• "Presque toutes les femmes se sentent physiquement oppressées. Je parle du surpoids parce que je suis grosse, mais le poids n'est que le prolongement des pressions permanentes que nous subissons. Je ne connais aucune femme qui ne se soit jamais demandé si son cul ou ses seins étaient de la bonne forme, de la bonne taille. J'ai même des copines qui complexent à cause de la couleur de leurs mamelons... Je suis capable d'entendre qu'il y ait une norme médicale, mais je trouve insensé qu'on fasse converger les courbes de l'IMC avec les critères de beauté. D'où vient cette idée débile ?"

    Dans On ne naît pas grosse, Gabrielle Deydier se réapproprie son corps en menant une double investigation. D'un côté, elle retrace son histoire personnelle et révèle ses propres tabous. D'un autre, elle enquête sur le traitement que le chirurgien, l'employeur et l'internaute lambda réservent aujourd'hui aux personnes obèses. Fondatrice du webzine culturel Ginette Le Mag, elle signe ici son premier livre.

  • Souhaitez-vous être délivré de votre addiction au sucre ? La méthode d'Allen Carr a transformé de nombreuses vies à travers le monde.
    Bon sucre, mauvais sucre s'attaque à l'addiction au sucre raffiné et aux glucides transformés qui entraîne une épidémie d'obésité et de diabète de type 2. La consommation de sucre et de glucides est une addiction qui commence dès la naissance, mais une fois que vous en serez libéré, vous jouirez d'une meilleure santé, d'une plus grande énergie, d'une amélioration considérable de votre silhouette et d'une vie plus heureuse. Lisez ce livre et pesez le poids que vous souhaitez pour le reste de votre vie !
    En 1983,
    Allen CARR a conçu
    La Méthode simple pour en finir avec la cigarette, qui deviendra un best-seller vendu à plus de 16 millions d'exemplaires dans le monde. Il est considéré comme l'expert n° 1 de l'assistance aux fumeurs et a adapté sa méthode à de nombreux autres domaines.
    Retrouvez les méthodes de l'auteur sur : www.allencarr.com

  • Le poids et le moi

    Bernard Waysfeld

    Il n'y a pas de problème de poids », nous dit l'auteur de ce livre : trois kilos de trop, n'est-ce pas plutôt une question d'image, d'exigences personnelles ? Cent kilos de trop, est-ce encore un problème de poids ?
    Au fil des restrictions inutiles se succèdent les phases anorexiques et boulimiques qui aboutissent au funeste yoyo. Il appartient au clinicien de mettre un terme à un itinéraire qui mène à des obésités irréversibles.
    Loin des attitudes monolithiques, du tout génétique comme du tout psychologique, Bernard Waysfeld propose l'analyse minutieuse de tous les facteurs en cause. En clinicien expérimenté, il interroge le désir qui sous-tend la demande du sujet. Faut-il même maigrir ? Quelles sont les opportunités à saisir, les erreurs à ne pas commettre ?
    À travers de nombreux exemples, c'est toute une expérience qui se transmet, un savoir-entendre, clef d'un nouveau savoir-vivre. L'auteur nous raconte de façon vivante, drôle ou triste, l'histoire des autres - un peu de nous-mêmes.

  • Balèze

    Kiese Laymon

    " Profondément original et bouleversant, Balèze déconstruit tous nos préjugés sur la condition des Noirs aux États-Unis. " LA Times L'un des meilleurs récits de 2018 selon le New York Times
    Partant de son enfance dans le Mississippi, passée aux côtés d'une mère brillante mais compliquée, Kiese Laymon retrace les événements et les relations qui l'ont façonné. De ses premières expériences de violence et de racisme jusqu'à son arrivée à New York en tant que jeune universitaire, il évoque avec une sincérité poignante et désarmante son rapport au poids, au sexe et au jeu, mais aussi à l'écriture. En explorant son histoire personnelle, Kiese Laymon questionne en écho la société américaine ; les conséquences d'une enfance passée dans un pays obsédé par le progrès mais incapable de se remettre en question.
    Récit intime qui met en lumière les échecs d'un pays, Balèze est un formidable acte de défi et de courage.
    - Andrew Carnegie Medal for Non-Fiction

  • Grosse folie

    Raphaële Frier

    ElleMon souci à moi, c'est une masse de graisse. Presque vingt kilos de chair en trop, des pneus autour du ventre, des fesses qui débordent des chaises, des troncs à la place des jambes, des doigts comme des boudins apéritif, un visage rond comme la lune...LuiMa mère, elle a déjà fait son deuil du fils idéal. Le « populaire », le beau gosse qui en impose, le sportif dynamique qui sent le gel douche quand il part au lycée. Le jeune qui sort en boîte et emballe les filles sans se poser de questions.

    Après avoir publié des albums, un documentaire remarqué, Martin et Rosa, et des romans, dont Je veux un python pour mon anniversaire, Raphaële Frier publie Vibrations, son premier roman pour adolescents chez Talents Hauts en 2014. Il sera suivi de Mauvais fils (août 2015) et d'un album, L'ogre et Marguerite (octobre 2015).

  • Butter

    Erin Lange

    Je ne peux pas passer une année de plus dans ce costume de graisse, mais je peux terminer cette année dans une apothéose. Il a tout essayé, rien n'y fait : Butter est malade de son poids. Et sa vie est devenu un enfer, avec les autres et avec lui-même. Alors, pour en sortir, il lance un défi désespéré sur Internet : le 31 décembre, en direct, il mangera, mangera, mangera, jusqu'à ce que tout soit terminé.
    Et vous, que ferez-vous ce soir-là ?

  • Le surpoids peut s'installer dès l'enfance et évoluer vers une obésité. Il n'est évident ni pour l'enfant, ni pour sa famille. Les idées reçues sont encore trop répandues : entre culpabilité et découragement, tout le monde peut s'épuiser. Cet ouvrage décrypte les mécanismes de la prise de poids chez l'enfant et ses conséquences sur la santé. Il propose des conseils concrets liés à plusieurs aspects de la vie quotidienne et des témoignages de parents et d'enfants. L'objectif : se les approprier et les adapter à son environnement de vie.

  • Prendre un bon petit-déjeuner, ne jamais sauter de repas, faire des collations, limiter au maximum les matières grasses... Voici quelques-uns des conseils que nous entendons régulièrement pour maigrir. Et s'ils étaient totalement erronés ?

    Dans ce livre choc et remarquablement vulgarisé, le Dr Jason Fung pourfend les idées reçues au sujet de l'obésité: il s'agit en réalité de phénomènes d'ordre hormonal, autant chez les femmes que chez les hommes. S'appuyant sur des centaines d'études scientifiques, il démontre que l'insuline est la grande responsable du dérèglement de l'organisme qui mène à la prise de poids et au développement du syndrome métabolique. Et ce n'est qu'en comprenant le rôle joué par l'insuline dans la prise de poids que nous arriverons à briser le cycle de l'insulino-résistance pour atteindre et maintenir un poids santé.

    À l'aide d'une démarche en cinq étapes simples (par exemple, réduire sa consommation de sucre), et la pratique du jeûne intermittent, essentielle pour lutter contre l'insulino-résistance, le Dr Fung nous invite à prendre en main notre santé en repensant notre façon de nous alimenter.

    Traduit dans de nombreuses tangues, ce best-seller international s'est déjà vendu à plus de 250 000 exemplaires en Amérique du Nord.

  • Charonne, vingt ans, Charonne la magnifique aux formes sensationnelles et aux origines indéchiffrables cherche à alerter l'opinion mondiale sur un certain nombre de faits méconnus. Premièrement : les grosses sont toujours un peu des héroïnes. Deuxièmement : la vraie beauté suscite l'indifférence. Troisièmement : le port du voile n'est pas la meilleure façon de se faire des amis. Quatrièmement : les vrais pratiquants de l'amour libre ne se rencontrent pas tous les jours.

  • Quoi de plus doux que le sucre... et pourtant l'humanité compte aujourd'hui plus de 400 millions de diabétiques et près de 600 millions d'obèses. Deux maladies liées à la consommation de sodas, de pâtes à tartiner et de céréales sucrées.
    En quelques décennies, l'autre poudre blanche est devenue une addiction universelle. Enlevez les produits qui contiennent du sucre sur les linéaires des supermarchés et il n'en restera, dit-on, que 20 %. Car le sucre se cache dans la plupart des offres de l'agroalimentaire, du jambon au poisson pané en passant par les soupes.
    Personne ne le dénonce car trop d'intérêts sont en jeu dans une bataille qui se chiffre en milliards d'euros et de dollars. Les groupes de pression pro-sucre à Bruxelles, les grands de la pharmacie, les médecins ou les chercheurs, payés pour apporter les « preuves scientifi ques » de l'innocence du sucre, le lobbying des betteraviers, tous s'emploient à tirer profit du sucre sans se soucier des pathologies qui lui sont liées.

  • Poids lourd

    Sophie Laroche

    Le gars obèse. Celui qui se goinfre au point de se mettre en danger. Celui dont on se moque. C'est comme ça que plusieurs me voient... même dans ma propre famille. Sans se demander comment j'en suis arrivé là et comment je le vis.

    Pourtant, je suis plus que ces cent soixante-sept kilos, portés comme un fardeau.

    Mais, bientôt, ma vie va changer à jamais. Mon estomac de baleine deviendra de la taille de celui d'une souris. Moi qui avais l'habitude des rages de bouffe, j'aurai droit à quelques cuillères de yogourt par jour, après mon opération. Ironique, non ?

    Et si je mourais pendant l'intervention ?

    Et si ça ne marchait pas ? Ou pire : si j'échouais ?
    />
    Et si enfin je sortais de l'obésité ?

    Et si...

    Environ le tiers des adolescents canadiens âgés de douze à dix-sept ans font de l'embonpoint ou souffrent d'obésité morbide. Pour certains dont la santé est menacée, comme Simon, la chirurgie bariatrique est nécessaire. Mais elle n'est pas un gage de succès en soi... Sa réussite repose sur d'importants changements dans les habitudes de vie. Sans la mise en place d'un suivi et d'un soutien à long terme, elle se solde souvent par un échec.  

  • Extraire des aliments de la nature, apprendre à les produire au moindre coût, nourrir des individus de plus en plus nombreux, leur permettre de développer tout leur potentiel biologique et de vivre plus longtemps, à chacune de ces étapes de l'histoire alimentaire les mécanismes de l'économie sont à l'oeuvre. Des chasseurs-cueilleurs aux clients des supermarchés, Pierre Combris nous montre comment le raisonnement économique met en lumière les effets de la tension permanente entre des besoins en expansion et des ressources limitées.
    Comment analyser les conséquences de l'abondance alimentaire ? Le surpoids et l'obésité, par exemple, font l'objet d'interprétations économiques parfois surprenantes. Pourtant, les outils des économistes servent à comprendre pourquoi des comportements souvent jugés « irrationnels » sont en réalité très cohérents. Ces recherches ouvrent de nouvelles voies pour faciliter des arbitrages plus favorables à la santé et à l'environnement.

  • « L'anorexie et la boulimie sont de plus en plus fréquentes », « Cela touche majoritairement les filles », « Les boulimiques sont grosses », « Ces troubles se déclenchent à l'adolescence », « Les anorexiques et les boulimiques refusent leur féminité et refoulent leur sexualité », « Les anorexiques et les boulimiques font vivre un enfer à leur entourage », « On n'en guérit jamais vraiment » ...
    L'auteur s'est intéressé très tôt aux troubles du comportement alimentaire et met ici son expérience de médecin au service des patients et de leur entourage pour expliquer, au travers de nombreux cas vécus, les origines de ces troubles et faire le point sur les différents traitements.

  • Lucie fête ses 25 ans en famille. Comme d'habitude, sa mère n'a pas prévu de gâteau : le poids de Lucie la range, selon les médecins, dans la catégorie des obésités modérées. Lucie a trente kilos en trop. Trente kilos dont ni le sport ni les régimes ne sont jamais venus à bout... Quand elle fait le bilan de ses efforts, Lucie se dit qu'elle a le choix entre : 1. Avoir faim non-stop tout en faisant du sport à outrance. 2. Continuer de grossir et mourir d'un infarctus trop jeune .

    À la table familiale, elle fait une déclaration tranchante : pour son anniversaire, elle va s'offrir une chirurgie bariatrique. Avant l'opération, le protocole prévoit un rendez-vous avec une psy. Pour Lucie, il s'agit surtout d'obtenir que la psychanalyste signe en bas du formulaire et autorise l'intervention. Mais cette première rencontre s'ouvre sur d'autres entretiens au cours desquels Lucie interrogera son rapport à son corps, à l'autre et au monde. Lucie optera-t-elle finalement pour la chirurgie ou trouvera-t-elle une autre voie pour se sentir bien dans sa peau ?

  • Il n'est d'individu que de chair ! Car l'identification de notre corps relève d'abord de la biologie. Inéluctablement, nous sommes insérés dans une anatomie et une physiologie qui suivent leur chemin propre. Et parfois, dans la douleur ou la maladie, nous refusons de nous y reconnaître, enfermés dans un dualisme où le corps se fait autre que soi. Mais le reste du temps, nous sommes immergés dans l'évidence du corps, la jouissance d'être soi qui n'est jamais la même d'une période à l'autre de la vie.Cette géographie du continent corporel n'échappe ni au temps ni à l'espace. D'une époque ou d'une culture à une autre, les valeurs qui lui sont associées se transforment, changent de valeur, se segmentent selon les conditions sociales, les appartenances de genre ou de génération. Cet ouvrage explore ainsi sous une forme pluridisciplinaire les représentations du gras, du surpoids ou de la minceur. Il s'interroge sur les lieux du corps fortement investis dans nos sociétés comme le visage ou les seins. Il questionne les ritualités intimes mises en œuvre dans les salles de bain, ou lors de soins de beauté.Une exploration inattendue de nos représentations du corps et de ses usages.

  • Confronté depuis plus de vingt ans, en tant que chirurgien
    cancérologue, à l'augmentation inexorable de la fréquence et
    de l'agressivité des cancers chez des patients de plus en plus
    jeunes, le Dr Michel Lallement s'est intéressé à la
    responsabilité des facteurs environnementaux, et en particulier
    nutritionnels, dans ce phénomène.Et il a constaté que
    certaines intolérances alimentaires, et la consommation de
    certains aliments "toxiques", parce qu'ils favorisent un état
    inflammatoire persistant de l'organisme, représentent une
    cause majeure de prédisposition aux cancers, mais également à
    toutes les maladies chroniques et dégénératives, désormais
    appelées "maladies émergentes" : Alzheimer, fibromyalgie,
    fatigue chronique, dépression, arthrose, ostéoporose, obésité...
    Les clés de l'alimentation-santé détaille, de façon pratique, les
    mécanismes d'intoxication de notre organisme par une
    alimentation inadaptée. Plutôt que de nouvelles recettes
    "anticancer", l'auteur propose au lecteur de devenir son propre
    nutritionniste, grâce à la compréhension des mécanismes d'une
    alimentation saine. Muni de ces notions, le lecteur verra enfin
    clair dans la multitude de conseils alimentaires dont il est
    abreuvé au quotidien.Chacun pourra alors revenir sans effort
    à son "poids de meilleure santé" et réduira considérablement
    son risque de développer ces nouvelles maladies dites "de
    civilisation", donnant ainsi tout son sens à la notion de
    prévention, la majorité des pathologies émergentes pouvant
    assurément être évitée !


  • "Je me suis consacrée à la Faim. Elle est mon refuge. Mon appui. Moi et la Faim ne dormons plus, moi et la Faim connaissons les veilles et la trop grande fatigue. Et vlan, six kilos de partis. Au travail ils le voient enfin. Ça discute derrière mo

  • Le Ventre de Vénus

    Laure Gombault

    Colette souffre de boulimie et d'obésité ; elle exerce ses talents d'esthéticienne au salon La Toilette de Vénus, à Paris, dans le XVIIIe arrondissement. Elle aime par-dessus tout masser ses clientes pour oublier ce corps dont elle a honte. Mais que cache-t-elle donc sous sa graisse ?
    Un jour, une femme vient lui réclamer des soins à domicile pour son fils Adrien, plongé dans un coma profond à la suite d'un accident de voiture.
    Dès lors, chaque soir après son travail, elle s'efforcera de lui redonner vie. Elle ne se doute pas encore qu'il la conduira à déterrer un terrible secret.
    Dans cette intrigue psychologique, Laure Gombault soulève les délicates questions des transmissions filiales et des secrets de famille et la nécessité de comprendre d'où l'on vient.

  • L'existence de la grossophobie dans notre société ou dans votre vie
    personnelle vous interpelle puisque ce livre est entre vos mains...
    Cet ouvrage témoigne à partir d'abord du vécu de l'auteure, des
    impacts de la grossophobie sur la qualité de vie des personnes
    concernées. D'autre part, on y apprend à partir de nombreuses sources
    d'information sérieuses, que la persistance de cette stigmatisation
    contribue au gain de poids et à l'obésité.
    Militante et intervenante de longue date auprès de personnes et de
    jeunes en souffrance émotionnelle et sociale vu leur poids élevé, Diane
    Lesage nous invite à réfléchir sur le fait que les rondeurs qui relèvent
    prioritairement de la diversité biologique, soit une manière d'être qu'il
    faut corriger et médicaliser.
    Éveillées aux causes de leur mise à l'écart sociale, les personnes
    victimes de stéréotypes grossophobes deviennent mieux outillées
    pour assumer leur manière d'être, s'affirmer et investir leurs propres
    chemins de mieux-être. C'est l'objectif fondamental de cette prise de
    parole. Rien n'est plus puissant que l'éducation, la connaissance de la
    vérité et la conscience des manipulations.
    Pour le plus grand bien de millions de personnes n'est-il pas
    indispensable de transcender cette vision d'une différence devenue
    une tare aux yeux de tant de gens? Cet ouvrage est aussi un chemin
    de résilience. Un exemple d'une démarche de codéveloppement avec
    des pairs y est proposée. Les personnes de poids plus élevé que la
    moyenne peuvent bien vivre et bien vieillir dans leur spécificité dans
    le bonheur de l'existence.
    Ce livre vise à contribuer à ce que cette discrimination cesse et
    qu'enfin les personnes de poids élevé s'épanouissent dans leur unicité.

  • L'aiguille de la balance oscille au-delà du cent kilos, c'est à dire dans la zone dangereuse de l'embonpoint, situation qui évoque immédiatement une réalité affligeante, dérangeante, celle de l'obésité. Est-ce vraiment à cela que pensait Tony Miller lorsqu'il eut cette idée géniale pour mousser la publicité de la compagnie aérienne SurfAir de Toronto qui bat de l'aile?

    Pour Tony la promotion de SurfAir se jouera sur la fibre humanitaire : organiser des voyages d'amaigrissement pour obèses au Bénin, au cours desquels les participants travailleront bénévolement pour un organisme de coopération internationale à construire des maisons pour des gens démunis. L'aventure passe au feu vert. Qui veut s'inscrire?

    Ils sont huit. Officiellement, ils sont motivés par l'appât de la minceur, d'une meilleure santé, du don de soi à l'échelle planétaire. Cependant, officieusement, ils habitent un monde de rêves et de chaos qu'ils trimballent en même temps que leur surpoids. Plusieurs semaines s'écouleront sur le continent africain pour Tony et les participants qui iront à la rencontre de l'inconnu, de l'autre, mais aussi de soi dans une quête de connaissance et de respect des différences. Et nous, lecteurs, qui ne sommes qu'à un livre et quelques grammes de la réalité de Contrepoids oserons-nous faire le voyage en leur compagnie?

  • Nouvel eldorado de l'industrie du médicament, le marché de l'obésité fait miroiter des profits exponentiels et excite les convoitises. La découverte innovante de deux Apothicaires de Provence fait saliver le microcosme pharmaceutique européen, toujours à l'affût. Dominé par de grosses multinationales qui pressentent le filon et veulent se l'approprier. Les obscurs du secteur se rebellent, rêvant de participer au festin financier. Et pour certains d'entre eux tous les moyens sont bons.

    Gaétan Maxehar, se retrouve malgré lui au coeur d'une action assez machiavélique. Dans un monde policé mais sans concession, voire brutal, réussira-t-il à faire face aux menaces et à concilier les intérêts des différents protagonistes ?

    Le sacrifice d'anonymes sera-t-il le moteur d'une nouvelle ère européenne, mêlant équitablement social et profit... De l'action, des intrigues, du suspense, des coups bas dans le milieu de l'industrie pharmaceutique...

  • Paul, le frère de Pierre, se noie dans l'eau d'un étang glacé, un étang tout comme celui où, plus jeunes, l'hiver, les deux frères jouaient au hockey. Tout porte à croire que c'est un suicide. Cette mort subite incite Pierre à chercher à comprendre qui était devenu son frère, cet homme obèse dont il s'était éloigné et qu'il ne reconnaît plus. À travers les écrits laissés derrière par le défunt, il tente de renouer les liens fraternels défaits au fil des ans. Les mots constituent la trame sur laquelle se déroule la quête du vivant vers le mort.

    Extrait :
    Je lis, me relis à mon frère une dernière fois.
    Je lis à voix haute pour que les mots retentissent dans le vide de la pièce, pour qu'ils frappent sur le couvercle du cercueil.
    Mais Paul n'est pas là. Il n'est plus.
    J'entends les mots retomber sur le plancher comme de la poussière

  • L'obésité est un problème de société dont la fréquence augmente, malgré tout ce qui est mis en oeuvre pour le combattre. Les personnes en excès de poids souffrent souvent d'un sentiment de découragement après l'expérience d'échecs répétés et de lutte continue. Nous comprenons de mieux en mieux cette pathologie grâce à nos connaissances sur le cerveau et ses implications dans nos comportements et dans notre métabolisme.
    Pourquoi le stress et les émotions font-ils grossir ? Comment se libérer de la culpabilité ? D'où viennent l'envie et le plaisir de manger ? Comment renouer avec son corps ?
    Les avancées en neurosciences, la compréhension des boucles neuro-hormonales, les apports de la méditation permettent, aujourd'hui, de développer de nouvelles perspectives en nutrition.
    Cet ouvrage a pour vocation d'aider tout lecteur, qui se sent concerné par les problématiques de poids, à modifier les rapports qu'il entretient avec l'alimentation et avec lui-même.

    Médecin endocrinologue, Lélia Bracco est investie dans la prise en charge de l'obésité au sein de différentes structures hospitalières. Formée à l'accompagnement thérapeutique, elle fonde l'association l'Étincelle du Soin. Son engagement pour une médecine plus globale l'amène à réaliser une formation de neurosciences et de méditation de pleine conscience.

  • L'homme est-il vraiment ce qu'il mange ?
    Pour mon anniversaire, mon père m'a payé quatre mois dans une clinique diététique aux Etats-Unis... C'est le ton, et l'enjeu. Et si l'humour était la meilleure arme contre obésité, boulimie, anorexie, et tout l'ordre moral d'une société concernant l'apparence du corps, ou la difficulté à s'en rendre maître ?
    Corpulence, surpoids, obésité, normes d'époque - 21 récits, 21 figures d'un même thème. Seulement, ici, on s'en prend à un tabou.
    Dans l'oeuvre de Régine Detambel, au premier plan, un seul sujet, le corps.
    La peur en arrière. La reproduction de la misère, des arrogances du petit pouvoir personnel, de l'angoisse qui tous nous habite, même si on lui donne d'autres formes pour paraître.
    /> Sous l'insolence, et - aussi - le courage du comique, et ce n'est pas un outil donné à tout le monde, c'est peut-être ainsi qu'on doit prendre Régine Detambel au sérieux : non pas un roman, mais encore bien moins un assemblage de nouvelles. Dans la disposition de notre société, le problème passe avant les personnages qui l'incarnent. La brièveté contraint au cruel ? Eh bien soit.
    Il est question des corps dans le brassement d'aujourd'hui, l'angoisse d'aujourd'hui. Et comment il ne s'agit pas, sous ce qui pourrait a priori se référer au grand combat de Tailleboudin et Riflandouille dans Rabelais, d'une guerre à la graisse, mais bien le fait qu'il n'y pas de guerre, vers l'homme et pour le corps, sans guerre dans et par les mots.
    Alors, riez bien. Et bon casse-croûte ensuite.

    FB

empty