la télévision. Homme de gauche, il fut, pendant une brève période, conseiller au cabinet du ministre de la Culture, Jack Lang, en 1981; jusqu'en mai 1988, il présida le conseil scientifique de la Bibliothèque nationale; il était aussi directeur d'études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales.

  • Un programme en 21 jours pour renouer avec la "sainebouffe" !

    Vous n'en avez pas marre de ces aliments tellement transformés et dénaturés qu'ils n'ont plus rien à voir avec de la nourriture ?! Et si votre fatigue, vos insomnies, vos migraine


  • Damien Leretaille a réussi à soigner son diabète grâce au régime hypotoxique. Cette alimentation, élaborée par le Docteur Seignalet, a changé sa vie ! Elle exclut notamment les produits laitiers d'origine animale, le gluten, les sucres, sels et cé


  • Un changement positif pour toute la famille !

    Combien de fois avez-vous pensé à changer votre alimentation sans jamais franchir le cap ni tenir plus d'une semaine ? Maëlle Feret, nutrithérapeute, vous propose un guide pratique et lud

  • Samia est encore toute petite lorsqu'elle comprend qu'elle n'est pas la bienvenue dans cette riche famille musulmane où la présence d'une fille est une véritable punition d'Allah.

    Son père la domine, sa mère la rejette et ses deux frères aînés, conscients du traitement injuste dont elle est victime, ne peuvent rien pour elle. Elle est seule au monde, et lorsqu'on daigne s'adresser à elle, ce n'est jamais pour la porter aux nues.

    Elle n'a que seize ans lorsqu'on la marie malgré elle à un employé de son père. Un régime de terreur s'installe alors dans sa nouvelle demeure. Elle se tourne vers son père et sa mère pour obtenir de l'aide, mais elle reçoit toujours la même réponse: elle est une femme, et une femme doit respect et obéissance à son mari en n'importe quelle circonstance.

    Battue et violée à répétition, Samia ne peut s'appuyer que sur elle-même pour se sortir de ce cauchemar qui n'en finit plus. Les années passent et la situation ne fait que se détériorer. De surcroît, l'Algérie a basculé dans l'intégrisme religieux; l'usage du chantage et de la peur est devenu quotidien.

    Samia, maintenant mère de plusieurs enfants, n'a désormais qu'une seule idée en tête: fuir vers la liberté ; fuir pour respecter sa promesse faite à ses petits qu'un jour la lumière et la paix seront au menu tous les jours de leur vie.

    Mais sa route est jonchée de milliers d'obstacles et de dangers mortels...

  • Au-delà de la peur de manquer, de la famine, angoisse prégnante en Occident jusqu´à une période encore récente, il y a la crainte de manger du corrompu, du malsain, de l´immonde. En même temps que l´Occident a cherché à réduire la pénurie, il a progressivement mis sous surveillance l´ensemble de la chaîne alimentaire. Notre comportement contemporain vis-à-vis de la nourriture a onc une longue histoire que Madeleine Ferrières s´attache à reconstituer et à analyser. Des règlements médiévaux de boucherie aux perspectives géniales de Giovanni Lancisi, médecin de la cour pontificale au début du XVIIIe siècle ; du conflit entre symbolique faste ou néfaste des aliments et médecine et hygiénisme, mais aussi, plus tard, avec la chimie et les sciences vétérinaires, à la peur des poissons, levures, plantes ou légumes importés d´autres horizons ; de la suspicion à l´endroit du cuivre ou des conserves à la mise en cause de l´air vicié des villes, l´Occident invente, avec précaution et prévention, un ordre alimentaire illustré de manière éloquente au début du XXe siècle par le Pure Food and Drug Act américain. Mais cette invention n´est pas allée sans une autre : celle du consommateur. Rassasié, revendiquant une « bonne bouffe », prudent, voire savant ou se croyant tel, il appartient à l´utopie de l´abondance et de la sécurité. Miroir formidable de notre Occidental way of life que cette question des peurs alimentaires !

  • Ariane est étudiante en quatrième année de médecine. Les troubles du comportement alimentaire sont tenaces et ancrés dans sa vie, et après une dégradation brutale de son état de santé, l'hospitalisation s'impose. 

    De sa plume authentique et touchante, elle témoigne du chemin qu'elle a parcouru pour quitter le réconfort factice de l'addiction à la nourriture, retrouver sa liberté alimentaire et envisager l'avenir avec confiance. 

    Le dénouement de ce récit est un espoir pour tous ceux qui, atteints de cette maladie, doutent de s'en sortir un jour.

  • Chargé d'enquêter sur les vols de nourritures dans les cachettes des écureuils du Parc du Centenaire, l'inspecteur PoilGris téléphone à BecFuté pour lui faire le rapport de ses démarches. Tout à coup, la communication est interrompue... BecFuté se rend au Parc pour en avoir le coeur net.

  • Dirigé par Catherine Cyr et Katya Montaignac, le dossier de ce numéro est consacré à la nourriture, celle qui a, sous diverses formes, grandement investi les champs du théâtre, de la danse et de la performance. Aujourd'hui, plusieurs metteurs en scène, chorégraphes et performeurs font des aliments un matériau privilégié, support d'un discours critique, voire politique. Sont notamment étudiées les réalisations de Boris Charmatz, Nadège Grebmeier Forget et Mélanie Demers. Hors dossier, il est entre autres question des metteurs en scène François Tanguy, Alain Platel et André Brassard.

  • Que mangeait-on autrefois? Dans quelles mesures la diversité du peuplement a-t-elle façonné une tradition culinaire bien gaspésienne? Des pratiques mi'gmaq à la cuisine familiale et traditionnelle et aux tables des restaurants, un art culinaire, un goût pour le bien-manger a pris forme en Gaspésie, marqué par des influences tant locales qu'étrangères. Les articles de ce numéro nous font découvrir des méthodes anciennes de préparation des aliments, comme la cuisson à la cambuse, pratique bien courante chez les pêcheurs d'autrefois, et la cuisine de camp de bûcheron des années soixante, entre autres. D'autres textes témoignent de plats marquants, comme le cipâte de Haute-Gaspésie, la « kiaude » d'Alma Pelletier de Pointe-Jaune ou les « langues de morues », un mets très prisé des Gaspésiens, mais pas par les visiteurs! Cuisiniers, mères de familles et restaurateurs sont à l'honneur dans cette édition parsemée de recettes d'antan que les lecteurs pourront s'amuser à cuisiner à la maison.

  • Attrayant et appétissant, Aliments offre une belle variété de mots et d'illustrations d'aliments simples et vrais. Le concept des groupes alimentaires est l'une des pistes d'apprentissage proposées dans ce livre.
    Prêts à passer à table?

    Les imagiers interactifs de la collection Boîte à mots stimulent le développement du vocabulaire de l'enfant tout en l'amusant! Réalisés en français, en anglais et en espagnol, ils sont aussi une bonne façon de s'initier à d'autres langues, et ils permettent d'apprendre la bonne prononciation des mots avec la narration. À la fin, vous trouverez des questions, des suppléments ou des jeux pour plus de plaisir! Ils sont conçus pour plaire autant aux filles qu'aux garçons.

  • Âgée de 25 ans, une jeune ingénieure dénude la maladie mentale dont elle souffre depuis des années et qui reste, encore aujourd'hui, si difficilement compréhensible : l'anorexie. Ce récit autobiographique appelle à la réflexion.

empty