• APEIROGON

    Colum Mccann

    • Belfond
    • 27 Août 2020

    Rentrée littéraire 2020

    Apeirogon, n.m. : figure géométrique au nombre infini de côtés.
    Rami Elhanan est israélien, fils d'un rescapé de la Shoah, ancien soldat de la guerre du Kippour ; Bassam Aramin est palestinien, et n'a connu que la dépossession, la prison et les humiliations.
    Tous deux ont perdu une fille. Abir avait dix ans, Smadar, treize ans.
    Passés le choc, la douleur, les souvenirs, le deuil, il y a l'envie de sauver des vies.
    Eux qui étaient nés pour se haïr décident de raconter leur histoire et de se battre pour la paix.
    Afin de restituer cette tragédie immense, de rendre hommage à l'histoire vraie de cette amitié, Colum McCann nous offre une oeuvre totale à la forme inédite ; une exploration tout à la fois historique, politique, philosophique, religieuse, musicale, cinématographique et géographique d'un conflit infini. Porté par la grâce d'une écriture, flirtant avec la poésie et la non-fiction, un roman protéiforme qui nous engage à comprendre, à échanger et, peut-être, à entrevoir un nouvel avenir.

    1 autre édition :

  • La cité de larmes

    Kate Mosse

    • Sonatine
    • 21 Janvier 2021

    Une famille plongée dans l'enfer de la Saint-Barthélemy : l'Histoire de France comme vous ne l'avez jamais lue !1572. Depuis dix ans, les guerres de Religion ravagent la France. Aujourd'hui, enfin, un fragile espoir de paix renaît : Catherine de Médicis a manoeuvré dans l'ombre et le royaume s'apprête à célébrer le mariage de la future reine Margot et d'Henri, le roi protestant de Navarre.
    Minou Joubert et son époux Piet quittent le Languedoc pour assister à la cérémonie. Alors que la tension est déjà à son comble dans les rues de Paris, on attente à la vie de l'amiral de Coligny. C'est le début du massacre de la Saint-Barthélemy. Précipités dans les chaos de l'Histoire, Minou et Piet sont sur le point de prendre la fuite quand ils découvrent la disparition de Marta, leur fillette de sept ans...
    Après La Cité de feu, Kate Mosse nous propose une nouvelle fresque historique et familiale pleine de rebondissements. Du Paris de la Saint-Barthélemy à Amsterdam en passant par Chartres, elle tisse sa toile et le lecteur, captivé, regarde s'écrire l'Histoire.

    1 autre édition :

  • C'est l'an 1 d'Indignez-vous ! Près de quatre millions du petit livre beige répandus sur la planète. Dans l'élan des éditions étrangères, Stéphane Hessel a précisé ses positions sur Israël, la Palestine, rendu un hommage exceptionnel à l'inventeur des Nations unies, le président américain Franklin Roosevelt ; il est revenu sur la non-violence. Cette édition anniversaire intègre ces ajouts, mais aussi des corrections de lecteurs, des photos inédites, sans oublier la fabuleuse histoire de ce soulèvement des consciences.

    1 autre édition :

  • Édition enrichie de Jacques Body comportant une préface et un dossier sur le roman.

    Une nouvelle guerre, quand la précédente s'achève à peine, et qu'on a juré qu'elle serait la dernière ? Et que la prochaine s'annonce perdue d'avance ? Deux heures pour faire défiler le personnel de l'Iliade, plus près de la tragédie que de l'opérette. La tribu royale, assemblage de belle-mère, de belles-soeurs et de beau-père, est bouleversée par l'arrivée d'une bru un peu trop voyante : la belle Hélène remise en scène en femme fatale.

    La guerre de Troie n'aura pas lieu, créée par Louis Jouvet à la fin de l'année 1935, d'abord brûlante de l'actualité d'avant-guerre, s'est révélée intemporelle. La plus célèbre pièce de Jean Giraudoux a été traduite de pays en pays et reprise de guerre en guerre et de siècle en siècle. La guerre est-elle fatale ? Deux heures d'angoisse éclairées par l'humour, politesse du désespoir.

    4 Autres éditions :

  • Défenseur de la cause kurde depuis longtemps, l'écrivain Olivier Weber, ancien reporter de guerre, s'est à nouveau rendu sur le terrain à la rencontre de ces militants de la liberté et des peshmergas, « les combattants de la mort ». En Syrie et en Irak, il a vu des partisans et partisanes, prompts à se battre encore, dans l'attente de l'aide internationale ou de volontaires comme lors de la guerre d'Espagne. Désireux de bâtir un Moyen-Orient en paix. Impatients de reconstruire la mémoire de la Mésopotamie. Fiers de montrer leur expérience démocratique avec le respect des minorités, l'égalité entre hommes et femmes, un modèle de société qui représente un véritable laboratoire des droits de l'homme au Moyen-Orient.

    Olivier Weber est écrivain, auteur notamment de L'Enchantement du monde, La Confession de Massoud, Le Barbaresque et L'Arrière-pays. Ses romans et essais ont remporté plusieurs prix, notamment le Prix Joseph Kessel, le Prix du Livre Européen et Méditerranéen, le Prix de l'Aventure, le Prix Albert Londres et le Prix des Romancières.

  • Un enfant sans mémoire, Petit Prince d'aujourd'hui perdu sur la Terre, s'étonne et souffre de ne voir partout que violence, conflits, souffrances et injustices, pour les victimes comme pour les bourreaux. L'enfant décide alors de faire taire les armes...

  • Sommes-nous tous violents ? une psychanalyste, un rabbin, un prêtre et un imam répondent Nouv.

    Moi, violent ?

    Nous sommes collectivement de plus en plus conscients de la violence du monde : on parle de discriminations raciales, de violences sexistes, de crimes incestueux... pour ne citer que quelques-unes des violences ordinaires. Mais toujours, le violent, c'est l'autre ! Et dans nos relations, c'est justement cette peur de l'autre qui est source de violence. Cet ouvrage explore les différents aspects de cette violence interpersonnelle : la séduction, l'emprise, la jalousie, la médisance, l'indifférence, l'idéalisation...

    Pour chacun de ces poisons relationnels, il met en regard la lecture psychanalytique et le point de vue des trois religions abrahamiques - le judaïsme, le christianisme et l'islam - car dans leur quête d'Absolu, les religions sont les premières concernées par ces formes de violence. Accessible, précis et vivant, ce livre essentiel vient éclairer ce qui constitue le coeur du fanatisme en s'appuyant sur des exemples de la littérature, d'une part et sur des extraits des textes fondateurs (la Bible et le Coran), d'autre part.

    Tarik Abou Nour est imam, professeur, théologien, président de l'IESIP (Institut d'enseignement supérieur islamique de Paris) et responsable du premier site français de droit musulman malikite.

    Philippe Haddad est diplômé du séminaire israélite de France. Rabbin de l'Union libérale israélite de France (ULIF), il enseigne, il écrit et il est l'un des principaux contributeurs d'Akadem.

    Nicole Jeammet est psychanalyste et maître de conférences honoraire en psychopathologie à l'université René Descartes-Paris V. Elle est déjà l'auteure de plusieurs ouvrages.

    Gilles-Hervé Masson, prêtre depuis 1990, devient dominicain en 1999 et développe le département de théologie des éditions du Cerf. Il est actuellement vicaire à la paroisse Saint-Eustache de Paris.

  • Annexée par le Japon à la fin du XIXe siècle, l'île d'Okinawa a été le théâtre d'une sanglante bataille d'avril à juin 1945, qui a décimé plus d'un quart de la population, avant d'être placée sous administration américaine, qui y établit des bases abritant des armes atomiques et biologiques.Ôe Kenzaburô, dans ce texte âpre, lyrique et désolé, est une voix sans concession, à la colère sans remède, portée par les rencontres et les amitiés scellées avec les habitants de l'île, dont il détaille l'oppression et suit les combats de près.Cette rencontre avec Okinawa le confronte à la définition de l'identité du Japon en tant que nation, et de ses habitants. Et de lui-même.

    Ôe Kenzaburô est né en 1935 dans un village au milieu des forêts de l'île de Shikoku. Il fait de brillantes études de lettres à l'université de Tôkyô, passionné de littérature française. En 1963, la naissance de son premier fils handicapé et la rencontre des victimes de Hiroshima forgent son écriture et son oeuvre, couronnée par le prix Nobel de littérature en 1994.Du même auteur aux éditions Picquier : Adieu, mon livre ! ; L'Ecrivain par lui-même, entretiens avec Osaki Mariko.

  • Adara ne se souvient plus de sa première rencontre avec le dragon de glace. Pour la petite fille, il a toujours fait partie de sa vie. Cette créature terrifiante ne laisse dans son sillage que le froid et la désolation. Pourtant, Adara ne le craint pas car elle est née durant l'hiver le plus glacial qui ait jamais existé. Mais l'année de ses sept ans, des dragons de feu venus du nord ravagent le paisible hameau où elle vit. Adara et son dragon de glace sont les seuls à pouvoir ramener la paix et sauver le monde de la destruction.L'histoire de Dragon de glace se déroule dans le même univers que celui de la célèbre saga de George R. R. Martin, Le Trône de fer, qui a inspiré la série télévisée Game of Thrones produite par HBO. Les somptueuses illustrations de Luis Royo, artiste peintre renommé, enrichissent ce récit touchant et captivant des liens unissant une petite fille à son dragon.

  • Consciemment ou non, nous critiquons et nous jugeons constamment les autres. Nous n'arrêtons pas de les trouver vraiment trop

    bêtes, trop moches, trop gras... ! Et s'il était possible de nous servir des méchancetés que nous pensons d'eux (et de nousmêmes)

    pour en faire une ressource positive ?

     

    Ce guide donne des clés pour comprendre, des exercices pour vous entraîner, des témoignages et des histoires vécues pour utiliser vos coups de gueule afin de révéler le positif en vous. Grâce à ce livre, vous allez modifier votre regard sur vos relations aux autres et à vous-même, et apprendre à réconcilier les inconciliables : faire du beau avec du laid, de la paix avec de la haine, de la douceur avec de la douleur...

  • Découvrir et s'initier à la géopolitique en 200 notions illustrées !
    Du conflit Israelo-palestinien à la question des migrations, de la naissance de l'Union européenne au régime chinois, et de la théorie des régimes d'Aristote à la création de l'ONU... la collection "pour les Nuls" propose un tour d'horizon de la géopolitique à travers 200 notions clés illustrées, pour vous familiariser avec les facteurs géographiques, historiques, techniques, économiques et culturels qui façonnent un peuple ou un État et comprendre au mieux les enjeux mondiaux d'aujourd'hui en un seul livre !

  • "J'en ai lu des livres sur l'Afrique, depuis le temps que je l'aime et que je m'acharne à la comprendre. Peu d'entre eux m'ont autant éclairé."
    Érik Orsenna


    On ne peut plus négliger l'Afrique, car c'est là que se jouent la démographie et la croissance ou, sinon, les drames humanitaires et écologiques de demain. À rebours des idées reçues, cet ouvrage dresse un panorama complet de la réalité africaine, pour comprendre le présent et appréhender l'avenir. Il aborde successivement les questions de politique, d'économie et de culture, sans omettre les sujets d'actualité que sont le terrorisme, la pauvreté, l'aide au développement... Conçu par un ancien diplomate ayant consacré l'essentiel de sa carrière à l'Afrique, il constitue un outil unique de découverte et d'étude, agrémenté d'une douzaine de cartes.


  • Anastasia, Anne Frank, Jeanne d'Arc... Ils ont marqué l'Histoire !

    Certains ont subi l'Histoire et en ont été les victimes, d'autres en ont été les acteurs et ont modifié son cours... Mais tous ont fait face à l'adversité avec courage et dignité. Les 16 destins retracés dans cet ouvrage sont ceux de filles et de garçons dont la vie a été bouleversée alors qu'ils n'avaient même pas 18 ans. Ils ont, chacun à leur manière, marqué l'Histoire.
    Parmi eux : Toutankhamon, l'enfant pharaon mort à 18 ans ; Jeanne d'Arc, celle qui reprend Orléans aux Anglais à 17 ans à peine ; Louis XVII, le mystérieux enfant du Temple ; Victor, l'enfant sauvage ; Anastasia, quatrième fille du tsar Nicolas II de Russie ; Anne Frank, juive victime du régime nazi, célèbre pour son journal ; Malala Yousafzai, militante des droits des femmes et prix Nobel de la Paix à 17 ans, etc.

  • L'étonnante thérapie des 3R ; je relaxe, je respire, je ralentis Nouv.

    D'une simplicité et d'une efficacité étonnantes, elle se pratique partout, en tout temps et produit d'excellents résultats!

    Je Relaxe, je Respire, je Ralentis

    Vous en avez marre de la vie que vous menez, de carburer à l'adrénaline, de vivre sous la pression de la production, du court terme, de la rentabilité, de la consommation, de la vitesse?
    Vous manquez de souffle et d'énergie dans votre vie familiale et professionnelle?
    Halte! À travers la thérapie des 3R, ce livre vous propose une nouvelle façon de vivre. Il vous amène à compenser les effets pervers d'une civilisation qui ne tient plus compte de l'humain, des rythmes naturels, ceux du corps comme ceux de la nature.

    La thérapie des 3R vous donne les moyens de mieux vivre physiquement et mentalement; de lâcher prise et de lutter contre le stress de la vie moderne; d'être plus efficace dans votre vie familiale et professionnelle; de développer et de conserver l'énergie vitale; de récupérer aussi bien que de guérir; de vous adonner à des activités spirituelles comme le moment présent, la méditation, la contemplation, le rêve, le loisir intérieur, le réenchantement de la vie, etc.

    En pratiquant les 3R, vous découvrirez comment gagner votre vie sans la perdre...

  • Ce premier roman étranger paraît simultanément aux Etats-Unis (Interlink Publishing) sous le titre Dune Song.

    « Je suis venue au Sahara pour y être enterrée. »
    Ainsi commence l'histoire de Jeehan Nathaar.
    Jeehan choisit de quitter New York, où elle a vécu la plus grande partie de son existence, après avoir assisté à l'effondrement des tours du World Trade Center.
    Avec elles, son rêve américain s'écroule : dans le regard des autres elle est devenue une étrangère, comme nombre d'Arabo-musulmans depuis le 11 septembre 2001.
    En quête d'identité, elle retourne à sa terre natale où elle se trouve impliquée dans une autre tragédie, celle des migrants qui traversent le Sahara à la recherche d'une nouvelle vie.
    Cartographie du clivage entre Occident et Orient, le roman oscille entre les débris de Manhattan dans les jours qui suivent le 11 septembre et les sables de Lalla el Aliah, la plus haute dune du désert marocain. C'est pour renaître à elle-même que Jeehan s'y laisse ensevelir.

    Traduit de l'américain par Laurence W. Ø. Larsen

  • Comment, après une guerre d'une ampleur et d'une férocité jamais vues, les politiques et les diplomates auraient-ils pu appliquer les recettes traditionnelles ? Il fallait tout rebâtir.
    Voulait-on tenir une conférence de vainqueurs ou préparer une paix durable en y associant l'Allemagne ? Quelle place faire aux idées portées par le président des États-Unis, puissance extra-européenne entraînée tardivement mais de manière décisive dans un conflit planétaire ? De quelle façon rebâtir le monde en l'absence de la Russie bolchevique, quelles suites donner à l'éclatement des empires austro-hongrois et ottoman, quel Proche-Orient nouveau faire émerger, comment traiter la Chine et le Japon, que faire des colonies allemandes ? De quels moyens doter la Société des Nations appelée à réguler désormais les relations internationales ? De quelle manière assurer la sécurité de la France, principal contributeur à la victoire, face à une Allemagne qui conservait toute sa puissance, restait persuadée de ne pas avoir été vaincue et croyait avoir reçu le fameux « coup de poignard dans le dos » ?
    On mesure la radicale nouveauté et la formidable complexité des problèmes que la conférence de la paix et les gouvernements ont dû résoudre en 1919 et 1920. C'est bien à tort que, dans les années 1930 (et parfois encore aujourd'hui), on a reproché au traité de Versailles et à ceux de la « banlieue parisienne » d'avoir ouvert la voie à la Seconde Guerre mondiale. Ce ne sont pas ces textes qu'il faut incriminer, mais plutôt les hommes d'État qui les ont mis en oeuvre par la suite.

    Réexaminé cent ans plus tard à l'aide d'une documentation largement inédite par un spécialiste de l'histoire de la diplomatie, cet épisode crucial, trop souvent éclipsé par l'ombre portée de la guerre, apparaît ici en pleine lumière. Ce récit fournit une clef essentielle à la compréhension du XXe siècle.


  • NOUS SOMMES BIEN DANS NOS VIES QUAND NOS VIES NOUS FONT DU BIEN

    Donner du sens à notre vie plutôt que la gagner. L'objectif de ce livre est de nous aider à baliser notre route en quête d'harmonie et de cohérence à l'aide de l'hédoperfomnance.

  • Boris Cyrulnik et Boualem Sansal revisitent les périodes de fracture qui s'étendent de l'hégémonie ottomane sur la Méditerranée orientale à la conquête du Royaume arabe de Grenade par les Espagnols, de la découverte des routes océaniques vers les Amériques à l'époque moderne et aux ambitions coloniales. Ils abordent les antagonismes entre une chrétienté défendue par l'Espagne et l'Islam ottoman expansionniste qui perdurent jusqu'à nos jours avec les nombreuses falsifications de l'histoire qui ne favorisent pas les rapprochements.
    Quant au terrorisme, il continuera même si la paix est là, au besoin il inventera une cause de rechange, concluent les deux interlocuteurs. Et pourtant... ! Comme ce livre en témoigne un dialogue reste possible entre les deux rives au milieu du fracas des armes.

    Boris Cyrulnik est un psychiatre et psychanalyste français. Il a publié de très nombreux ouvrages, principalement chez Odile Jacob.
    Boualem Sansal est un écrivain algérien. Il a reçu en 2015 le Grand prix de l'Académie française pour son roman 2084 : la fin du monde (Gallimard).
    Cet entretien a été mené par le journaliste José Lenzini.

  • Le dissident chinois Liu Xiaobo a été condamné en décembre 2009 à onze ans de prison pour avoir prôné une évolution pacifique de la Chine vers la démocratie. On lui reproche d'être l'un des rédacteurs de la Charte 08, texte baptisé ainsi en référence à la Charte 77 tchécoslovaque.
    Son arrestation puis sa condamnantion ont suscité nombre de protestations dans le monde. Il a reçu le prix Nobel de la paix, qu'il a dédié aux «âmes errantes du 4 Juin».
    Les textes présentés ici témoignent de la grande force d'âme de Liu Xiaobo et de la pertinence de ses analyses du régime politique chinois.

  • L'ONU, coquille vide ou agence humanitaire ? Créée en 1945 dans le contexte de l'après-guerre afin de préserver la paix, cette organisation a aujourd'hui mauvaise presse, d'autant que, sur le terrain, sa puissance s'affaiblit.

    Qui est responsable de cette déliquescence ? Les membres permanents du Conseil de sécurité, qui ont préféré préserver leurs intérêts au sein des directoires du G7 et du G20 ? Les partisans de l'ultralibéralisme et du profit ? Ou encore les dirigeants médiocres, sans envergure et sans vision, qui accèdent aux plus hautes responsabilités de démocraties moribondes ?

    Pourtant, il faut sauver l'ONU, seule institution capable d'organiser un monde en plein bouleversement où menace la guerre. Mais comment ? C'est à ces questions sensibles que deux spécialistes, Romuald Sciora et Anne-Cécile Robert, tentent de répondre dans un essai documenté, bâti sur quinze ans de recherches et d'enquêtes auprès des instances onusiennes.

    Avec un préface de Pascal Boniface

  • Les institutions internationales contribuent-elles à la construction de la paix ? On pourrait en douter, tant les critiques abondent : dysfonctionnements, défaillances, soumission aux intérêts des États les plus puissants.
    Diplomates, universitaires et praticiens de ces institutions, les auteurs sont plus nuancés. Dans une perspective qu'ils jugent réaliste et constructive, ils soulignent les forces et les faiblesses de ce que les acteurs internationaux ont créé et qu'ils ne veulent pas abandonner. Au terme de leurs investigations, il apparaît que s'il demeure possible de faire la guerre contre l'avis des institutions internationales, il devient désormais difficile de se passer d'elles pour faire la paix.
    Le choix des questions traitées - sécurité collective, désarmement, médiation, consolidation de la paix, sécurité humaine, réduction de la pauvreté et des inégalités, justice pénale internationale, multilatéralisme - fait de cet ouvrage une référence sur les institutions internationales.
    Ont contribué à cet ouvrage : Louise Aubin, Rosalie Azar, Bertrand Badie, Abraham Béhar, Jean-Marc Bellot, Antoine Bernard, Karine Bonneau, Jean-Marc Châtaigner, Alain Dejammet, Henri Léval, Shahrbanou Tadjbakhsh, Charles Tenenbaum.

  • "À peine la menace de la troisième guerre mondiale s'estelle éloignée avec la fin de la guerre froide que la violence a refait surface sous différentes formes : guerre civile, nettoyage ethnique, génocide, hyperterrorisme.
    Fautil opposer la violence à la

    1 autre édition :

  • Que sont le bonheur et la richesse ? Derrière ces termes du quotidien se cache toute une
    perception... Et si « être riche et heureux » était en fait bien plus simple qu'on ne le pense?
    Sans être moralisateur, cet album constitue un
    excellent point de départ pour une discussion
    sur la vraie valeur des choses.

  • Arun Gandhi, petit-fils du Mahatma Gandhi, compte parmi les figures les plus respectées et influentes du mouvement international pour la paix. Né en 1934 en Afrique du Sud où il subit quotidiennement les humiliations de l'apartheid, Arun devient un adolescent plein de colère, obsédé par l'idée de se venger. Lorsqu'il a 12 ans, ses parents décident de l'envoyer chez son grand-père en Inde. À l'ashram de Sevagram, dans l'intimité des échanges quotidiens avec Gandhi, Arun vit pleinement la réalité de la non-violence : la paix, le courage, la spiritualité, la justice, ne sont pas de vains concepts couchés sur le papier mais un humble engagement de tous les instants. C'est la force de cet héritage non violent que nous relate et nous transmet Arun Gandhi. "Une seule personne peut changer le monde, et Gandhi l'a prouvé. Nous changeons le monde en nous changeant nous-mêmes. Et nous nous changeons nous-mêmes en devenant qui nous sommes vraiment. Inspiré par l'ancien idéal indien d'ahimsa, ou non-violence, Gandhi a conduit sa vie en vénérant le vivant. La paix est une réalité de notre coeur avant d'être une réalité dans le monde : ceci est une source éternelle d'inspiration." Deepak Chopra

empty