Massot éditions

  • Une galerie d'expériences positives dans le monde
    Nous serions bien plus inspirés de regarder la forêt qui pousse plutôt que les arbres qui tombent : c'est ce que ce livre nous rappelle. Et qu'il est grand temps de prendre au sérieux les bonnes nouvelles ! Car, partout sur la planète, de nombreuses initiatives positives sont à l'oeuvre et forment une vraie révolution.
    Des collectifs, des gouvernements, des organisations, des citoyens inventent une nouvelle société et créent un nouveau patrimoine commun de l'humanité.
    L'auteur nous invite à faire un tour du monde des expériences positives. Il nous montre que le changement concerne tous les domaines : société, environnement, entreprises, alimentation, énergie, santé, animaux, éducation... et que nous pouvons tous en être un acteur à notre échelle.
    Laissons-nous inspirer ! Et agissons nous aussi !

  • Une boîte à outils bientôt indispensable
    Canicule hors norme, un coup de froid terrible, une montée des eaux qui s'accélère, une pandémie paralysant la société, une guerre civile si l'état de Droit se noie... Cependant, nous sommes convaincus que nous n'allons pas vers la fin du monde, mais vers la fin d'un monde. Et pour l'aborder au mieux, il faut s'y préparer.
    Pour cela, nous sommes allés à la rencontre d'hommes et de femmes qui ont déjà vécu les situations extrêmes que nous annonce le réchauffement climatique. Mais aussi au devant des chercheurs et des scientifiques qui réfléchissent aux moyens de réinventer notre future vie quotidienne et d'apporter des solutions aux nouveaux défis qui s'imposent à nous. Parce que la survie arrive près de chez vous, ce guide va vous permettre de l'accueillir mieux préparé et moins stressé.
    Pratique, cet ouvrage présente les différentes dimensions à prendre en compte sous la forme de chapitres thématiques (comment se refroidir grâce à la respiration, comment trouver de l'eau en toute circonstance etc.). Chacun contient des informations concrètes avec des techniques, des conseils et astuces qui seront comme des phares pour garder le cap en cas de tempêtes. Vous y trouverez aussi des encarts avec des entretiens d'experts, des témoignages de personnes ayant vécu ces situations ou des retours d'expérience sur le terrain.

  • "Un manifeste pour sauver le monde ", L'HumanitéLe 10 janvier 2019, l'appel " L'affaire du siècle " a passé la barre
    des deux millions de signatures, devenant la pétition la plus signée
    de l'histoire de France. Son objectif : soutenir le recours
    en justice contre l'État pour " inaction climatique ". Pourquoi
    devons-nous changer de système ? Comment agir collectivement
    ? Est-ce un modèle reproductible pour d'autres actions
    citoyennes ? Comment créer un " nous " de résistance et de
    vigilance, incriminer tout pouvoir, toute institution complices
    du réchauffement climatique ? Ce manifeste est un cri de révolte
    face à l'inaction dans le pays des droits humains et de l'accord de
    Paris. En s'appuyant sur de nombreuses études, il fait un constat
    de l'état de notre planète et démontre la nécessite de se mobiliser.

  • " Jamie Margolin, l'autre Greta Thunberg ", Le Monde
    Jamie Margolin s'organise et proteste depuis l'âge de quatorze ans. Aujourd'hui co-chef d'un mouvement mondial d'action pour le climat, elle sait mieux que quiconque à quel point un jeune peut être puissant. Il n'est pas nécessaire de pouvoir voter ou d'occuper des postes de pouvoir pour changer le monde.
    Dans ce guide, Jamie, forte de son expérience, guide les lecteurs à travers chaque étape de ce à quoi ressemble un activisme efficace, sain et intersectionnel. Vous y trouverez des conseils sur la rédaction d'articles, l'organisation d'événements réussis et de manifestations pacifiques, la gestion du temps en tant qu'étudiante militante, l'utilisation des médias sociaux et traditionnels pour diffuser un message, et le maintien d'une action à long terme.
    Dans une dernière partie, Jamie s'entretient avec de jeunes militants de premier plan, dont Tokata Iron Eyes du mouvement #NoDAPL et Nupol Kiazolu du mouvement #BlackLivesMatter, qui donnent des conseils sur la manière de gérer les contre-coups, de faire de votre santé mentale une priorité et d'éviter de se faire exploiter.

  • Par l'auteur du best-seller La Nature assassinéeDans son livre La Nature assassinée, Bill McKibben avait été l'un des premiers à alerter sur les changements climatiques. Trente ans après, le chercheur fait un bilan de la situation et montre que le danger est plus vaste.
    Dans une première partie ("Un jeu planétaire "), il fait un état des lieux de l'état de la planète et des menaces auxquelles nous sommes confrontés. Chaque thèse se fonde sur des rapports scientifiques et est illustrée de nombreux exemples (la mort des forêts avec les cèdres du Liban agonisant, le drame des énergies fossiles et son combat contre l'oléoduc et l'exploitation des sables bitumeux au Canada, les sécheresses qui réduisent à néant l'économie des pays déjà pauvres comme Por- to Rico, etc).
    Dans une seconde partie (" Folie technologique"), McKibben s'intéresse, après les menaces environnementales, à celles liées aux progrès techniques. Il s'attache à démontrer que si les changements climatiques réduisent l'espace où notre civilisation peut exister, les nouvelles technologies comme l'intelligence artificielle et la robotique menacent de faire disparaître la diversité humaine. Cependant loin d'être défaitiste, en s'appuyant sur son expérience au sein de 350.org, l'auteur offre dans une dernière partie (" Une dernière chance") des pistes pour sauver non seulement notre planète mais aussi la vie humaine.
    Bill McKibben est un auteur, journaliste et militant écologiste qui a reçu en 2014 le Right Livelihood Prize, parfois appelé le " Nobel alternatif ". Son livre La Nature assassinée est considéré comme le premier ouvrage sur le changement climatique destiné au grand public et a été publié en 24 langues. Il est l'un des fondateurs de 350.org, le premier mouvement mondial et populaire de lutte contre le changement climatique.

  • Quand la lutte pour le climat rejoint la lutte sociale " Le covid-19 a été transmis à l'humain du fait de notre prédation sur l'environnement "
    " Nous voulons relier les combats. Car depuis toujours, les puissants détruisent la planète tout en détruisant nos vies. Car depuis toujours, on nous promet l'égalité sociale et l'avancée des droits, l'Eden d'un monde toujours plus beau et ruisselant de miel bio. Car depuis toujours, on a asservi la Terre pour mieux asservir les humains, on a exploité les êtres pour mieux exploiter la Terre. Il est temps. Demandons justice. "
    Les violences environnementales font des victimes : celles des boues rouges en Corse, de l'amiante dans les lycées marseillais, des algues vertes en Bretagne, de la pollution de l'air à Grenoble... Dans une première partie, ce document raconte et analyse une quinzaine de cas en France, où l'exploitation de la nature tue mais se poursuit pour l'enrichissement des plus riches. Un dossier central est consacré à un des plus gros scandales sanitaires de ce dernier demi-siècle : l'empoisonnement des terres par le chlordécone aux Antilles. Dans la partie qui clôt le livre, les deux autrices, armées de leur expérience en droit, politique et militantisme, donnent des pistes pour mettre fin à ces injustices.

  • En 2015, l'année des attentats de Charlie Hebdo et de la COP 21, Flora Clodic-Tanguy, journaliste
    à Paris, traverse une grave crise existentielle. Face aux défis écologiques, aux instabilités
    politiques, aux troubles de notre époque qui se conjuguent, quel sens donner à sa vie ?
    Comment être et s'épanouir dans un monde qui s'effondre ?
    Et comment trouver le courage d'agir ?
    Ces questionnements la poussent à tout quitter pour transformer son existence, mais aussi à enquêter : elle part à la rencontre de personnalités atypiques qui s'engagent aujourd'hui pour créer en conscience le monde de demain, plus égalitaire et plus écologique. Du penseur collapsologue Pablo Servigne à la réalisatrice Flore Vasseur, en passant par la naturopathe Odile Chabrillac ou
    encore le danseur Bolewa Sabourin, elle dresse leurs portraits, sensibles et vivants, et nous démontre que chacun peut trouver sa voie de résilience.

empty