Littérature générale

  • Brigitte Lozerec'h raconte ici ses quarante années d'un long et tumultueux compagnonnage amoureux avec Jean-Jacques Pauvert, figure à part de l'édition française. Elle en sera la dernière épouse.

    À vingt ans, elle entend parler pour la première fois de cet éditeur qui avait pris la défense d'Albertine Sarrazin, jugée sévèrement par la presse pour s'être prostituée à l'âge de seize ans après son évasion de prison. « Si j'écris, moi aussi, les laideurs de l'enfance et de l'adolescence infligées par le frère aîné et les cousins, s'était dit Brigitte Lozerec'h, cet éditeur me protégera... ». Elle mettra plus de dix ans à exhumer ses tourments publiés en 1982 sous le titre L'Intérimaire, qui connaîtra un grand succès de librairie.
    Au long des années, elle découvre dans l'éditeur du marquis de Sade un homme attentif, pudique, aux multiples facettes qui en cachent de plus sombres. Elle rencontre quelques célébrités qui lui révèlent que les triomphes peuvent cacher de grandes solitudes.
    Après un temps d'éloignement, les amants se retrouvent : le séducteur a pris de l'âge et Brigitte s'installe près de lui, sur la Riviera. Ils partagent alors une vie simple dans l'harmonie des heures de lecture au bord de la Méditerranée, et une activité forestière dans la colline qui surplombe la maison.

  • Cancre à 16 ans, Ernest Shackleton, fils de médecin, préfère l'apprentissage du métier de marin à la scolarité. Il a 28 ans lorsqu'il est engagé, en 1902, sous le commandement de Robert Falcon Scott. La mission de l'expédition est de ficher l'Union Jack au pôle sud, coeur hostile et glacé du continent jamais encore pénétré par l'Homme.Bien que l'expédition soit un échec, Shackleton a pris goût au grand défi. Assoiffé de gloire, il organisera désormais ses propres expéditions pour être CELUI qui gagnera le pôle. Malgré les épreuves qu'il surmontera, il manquera toujours son but.Doué d'une volonté hors du commun, cet Irlandais au tempérament bouillonnant donnera à ses entreprises une dimension onirique qui a contribué à faire de lui un héros de légende parmi les explorateurs polaires, les marins et les montagnards. « La gloire, oui, mais jamais au prix de la vie d'un homme », avait-il écrit à son épouse. Ses trois expéditions tourneront à l'échec qu'il transformera en glorieuses aventures. Il ne perdra jamais un seul homme, contrairement à Scott.Dans les pires conditions, il fera toujours passer le salut de son équipage avant ses intérêts : devant leur trois-mâts, l'Endurance, prisonnier de la banquise de la mer de Weddell (plus grande que la France), puis broyé sous leurs yeux après des mois de dérive sur l'infini radeau de glace incontrôlable, il promettra à ses vingt-sept compagnons naufragés de les ramener tous à la maison. Grâce à son optimisme et son abnégation qui leur inspirent une foi absolue, ils dériveront encore presque un an avant de retourner à la civilisation au prix d'épreuves inimaginables.Ainsi transformera-t-il chacune de ses trois expéditions en exploits surhumains, exemplaires, fraternels.Quel homme se cachait donc derrière ce perdant magnifique, héros jalousé et vénéré ? Quelles forces intérieures, quelles secrètes inquiétudes le poussaient à ne se sentir libre et en accord avec lui-même qu'en affrontant les espaces hostiles, gelés et inconnus du Grand Sud ?En l'accompagnant dans cette biographie, nous tenterons de comprendre les ressorts intimes de cet ambitieux consumé par une soif d'absolu qui aura désiré ardemment contribuer à la conquête du dernier continent vierge et que les honneurs n'intéresseront plus. Il aura accédé aux impossibles sommets de ses rêves de cancre.
    « Car telle est la vertu première de l'aventurier digne de ce beau nom : faire que l'aventure soit déjà en elle-même, par-delà les aléas du meilleur et du pire, du succès et de l'échec, un accomplissement. À quoi réussit, ici mieux qu'aucun autre que je sache, Shackleton le Grand. »Paul-Émile Victor
    Écrivain, Brigitte Lozerec'h s'est passionnée pour la figure de sir Ernest Shackleton. Elle signe la première biographie française consacrée à cet explorateur légendaire.

  • Elle avait capté l'échange de regards profond et riche, elle avait découvert leur harmonie. De part en part une douleur la traversa. Si vive qu'elle en perdit la vue comme si elle avait fixé le soleil. Elle comprit tout, tout, tout, jusqu'à l'intolérable... Elle revit toute sa vie à l'écart des grandes personnes, humiliée par sa propre mère. Amoureuses d'un même homme, une mère et sa fille s'affrontent dans un duel âpre et silencieux. Ici, comme toujours chez Brigitte Lozerec'h, la passion, les passions sont violentes, mais quoi de plus ravageur que l'amour bafoué ? Quoi de plus extrême que le besoin de liberté et la soif de revanche ? L'auteur de L'Intérimaire ne cesse d'écrire sous haute tension, et ce nouveau livre nous touche à vif.

empty