Éditions MultiMondes

  • Préface de Jean Désy

    Angoissante, la crise climatique ? En particulier pour les jeunes qui ont du mal à penser sereinement à l'avenir ! Les psychologues parlent même de choc prétraumatique ou d'écoanxiété afin de définir ce sentiment diffus et étrange.

    De multiples témoignages et réflexions recueillis dans ce livre nous permettent de mieux cerner ce malaise de civilisation tout à fait inédit. Un malaise qui pourrait aussi agir comme un ressort et provoquer le grand sursaut social qu'il faut pour sauver la planète !

  • "Mes tribulations ont alimenté l'actualité. Je ne suis pourtant pas monté au front pour débattre ou défendre une cause, j'ai plutôt témoigné d'une situation qui était inacceptable tant elle mettait en jeu à la fois notre sécurité alimentaire et notre santé."

    Louis Robert s'est fait connaître comme lanceur d'alerte en 2018, quand ils s'est publiquement indigné des pressions qu'exerçaient les marchands d'engrais et de pesticides sur les gestionnaires de notre agriculture. Encore aujourd'hui, sa dénonciation reste troublante.

    Comme il le rappelle, les récentes recherches en agronomie nous invitent toutefois à penser autrement nos pratiques agricoles en réduisant l'épandage dans les champs d'engrais phosphatés et de pesticides comme l'atrazine ou le chlorpyrifos, ainsi qu'en évitant la compaction des sols. Mais rien n'indique, dans le contexte actuel, que des méthodes plus novatrices, efficaces et respectueuses de l'environnement pourront être appliquées. Or ce sont les producteurs agricoles tout autant que les consommateurs qui en sont ultimement perdants.

  • Attention, choc de civilisation à prévoir ! D'ici quelques années, notre économie aura trouvé les moyens de recycler totalement les déchets qu'elle génère actuellement. Verre, papier, carton, plastique, appareil électronique, une société postindustrielle digne de ce nom sera enfin organisée de façon à ce que tout produit fabriqué soit recyclé ou réutilisé. Du grille-pain hors d'usage aux vêtements effilés, des bouteilles vides aux restants de repas.
    Mais, pour y arriver, les consommateurs et les consommatrices auront aussi à changer leur mode de vie. Objectif zéro déchet est l'outil pour les accompagner dans ce virage de civilisation. Ce petit essai nous sensibilise à un nouveau civisme écologique et nous incite à être plus vigilants dans nos choix de consommation et dans nos achats. Le « popa » joué par Claude Meunier dans la populaire série télévisée La Petite Vie est résolument relégué, avec son sac vert, à l'ancien monde.

  • Les municipalités ont beau verdir leurs rues en plantant allègrement de nombreux arbres, l'entretien qu'elles en font ensuite est parfois affligeant. Qui n'a jamais été consterné en voyant l'état dans lequel se trouvait un érable, un frêne, un bouleau ou un orme après le passage des élagueurs ? La plupart des arbres, taillés grossièrement et tronqués pour le bénéfice des fils électriques, sont gravement fragilisés.

    Il faut revoir la gestion des arbres urbains et mettre en pratique des méthodes de taille et d'élagage, surtout que les connaissances récemment acquises en botanique et en architecture des arbres nous apprennent qu'une végétation en santé aux abords des réseaux électriques est parfaitement possible. Entretenus différemment, les arbres peuvent même avoir un effet protecteur sur le réseau de distribution électrique.

    Ce livre force une prise de conscience et incite à changer la façon de tailler les arbres. Il sera utile autant aux élagueurs, aux gestionnaires municipaux qu'aux citoyens vigilants et soucieux de conserver un voisinage sain et verdoyant.

  • Ce livre s'adresse à toute personne désireuse d'en savoir plus sur les arbres. Premier en son genre, il raconte le mode de développement de l'arbre et son architecture en n'utilisant que des mots du langage courant. Il présente quelques règles simples qui gèrent la croissance de l'arbre et influencent sa manière de réagir à son environnement. À quelle étape de son développement l'arbre est-il rendu? Peut-il réagir adéquatement à une taille? Comment peut-on faire la différence entre un arbre sénescent et un arbre dépérissant? Dans quelles circonstances est-il indiqué de ne pas intervenir sur un arbre? Quelles sont les conséquences d'une intervention mal choisie?
    Le diagnostic de l'architecture de l'arbre est proposé comme outil d'observation et de prise de décision. Il aide à faire un choix éclairé, soit d'une méthode d'intervention pour répondre à un objectif d'aménagement, soit d'une méthode d'échantillonnage pour mener une recherche. Il est utile, autant aux techniciens, gestionnaires, professionnels et scientifiques concernés par l'arbre et la forêt, qu'au citoyen qui se préoccupe du seul arbre poussant sur son terrain, souhaitant qu'il soit au meilleur de sa forme, solide et en santé. La procédure à suivre pour effectuer rapidement et simplement un diagnostic de l'architecture de l'arbre est présentée, de même que les éléments d'interprétation qui peuvent en être tirés. Des recommandations sont faites dans le choix des tailles à privilégier lorsqu'elles sont jugées nécessaires et des gestes à éviter.
    L'auteure prône une intervention, ou une non-intervention, faite dans le respect du mode de développement de l'arbre, et ce, de manière à éviter de se battre contre lui par des interventions mal ciblées ou trop draconiennes, provoquant des réactions de croissance indésirables, et à plutôt l'accompagner en douceur de manière à en tirer les meilleurs bénéfices.

  • Assoupies en hiver, vivifiantes au printemps, épanouies à l'été, flamboyantes à l'automne, les forêts suivent un cycle qui ne cesse de nous enchanter.
    Un artiste hors-pair, un biologiste généreux et un médecin perspicace se rejoignent dans un inspirant trialogue sur nos arbres. Ensemble, ils révèlent, avec éloquence, l'étonnante science de ces grands végétaux tout en saluant les bienfaits qu'ils apportent à notre santé.
    Un hommage aux arbres et aux forêts magnifié par l'art et la science!

  • Les populations de caribous forestiers et de bélugas du Saint-Laurent sont dangereusement en déclin. Comment est-ce possible considérant tous les efforts déployés pour les sauver ?

    Il faut se rendre à l'évidence : nos stratégies de conservation de la nature, fondées sur la protection d'une espèce rare, sont inefficaces. Est-ce trop ambitieux de les changer ? Ne devrait-on pas sauvegarder l'intégrité d'un écosystème auquel sont liés tous les êtres vivants plutôt que de s'attarder au sort d'un seul animal, aussi emblématique soit-il ? 

    Selon Michel Leboeuf, cela implique une prise de conscience sans équivoque qui devrait nous pousser à attribuer à la Nature des droits fondamentaux. Comme ceux que l'on reconnaît à tous les humains sans distinction.

  • S'il est vrai que, au fil des décennies, les pays riches ont largement profité de la croissance économique, nous constatons que la logique de développement dominante constitue maintenant une menace pour notre civilisation.

    Au-delà de l'incurie et de la cupidité humaine, nous faisons preuve d'une incapacité chronique à lever les obstacles qui nous empêchent d'amorcer une transition vers une société écologique et durable.

    C'est en repensant tout à la fois la démographie planétaire, les habitudes de consommation, les modes de vie, le rôle de la technologie, la gouvernance et l'économie que nous pourrons tirer notre épingle du jeu. L'analyse proposée ici nous permet d'entrevoir des stratégies afin de sortir de l'impasse dans laquelle nous sommes piégés.

  • Plus qu'un loisir, le jardinage est un choix écologique qui a des retombées bénéfiques sur la santé. Oser un potager santé garantit des légumes sans pesticides ni engrais chimiques, et pas seulement des carottes ou des tomates: plus d'une quarantaine de légumes peuvent être cultivés. Mais par où commencer? Comment opter pour des pratiques qui réussissent?
    Grâce au Potager santé, vous apprendrez comment :
    o planifier et réussir votre jardin bio;
    o cultiver de façon écologique vos légumes, à partir du semis jusqu'à la récolte;
    o utiliser un tableau complet sur la conservation des légumes;
    o protéger votre potager des ravageurs (insectes et autres) et des maladies;
    o conserver longtemps vos récoltes pour en profiter à longueur d'année.
    Un ouvrage de référence qui s'adresse tout autant aux apprentis jardiniers qu'à ceux et celles qui veulent améliorer leurs pratiques, que ce soit en banlieue, à la campagne ou en ville.

  • Les insectes-zombies, les coléoptères bombardiers et autres petites bêtes qui nous entourent.

    Savais-tu que les larves des mouches respirent avec un tuba ? Que les fourmis peuvent traire les pucerons comme des vaches pour recueillir leur eau sucrée? Qu'une espèce de guêpe arrive à transformer les coccinelles en zombies? Que certaines larves assassinent d'autres bestioles en leur pétant dessus ?

    Dans ce livre, tu découvriras des anecdotes sur ces insectes qu'on retrouve dans les mares et les ruisseaux, dans la forêt, dans ton jardin et même dans ta maison. Tu apprendras aussi pourquoi toutes ces petites bêtes sont essentielles pour nous, les humains.

  • Ce livre offre une extraordinaire description de l'eau et des glaces rencontrées à l'entrée des cavernes qui s'ouvrent dans les forêts de l'est du Canada. De remarquables photographies et des commentaires écrits dans un style clair et concis transmettent aux lecteurs une compréhension d'un univers qui fascine par sa beauté et sa diversité.

  • L'eau est tellement présente dans nos vies qu'on en vient presque à oublier l'incroyable variété de ses formes et de ses propriétés. Elle est bien sûr d'abord dans la nature. Mais on la retrouve aussi dans tous les recoins de la maison, à travers les nombreux usages que nous en faisons.
    Tour à tour salée, douce, potable, polluée, embouteillée ou encore solide,
    liquide, gazeuse, elle porte les noms les plus divers et se présente à nous sous
    les formes les plus variées : glace, grêle, grésil, frimas, verglas, gelée, givre,
    rosée, pluie, vapeur, buée, etc. Ce riche vocabulaire ne désigne pourtant
    qu'une seule et même chose : l'eau. Mais connaissons-nous vraiment cet
    élément vital et ses nombreuses propriétés ?
    Pourquoi ressent-on une sensation de froid en sortant de la douche ?
    Comment peut-on faire pour diminuer les inconvénients du chlore dans l'eau du robinet ?
    Pourquoi y a-t-il des petites bulles d'air accrochées aux parois du verre d'eau laissé sur ma table de nuit ?
    Pourquoi les glaçons sont-ils bombés sur le dessus ?
    Comment décoder les informations sur les étiquettes des eaux embouteillées commerciales ?
    Est-il vrai qu'en Australie les éviers se vident en tournant en sens inverse des
    nôtres dans l'hémisphère nord ?
    Voilà quelques-unes des 101 questions que tout un chacun peut se poser et auxquelles le livre de l'expert Jean Sérodes répond dans un langage des plus accessible.

  • On peut visiter un jardin, s'extasier devant une plate-bande, apprécier les formes et les couleurs, s'imprégner des parfums... et en ressortir revigoré, mais sans avoir rien appris ! C'est tant mieux, mais c'est, en même temps, dommage !
    En effet, dans le cas du Jardin Roger-Van den Hende, comme pour la plupart des jardins, ce serait passer à côté de ce que son fondateur, pionnier de l'enseignement universitaire de l'horticulture à l'Université Laval, avait de plus cher : rendre l'apprentissage de la botanique accessible à toutes et à tous.
    Ce livre explique et illustre tout ce qu'on a besoin de savoir, à mesure que l'on découvre le très grand choix de plantes cultivées et indigènes du Jardin Roger-Van den Hende. Les plantes y sont classées par familles botaniques, elles-mêmes regroupées selon un ordre évolutif. Ce parcours de l'évolution des végétaux dépasse largement les limites d'un simple guide de visite. Amateurs, enseignants et étudiants y trouveront un document de référence indispensable, voire une initiation simple et concrète à l'univers des végétaux.

  • Des arbres pour les jardins paysagers est un guide qui s'adresse aussi bien aux nouveaux propriétaires de résidences, qu'aux personnes concernées par l'agrile du frêne, qu'à tous ceux et celles qui s'intéressent aux arbres.
    Après une nouvelle construction, les arbres sont le meilleur moyen de créer de l'ombre afin de profiter en toute quiétude des belles journées d'été. En purifiant l'air, en apportant de l'humidité dans l'atmosphère et en procurant de l'ombre, les arbres participent à la qualité de vie d'un lieu.
    Depuis quelques années, les frênes de la forêt urbaine sont menacés par un petit insecte importé d'Asie : l'agrile du frêne. Même s'il existe un traitement, il faut, sans attendre, commencer à remplacer les arbres qui ne pourront être traités.
    Par des informations simples et précises, Des arbres pour les jardins paysagers éclaire les propriétaires de jardins dans la sélection, la planification, la plantation et l'entretien de leurs arbres.
    Ce guide incite à la redécouverte des bienfaits que les arbres procurent et qui sont si indispensables à notre bien-être.

empty