BIOTOPE

  • Cet atlas des plantes protégées de l'Isère de 320 pages présente 202 espèces de plantes protégées ou dont la cueillette est réglementée. Il expose sous une forme synthétique et attrayante le résultat de dizaines d'années de prospections par des botanistes professionnels ou amateurs.
    Chaque espèce est illustrée par des photographies et fait l'objet d'une monographie complète : carte de répartition dans l'Isère, diagramme de répartition altitudinale, dates de floraison, description, écologie, répartition, menaces et conservation. Il a été réalisé avec les données de GENTIANA, du Conservatoire Botanique National Alpin, du Parc National des Ecrins et de l'Association Nature Nord-Isère Lo Parvi.
    L'Atlas de la flore protégée de l'Isère s'adresse aussi bien aux spécialistes de la botanique qu'aux personnes passionnées par la nature, aux promeneurs curieux et à tous ceux qui se préoccupent de la conservation de la flore dans ce département.

  • Ce livre d'exception "Thau, oasis de vie" réunit les clichés d'un des meilleurs photographes subaquatiques et les textes des plus grands spécialistes de la biologie sous-marine, de la géologie et de l'histoire de cette région.
    Thau, ni mer ni lagune, est tout à la fois suffisamment ouvert et confiné pour qu'une vie originale puisse s'y exprimer pleinement et intensément. Les organismes vivants qui s'y côtoient ont développé des comportements fort divers qui leur permettent de se maintenir dans cet étang avec succès, soit transitoirement, soit définitivement. Mais Thau est-il l'eldorado si souvent évoqué tant par les littéraires que par les scientifiques ?
    Au sein des merveilleuses photographies de Frédéric Maxant, on trouvera tout ce qu'il faut connaître sur cette lagune, des animaux et des plantes qui la peuplent, mais aussi les clés pour comprendre la vie et les métiers des hommes qui vivent des ressources de Thau.

  • Unique en son genre, cette monographie de l'Ours brun - Biologie et Histoire, des Pyrénées a l'Oural est promue à devenir la référence en la matière, car elle synthétise pour la première fois toutes les connaissances actuelles publiées à travers le monde, et développe le statut complet de l'Ours des Pyrénées. A l'heure où la France, après l'Autriche et l'Italie, vient de procéder à la réintroduction de celui-ci dans les Pyrénées, quel est aujourd'hui le statut de l'Ours européen?

    Cette monographie intègre de très nombreux documents photographiques, dont certains absolument novateurs, réalisés pour la quasi-totalité en Europe, voire dans les Pyrénées, ce qui représente une grande particularité de cet ouvrage. Ce livre inclut également une multitude d'anecdotes vécues par les auteurs sur le terrain, en France comme dans les pays voisins.

  • Pour ce guide coquillages et escargots de Guyane, pour partie bilingue, la constitution d'un collège de quatre auteurs a permis de dresser un inventaire inédit de la malacofaune d'une vaste région jusqu'alors inexplorée.
    L'ouvrage s'ouvre sur une présentation générale des milieux naturels rencontrés, baignés par les eaux douces ou salées. Il revient également sur l'histoire des prospections malacologiques sur le Plateau des Guyanes. Suit un guide complet des 671 espèces rencontrées, classées par grands types : espèces marines, terrestres et dulçaquicoles. Pour chaque famille, un texte succint renseigne le lecteur sur le type de coquille, le régime alimentaire, l'aire de répartition, etc. L'identification est facilitée par des clés détaillées et des photographies de grande qualité qui permettent de comparer silhouettes et spécimens.

  • Résultat de nombreuses années de prospection, cet ouvrage inventorie plus de 1500 espèces, et fait de la Sarthe le département dont on connaît le mieux la biodiversité végétale. Reliant le massif armoricain au Bassin parisien, les collines normandes à la vallée de la Loire, la Sarthe bénéficie d'une grande variété de paysages et d'une grande richesse floristique. Du Pays d'Alençon à la vallée de la Sarthe, en passant par le Pays du Perche sarthois, l'ouvrage cartographie l'ensemble des espèces et en dresse les monographies. Le statut complet (espèces en extension, banales ou en raréfaction) ainsi que la situation des espèces protégées sont précisés. L'Atlas s'attarde également sur les différents facteurs influençant la répartition de la flore (géologie, climat, activités humaines...) et sur l'histoire de la botanique dans le département. Une mise en page claire et soignée, un vocabulaire accessible, une illustration très abondante, rendent l'ouvrage précieux pour toute personne désirant approfondir son savoir sur la flore du département. Il est un outil de connaissance indispensable pour les gestionnaires du patrimoine naturel et l'ensemble des collectivités locales dans leur politique environnementale.

  • L'ordre des libellules n'avait pas encore fait l'objet d'étude complète dans les Antilles françaises. L'ouvrage pose d'abord le décor (cadre géographique, habitats, vies aquatique et aérienne, écologie, protection, techniques d'études, etc.) puis aborde en détail chacune des 41 espèces présentes.
    Des clés richement illustrées viennent faciliter l'identification des adultes, larves et exuvies. Répartition, distribution et abondance bénéficient de 4 cartes successives permettant une vision très complète, depuis le continent américain jusqu'aux Antilles françaises. Une sélection d'itinéraires de découverte, avec plan d'accès, pour observer les libellules dans les meilleures conditions.

  • En 1971, un naturaliste et sa famille s'installent dans la Cévenne profonde... Ce choix d'histoires vivantes et drôles, émouvantes et piquantes dévoile leur rencontre avec les oiseaux et la montagne. Accompagné de dessins etd'aquarelles, ce beau texte captivera les amoureux de la nature (qu'ils soient ornithologues ou non) et charmera les amateurs de lecture.

  • Cet ouvrage Les plantes protégées de Lorraine présente pour chacune des espèces des indications précises sur sa distribution ancienne et actuelle (appuyée par une carte de répartition à l'échelle communale), sur ses habitats et son écologie, ainsi que sur l'état de la protection de ses stations.
    Car la Lorraine abrite sur son territoire 214 espèces végétales protégées au niveau national ou régional. Celles-ci occupent des habitats variés, comme des milieux aquatiques, des zones humides, des prairies et pelouses, des landes, des forêts de plaine et de montagne, mais aussi parfois des milieux anthropisés.
    Ces données sont précédées par des considérations générales sur la Lorraine, sur l'historique des recherches botaniques, sur les habitats naturels de notre région, sur l'appauvrissement de sa flore au cours des XIXe et XXe siècles, sur les mesures compensatoires réalisées à la suite de travaux ayant impacté des espèces végétales protégées, sur les protections réglementaires mises en place, ainsi que les actions de gestion conservatoire menées.
    Le texte, accompagné de nombreuses photographies en couleur, est complété par une bibliographie importante et par un index des communes lorraines mentionnant les espèces protégées qui y sont présentes. Cette synthèse apparaît ainsi comme un ouvrage de référence essentiel pour toute personne intéressée par la flore lorraine et tout organisme concerné par sa protection.

  • Jamais depuis six ou sept siècles, les forêts n'ont été aussi présentes qu'aujourd'hui dans le département de l'Hérault dont elles occupent le tiers de la superficie. Pourquoi une telle surface boisée ? Comment en est-on arrivé là ? Comment ces forêts ont-elles traversé le temps, du Néolithique jusqu'au XIXe siècle ? Pourquoi leur surface a-t-elle reculé du Moyen Âge à l'Ancien Régime, jusqu'à atteindre leur plus bas niveau au milieu du XIXe siècle ? Pourquoi ont-elles été qualitativement dégradées au cours de cette même période ? Et comment, aujourd'hui sont-elles devenues des formations très diversifiées, sans doute les plus riches et les plus variées de métropole, au plan floristique et faunistique ?
    Comme ailleurs, les forêts héraultaises ont contribué à satisfaire, au fil du temps, les besoins changeants de la société. Leur état actuel est l'aboutissement de nombreuses interventions humaines des siècles durant. À cet égard, le XXe siècle a été une période très riche durant laquelle une oeuvre extraordinaire a été accomplie. C'est le siècle de la reconquête, une période marquante dans la vie de ces espaces, un temps d'actions majeures qui ont façonné leurs visages actuels et les ont transformées pour leur permettre de nous offrir toutes les utilités et aménités que la société actuelle est en droit d'attendre de ses « espaces naturels ».
    Comment ces forêts sont-elles aujourd'hui gérées et cultivées ? Pour satisfaire quels objectifs ? Quel avenir peut-on envisager pour ces espaces essentiels ? Cet ouvrage, réalisé par des forestiers, vous invite à un voyage dans l'espace et dans le temps pour découvrir et comprendre les espaces forestiers de l'Hérault. En particulier il vous convie à pénétrer dans vingt-cinq massifs boisés du département, choisis pour leur rôle majeur dans le paysage héraultais, soit par leur importance soit par leur image emblématique.

  • Pour la première fois, un ouvrage traite 120 espèces de papillons de jour du Maroc. Le livre concerne quatre familles : Papilionidae, Pieridae, Lycaenidae et Nymphalidae. Chaque monographie d'espèce est présentée de manière très complète (origine, biologie, écologie, distribution, conservation, comportement, ...) ; une carte de répartition par espèce et de remarquables photographies accompagnent le texte.
    En première partie de l'ouvrage, les auteurs présentent les différents écosystèmes marocains et mettent en avant l'importance de ces insectes en tant que bio-indicateurs de la qualité des milieux naturels.

    Ce livre Les papillons de jour du Maroc - Guide d'identification et de bio-indication est sans aucun doute une véritable référence entomologique marocaine. Il révèle à quelle vitesse se dégradent les populations de papillons et leurs habitats. Ce plaidoyer passionné et clairvoyant en faveur de la beauté et de la richesse naturelle du Maroc s'adresse à nous tous.

  • L'Aigle royal dans le Massif central, c'est une émotion naturaliste forte. Si forte qu'elle peut bouleverser une vie, guider le pas vers des chemins hors normes, alimenter une réflexion sur sa propre place dans l'environnement, inspirer le poète...
    L'idée d'un document diffusant les connaissances acquises dans le Massif central durant les trente dernières années sur ce rapace mythique a germé dans la tête de quelques ornithologues. Ce livre traitant de l'aigle royal satisfera les curieux de nature, les amis des oiseaux, les amoureux des aigles, les forestiers, les biologistes et les responsables en charge de la gestion des espaces naturels.
    Il n'existait pas d'étude récente et complète, en langue française, sur ce rapace mythique. Cette monographie se donne pour ambition d'informer un large public sur les exigences de l'espèce, d'en montrer l'étonnante puissance et la saisissante beauté, mais aussi sa fragilité face aux activités humaines. Bernard Ricau et Vincent Decorde s'appuient sur l'étude détaillée des populations d'aigles royaux du Massif central : déclin et renaissance de l'espèce au cours du XXe siècle, la vie d'un couple d'aigles au fil des saisons et les actions de préservation...

  • Cet ouvrage Oiseaux marins et cétacés du golfe de Gascogne présente l'évolution numérique et la répartition géographique des 36 espèces d'oiseaux marins ainsi que des 3 espèces de cétacés communs dans les eaux du golfe de Gascogne sur les 30 dernières années. En plus des monographies complètes de chaque espèce, le lecteur y trouve une analyse croisée de leurs cycles biologiques (migration, hivernage, reproduction...) en fonction des milieux naturels et des secteurs du golfe.
    De belles photographies en couleur viennent illustrer le propos. L'ouvrage détaille enfin les facteurs clés de l'évolution des populations comme la pollution d'origine humaine ou les variations océano-climatiques. L'apport du suivi en mer : les données de l'ouvrage s'appuient sur plus de 2200 heures d'observation en mer à partir des vedettes des douanes françaises ou des Affaires maritimes. Avec une zone d'étude allant de la frange littorale à plus de 120 km au large.

  • Cet ouvrage présente les 202 espèces de plantes protégées d'Île-de-France. On assimile souvent l'île-de-France à l'agglomération parisienne. Cette région est pourtant encore aux trois-quarts rurale et forestière. Bien que de taille modeste, elle héberge quelques secteurs de haute valeur naturaliste.
    Les textes précisent l'écologie de ces plantes protégées, leur statut et leur histoire. Les plantes sont illustrées par de nombreuses photographies prises en nature, et par une carte de répartition des localités anciennes et actuelles. Les annexes contiennent une masse impressionnante d'informations sur le statut des plantes au sein de chaque commune de la région. Un remarquable outil pour la préservation de ces plantes (des eaux, des tourbières, des prairies, des landes etc...), dont beaucoup sont menacées.

  • La biodiversité méditerranéenne : un sujet d'étude pour la recherche scientifique
    Ce livre a pour ambition de mettre en valeur plusieurs problématiques de recherche nationales et internationales notamment en écologie. Leurs objectifs est de profiter des enseignements dispensés par la nature depuis des millénaires. Autrement dit, faire évoluer notre société en s'appuyant sur le génie de la nature. L'auteur a choisi de travailler sur des modèles significatifs et puisés notamment dans la région méditerranéenne qui est l'un des 34 points chauds de la biodiversité planétaire, c'est-à-dire l'une des zones où la concentration d'espèces végétales et animales terrestres est la plus forte du monde, avec un niveau d'endémisme exceptionnel et la présence de plusieurs zones refuges apparues notamment lors des épisodes glaciaires.
    Ingénieur chimiste, universitaire (auteur de plus de 200 articles scientifiques), élu (successivement Maire de Mèze, Conseiller général, Conseiller régional, Député européen vice-président de la commission Industrie, Recherche, Commerce extérieur, en charge de la Recherche), Yves Pietrasanta est aussi un écologiste convaincu qui a su mettre en oeuvre de nombreuses actions en faveur de l'environnement. Actuellement Vice-Président du Conseil régional du Languedoc-Roussillon en charge du développement durable, de l'environnement et de l'énergie, il est l'auteur de sept livres traitant principalement des problématiques environnementales.
    Pour rendre hommage à l'extraordinaire inventivité de la nature et aux patrimoines méditerranéens naturel et humain, Yves Pietrasanta s'est entouré de chercheurs du Centre d'écologie fonctionnelle et évolutive de Montpellier (qui fête ses 50 ans d'existence en 2011), et de deux associations locales avec lesquelles ce laboratoire est en interaction.
    Ce livre est centré sur la région méditerranéenne, l'un des 34 points chauds de biodiversité planétaire, c'est-à-dire une des zones mondiales ayant les plus fortes concentrations d'espèces végétales et animales terrestres ainsi qu'un niveau très important d'endémisme.
    Cette richesse d'espèces méditerranéennes s'explique par la grande diversité d'écosystèmes et de paysages, ainsi que par la présence de plusieurs zones refuges notamment lors des épisodes glaciaires du Pléistocène. Ainsi la richesse floristique de la région méditerranéenne représente environ 10 % des végétaux supérieurs alors que cette région ne représente seulement que 1,6 % de la surface terrestre. Les 150 000 espèces d'insectes du bassin méditerranéen représentent les trois quarts des espèces européennes. Et parmi les espèces animales du vieux continent, près de 50 % des papillons et des reptiles et même plus de 60 % des poissons d'eau douce et des amphibiens sont endémiques de la région méditerranéenne, c'est-à-dire présents nulle part ailleurs au monde. Au-delà de ces listes d'espèces, la multitude de leurs interactions est la base du fonctionnement des écosystèmes. Les génies de la nature évoqués dans ce livre font appel à la fois à ce foisonnement d'espèces et aux processus régulant leurs interactions.

  • L'Albien est une couche géologique fossilière de plus de 100 millions d'années (Crétacé inférieur) que l'on rencontre principalement du sud-ouest au nord-est de l'Aube. Sur toute son épaisseur, soit environ 140 mètres, l'Albien est de nature sableuse, argileuse et marneuse (matière première idéale à la fabrication de tuiles et de briques).
    Avec ce livre unique en son genre, l'Albien n'aura plus de secrets pour vous. De belles planches photographiques vous permettront de découvrir de nombreux fossiles : ammonites, nautiles, bivalves, gastéropodes, oursins, crustacés et plus ponctuellement des dents de requins et des restes de reptiles.

  • Cet atlas de plus de 700 pages décrit et répertorie l'ensemble de la flore sauvage de Bourgogne. Cette région est mondialement connue pour son vignoble, son histoire et son patrimoine architectural. Elle l'est beaucoup moins pour son patrimoine naturel qui, pourtant, est lui aussi exceptionnel et c'est le mérite de cet ouvrage que d'y remédier en ce qui concerne la biodiversité végétale. Terres de confluences humaines, la Bourgogne est aussi une région où se rencontrent des influences climatiques variées qui, avec la diversité du relief, contribuent à favoriser sa richesse botanique. Après une présentation générale du territoire, les espèces sont présentées sous forme de monographies complètes, avec statut, carte de répartition, période de floraison et photographie (pour les espèces rares ou possédant un statut officiel). Les espèces à enjeu et les espèces envahissantes sont reprises dans des chapitres à part. Un bilan historique retrace l'évolution des connaissances botaniques sur ce territoire.

  • Ce guide des Fougères et plantes alliées des Mascareignes, La Réunion, Maurice et Rodrigues est le premier ouvrage grand public entièrement consacré aux seules fougères et plantes. Son objectif est de présenter sous une forme simple et attrayante les espèces les plus souvent rencontrées à l'occasion de promenades ou de randonnées.
    La Réunion, Maurice et Rodrigues, îles volcaniques récentes forment un archipel où règne une grande variété de microclimats et d'habitats. Celle-ci explique la grande richesse de la flore ptéridologique locale, dont l'ouvrage présente 220 espèces. Une clé unique simplifiée permet au lecteur de déterminer le genre auquel appartient un spécimen rencontré. Suit une description illustrée des différents genres et espèces retenues. Des clichés, majoritairement pris en situation naturelle, ainsi que des photos de détails utiles à la détermination viennent aider à une reconnaissance rapide des espèces.

  • Avec ce livre décrivant les libellules de France, Belgique et Luxembourg, c'est la Collection Parthénope des éditions Biotope qui s'enrichit d'une nouvelle "bible" très attendue. La première faune traitant des libellules publiée en langue française, illustrée par plus de 350 photographies ! Les libellules constituent un élément essentiel de compréhension des zones humides dont la préservation est devenue une urgence de société. Encore méconnues, elles sont présentes dans de nombreux milieux naturels.
    Une première partie du livre regroupe des chapitres généraux : les libellules dans le règne animal et dans le monde ; leur biologie ; biogéographie et écologie (en particulier 29 cortèges originaux...) ; les odonates et l'homme. La seconde partie est consacrée à la reconnaissance des espèces au moyen d'un cahier d'identification. Cette partie concerne aussi bien les libellules adultes que les larves. De nombreux dessins et photographies aident le lecteur à retrouver l'animal qu'il observe.
    La dernière partie regroupe les monographies. Dans chacune, l'ensemble des critères nécessaires à l'identification sur le terrain est présenté. Deux cartes de répartition, l'une européenne et l'autre couvrant uniquement l'aire géographique de l'ouvrage, sont systématiquement associées au texte. Cette dernière carte fournit un indice d'abondance des animaux par province ou par département selon le pays.

  • L'Atlas de la flore sauvage du Val-de-Marne est le dernier atlas de la petite couronne parisienne publié par le Conservatoire botanique national du Bassin parisien. Après la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine et Paris, il concrétise plusieurs années de prospection et vient compléter la connaissance floristique des départements de la périphérie parisienne. Cet ouvrage qui se veut dynamique rassemble plus de 55000 données floristiques modernes et historiques. Il permet ainsi à tous de visualiser d'un simple regard la distribution d'une espèce sur le département et avec plus de 1000 données en moyenne par commune, dresse un état zéro de la flore permettant d'en suivre, ultérieurement son évolution. Le Val-de-Marne s'est donc doté à travers cette réalisation d'une excellente base de connaissance sur la flore. Ce département en majorité urbain possède encore par l'intermédiaire de son Arc boisé, de ses vallées et vallons une diversité floristique non négligeable qu'il est indispensable de préserver dans une région où la pression foncière reste importante. À l'heure où près de 80 % des Franciliens considèrent que la réduction du nombre d'espèces animales et végétales est un enjeu environnemental majeur pour le xxie siècle, la biodiversité urbaine mérite d'être mieux considérée. Pour rendre nos villes plus accueillantes et laisser des espaces refuges à la flore et la faune, les aménageurs urbains ne peuvent l'ignorer et se doivent d'intégrer cette biodiversité urbaine dans leurs futurs aménagements. C'est ce que fait le département à travers sa politique de gestion des espaces publics et il faut souligner combien cette prise en compte de la biodiversité est intéressante. Le devenir de la nature en ville n'est pas un sujet thématique qui relève uniquement des scientifiques, des urbanistes ou des associations de défense de l'environnement. C'est, au contraire, un sujet transversal, un sujet porteur de civilisation, un sujet citoyen dans lequel la collectivité joue un rôle essentiel.
    Résultat de nombreuses années de prospection, cet ouvrage Atlas de la flore sauvage du département du Val-de-Marne inventorie plus de 1200 espèces. Il dresse un état zéro de la flore et permettra d'en suivre, ultérieurement l'évolution. Département en majorité urbain, le Val de Marne possède encore, par l'intermédiaire de son Arc boisé et de ses vallées une belle diversité floristique. Cette richesse s'appuie en particulier sur son réseau hydrographique et les nombreuses zones humides qui bordent la Marne ou la Seine. Du plateau de Nogent à la vallée du Réveillon, en passant par les boucles de la Marne et la vallée de la Bièvre, l'ouvrage cartographie l'ensemble des espèces et en dresse les monographies. Le statut complet (espèces à enjeux, protégées ou menacées) ainsi que l'origine des espèces (indigènes, naturalisées) sont précisés. L'Atlas s'attarde également sur les différents facteurs influençant la répartition de la flore géologie, climat, activités humaines... La dernière partie détaille les principaux espaces naturels du département ainsi que leurs centres d'intérêts floristiques. Une mise en page claire et soignée, un vocabulaire accessible, une illustration très abondante, rendent l'ouvrage précieux pour toute personne désirant approfondir son savoir sur la flore du département. Il est un outil de connaissance indispensable pour les gestionnaires du patrimoine naturel et l'ensemble des collectivités locales dans leur politique environnemental.

  • Le présent ouvrage ayant pour objet de faire connaître la flore sauvage du département du Loiret, il synthétise toutes les connaissances anciennes et modernes, plus de 1380 plantes sont ainsi concernées, soit près de 25% de la flore de France.
    Damien PUJOL signe la troisième flore départementale réalisée au sein du Conservatoire notanique national du Bassin parisien. Environ 1400 plantes sont décrites dans ce remarquable atlas de la flore sauvage du département du Loiret. Les statuts de chaque espèce, une photographie et une carte de répartition accompagnent chaque présentation d'espèce. De plus, une description complète des milieux du département et une clé d'identification des familles amorcent l'ouvrage. Ce livre constitue un outil précieux pour les gestionnaires d'espaces naturels et trouvera sa place dans la bibliothèque de tous les botanistes !

  • Cet ouvrage est le résultat de plusieurs années de prospections et recense plus d'un millier d'espèces de plantes sauvages. Une mise en page dynamique et claire, un vocabulaire accessible, une illustration très abondante (1800 photographies en couleurs) le rendent précieux et utilisable par toute personne désirant approfondir son savoir sur la flore du département. Il est un outil de connaissance indispensable pour les gestionnaires du patrimoine naturel, les aménageurs et l'ensemble des collectivités locales dans leur politique environnementale. Le lecteur y trouve une présentation des différents paysages d'Eure-et-Loir : Beauce, Perche, vallées... L'ouvrage s'attarde sur les différents facteurs influençant la répartition de la flore (géologie, climat, activités humaines...). Il décrit l'ensemble des habitats naturels et propose une synthèse du patrimoine floristique local (évolution, protections...). Enfin, 1400 fiches illustrées, classées par ordre alphabétique des familles, recensent l'ensemble des espèces du département.

  • Cet atlas des orchidées de France fondamental de 400 pages, au format A4, est la conclusion d'un long travail d'inventaire des stations des 159 espèces d'orchidées de France. Au travers de 159 monographies superbement illustrées et 154 cartes, vous découvrirez un état des lieux de la répartition de ces plantes fascinantes.
    Cet ouvrage est une Publication scientifique du Muséum national d'Histoire naturelle (MNHN), en coédition avec les éditions Biotope. Quatorze auteurs et de nombreux photographes ont mené à bien cette entreprise ; François Dusak et Daniel Prat, de la SFO, étant les coordinateurs de cette équipe. Fruit du travail de plus de 3 000 personnes ou organismes (dont les Conservatoires botaniques nationaux) regroupe plus de 420 000 données.
    Les parties introductives de l'ouvrage détaillent la genèse de la cartographie, les implications de cet Atlas sur la gestion des populations d'orchidées, les différentes zones biogéographiques déduites de leur répartition et des données climatiques, et font le point sur les risques auxquels elles sont exposées.
    Pour chaque taxon, sont indiqués en plus d'une carte détaillée, la répartition globale, l'écologie et le classement liste rouge nationale selon les critères de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). En mai 2009, le Comité français de l'UICN, le MNHN, la Fédération des Conservatoires Botaniques Nationaux et la SFO ont validé, lors d'une réunion de synthèse, la liste rouge des orchidées de France. L'Atlas procure des informations de référence pour définir les priorités de protection et les actions à mener en faveur des espèces classées en danger (EN) ou vulnérables (VU) telles que le Sabot de Vénus plante spectaculaire, le Liparis de Loesel espèce fragile des milieux humides (le Ministère chargé de l'environnement vient de lancer le 1er octobre 2010, le Plan d'action nationale de protection du Liparis de Loesel), et l'Ophrys de l'Aveyron qui occupe une aire très restreinte. Ce dernier est une des rares espèces de la flore française proposée pour inscription sur la liste rouge mondiale de l'UICN.
    Dans la lignée des ouvrages naturalistes édités récemment par Biotope et le MNHN, cet Atlas des orchidées de France offre un outil important pour l'évaluation de la biodiversité française. Il permet de mieux appréhender les difficultés de la conservation de nos orchidées et de leurs habitats et de comprendre les menaces qui pèsent sur elles ; certaines espèces étant principalement, voire uniquement, réparties en France ce qui leur confère une valeur patrimoniale particulière à préserver. Enfin, la répartition des orchidées, servira tous ceux qui interviennent dans la gestion du territoire et les nombreux passionnés !

empty