Littérature traduite

  • Les sorties, en solo ou en famille, sont l'occasion d'explorer, d'apprendre, de goûter... Mille et une astuces vous attendent au tournant : comment fabriquer un chewing-gum avec de la résine, imiter le brame du cerf à l'aide d'une feuille de hêtre, tailler des sifflets dans des branches de saule. Comment éviter de se mouiller les pieds. Déjouer mouches, taons et autres tiques. Identifier des empreintes dans la boue. Installer un nichoir. Ou encore couper soi-même son bois de chauffage.
    Les humains font partie intégrante de l'écosystème forestier. Encore faut-il qu'ils y trouvent leur juste place. Ce livre, richement illustré, s'emploie à les y aider, avec beaucoup d'entrain et quelques maîtres mots : respect, curiosité, liberté.

  • Nous les plantes

    Stefano Mancuso

    Les plantes prennent la parole !
    « Ce livre s'efforcera de remédier à notre manque de reconnaissance et d'estime envers les végétaux en les traitant à l'égal d'une nation, c'est-à-dire d'un ensemble d'individus ayant en commun leurs origines, leurs moeurs, leur histoire, leurs organisations et leurs objectifs. Observer la Nation des Plantes aboutit alors à des résultats surprenants : regroupée sous son drapeau vert, blanc et bleu, elle constitue la nation la plus nombreuse, la plus importante et la plus répandue de la Terre, où les arbres sont à eux seuls plus de 3000 milliards ; forte de tous les végétaux du globe, elle tient sous sa dépendance tous les autres organismes vivants. »Après le succès de L'Intelligence des plantes, le neurobiologiste Stefano Mancuso pose les bases d'une véritable constitution sur laquelle bâtir notre avenir pour vivre en harmonie avec le règne végétal.

  • être écologique

    Timothy Morton

    • Zulma
    • 7 Octobre 2021

    Le réchauffement climatique a déclenché la sixième extinction de masse, nous sommes dans l'ère de l'Anthropocène. Mais contempler la catastrophe ou chercher le coupable n'aident ni à prendre les bonnes décisions, ni à agir vraiment. Face à une avalanche de faits et de données toujours plus alarmants, n'est-il pas temps de se réaccorder à notre environnement ? En recourant à des outils et des concepts comme l'intuition, l'art, l'empathie, l'interconnectivité, ou notre héritage néandertalien, Timothy Morton nous montre comment se remettre au diapason : à notre échelle, mais aussi à celles des bactéries, de la baleine à bosse, des écosystèmes, ou de la planète. Être écologique, c'est changer de paradigme dans notre relation au monde, se libérer du déni et du désespoir. Une lecture performative aussi sérieuse que captivante. « Être écologique, c'est se reconnecter à la biosphère. » The Financial Times  « Un essai idéaliste et inspirant. » The Guardian

  • La pensée écologique

    Timothy Morton

    • Zulma
    • 7 Octobre 2021

    Le réchauffement climatique a déclenché la sixième extinction de masse. Mais nous manquons d'outils pour penser cette ère de l'Anthropocène. Avec intelligence et humour, Morton nous libère des discours bien-pensants qui servent surtout à soulager les consciences et verdir les programmes électoraux. La Pensée écologique, c'est apprendre à penser différemment : s'affranchir du concept de Nature, voir grand (global plutôt que local), reconnaître les hyperobjets (le plastique ou la biosphère), prendre conscience de l'étrange étrangeté du monde et des liens de tout avec tout. De Darwin à Blade Runner, de Wordsworth à Bjrk ou Levinas, Morton nous offre un texte radical, accessible et totalement nouveau dans le champ de l'écologie. « Peu d'essais de philosophie sont aussi stimulants. » Philosophie Magazine

  • A partir des dernières découvertes scientifiques et de ses propres observations, le forestier le plus célèbre du monde nous ouvre les yeux sur les interactions secrètes entre l'homme et la nature.
    Les plantes réagissent positivement au toucher humain et sont capables d'entendre. Les arbres dorment, ressentent la douleur et ont comme un coeur qui bat. Notre tension artérielle se normalise à leur voisinage et la couleur verte nous apaise.
    En conteur incomparable, Peter Wohlleben nous révèle un cosmos merveilleux où l'homme n'est pas un être supérieur mais fait partie d'un tout, à l'égal de chaque plante, de chaque animal. Il nous donne des conseils pratiques pour transformer nos promenades en aventures et aiguiser nos sens. Il nous fait prendre conscience que respecter la nature, c'est nous protéger. Ingénieur, Peter Wohlleben a travaillé pour l'administration forestière pendant vingt ans. Aujourd'hui, il dirige une académie forestière dans l'Eifel, en Allemagne, et s'engage pour les approches alternatives et le retour des forêts primaires dans le monde entier. Il est l'auteur de plusieurs best-sellers, dont La Vie secrète des arbres, La Vie secrète des animaux et Le Réseau secret de la nature.
    Traduit de l'allemand par Lise Deschamps

  • L'appel d'une militante africaine pour une justice climatique
    En 2018, des inondations meurtrières dévastent des régions entières de l'Afrique de l'Est. C'est le déclic pour la jeune étudiante ougandaise Vanessa Nakate  qui s'engage pour le climat.
     
    Rapidement, elle constate une injustice climatique criante. Si tous les pays subissent le réchauffement de la planète, ils n'ont en revanche pas les mêmes capacités pour y faire face. L'Afrique, qui ne représente pourtant que 3  % des émissions mondiales de CO2, est l'un des continents les plus impactés par cette crise -  et l'un des moins armés pour y résister.
     
    Au fur et à mesure de son engagement, Vanessa Nakate a appris à mettre sa colère au service de l'action et attire aujourd'hui l'attention internationale sur les conséquences du changement climatique. Elle se bat au quotidien pour sauvegarder les forêts, pour rendre les écoles plus vertes, pour favoriser la scolarisation des filles.
     
    Il faut agir tous ensemble, et maintenant, nous dit-elle, parce que nos destins sont solidaires et que l'avenir de la Terre en dépend.
    Traduit de l'anglais par  Matthieu Dumont et Damien-Guillaume Audollent.
    À propos de l'autrice
    Vanessa  Nakate  est une militante écologiste de vingt-quatre ans. En 2019, elle rejoint les manifestations Fridays for Future, puis crée le mouvement Rise Up pour faire entendre les activistes africains. Elle a également participé à la COP25.
    Avec dix-sept autres jeunes, elle a été choisie de l'ONU en 2020 pour être leader des Objectifs de développement durable. Elle vit à Kampala, en Ouganda.

  • Après avoir théorisé la Troisième Révolution industrielle (La Troisième Révolution industrielle, LLL, 2012), Jeremy Rifkin s'attaque à la notion de « New Deal Vert ». Il s'agit d'un projet économique et de société, fruit d'une prise de conscience mondiale sur l'état de la planète. Le but : sauver la vie sur Terre, tout simplement.

  • Depuis plusieurs années, de nombreuses ONG et mouvements écologistesannoncent que si l'humanité continue à vivre comme elle le fait, lesdétériorations de l'environnement et du climat seront telles que la surviemême de l'espèce humaine sera menacée. Certains vont jusqu'à prédire« la mort de milliards de personnes », contribuant ainsi à installer, surtoutchez les jeunes, une anxiété générale face à l'avenir.Pourtant les faits sont là : les émissions de CO2 sont en baisse dans la plupartdes pays développés, les décès dûs à des événements météorologiquesextrêmes ont diminué de 80 %, même dans les pays pauvres, les forêts nesont pas menacées à l'échelle du globe, la hausse du niveau des mers n'arien d'inquiétant et, pour plusieurs raisons, le risque de réchauffement de laterre à des températures très élevées est de plus en plus improbable.Militant écologiste de longue date, expert en énergies et réviseur pourle GIEC, Michael Shellenberger a décidé de montrer d'une part que lecatastrophisme n'était pas rationnel aux vues des observations de la scienceet d'autre part qu'il dissimulait une très forte tendance chez beaucoupd'écologistes à promouvoir des politiques qui nuisent non seulement àl'Homme mais aussi à la planète.Mélangeant avec bonheur la recherche, l'enquête de terrain et l'histoire dumouvement vert, ce livre lève le voile sur les enjeux financiers, statutaires etidéologiques qui se cachent derrière l'écologie politique contemporaine.Le changement climatique est un problème réel mais il n'entraînera pas lafin du monde et ne devrait pas être notre priorité principale

  • " Des millions de gens vont mourir à cause du réchauffement climatique. Des centaines de millions de gens vont devenir des réfugiés climatiques. Ces chiffres comptent, parce que ce ne sont pas seulement des chiffres – il s'agit d'individus, avec chacun une famille, des habitudes, des phobies, des allergies, des aliments préférés, des rêves récurrents, une chanson qui lui est restée dans la tête, des empreintes uniques et un rire particulier. [...] Il est difficile de prendre en charge des millions de vies. Mais il est impossible de ne pas prendre soin d'une seule. Cependant, peut-être n'avons-nous pas besoin de nous soucier de ces millions de gens. Il nous suffit de les sauver. "
    Après l'immense succès de Faut-il manger les animaux ?, Jonathan Safran Foer revient à la charge : l'élevage intensif des animaux est responsable du dérèglement climatique. L'extinction de la planète aura lieu parce que nous mangeons trop de viande. Avec empathie, avec humour, l'auteur analyse les défis auxquels nous devons faire face. Parce qu'il n'est pas trop tard pour inverser la tendance. Et que l'avenir de la planète commence maintenant, dans notre assiette.
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Marc Amfreville.

  • « Ce livre est l'un des plus inspirants que j'ai jamais lus. Il pose un regard lucide sur les réalités terrifiantes du changement climatique, mais conclut que l'humanité peut encore faire face à cette menace. De plus, le livre présente le défi existentiel du changement climatique comme une opportunité unique pour construire un monde plus juste et pour nous rendre meilleurs. Plus important encore, il propose une approche résolument pratique et suggère 10 actions concrètes que chacun de nous peut faire afin de créer un avenir possible pour tous les habitants de la planète Terre. J'espère que nous prendrons tous à coeur ce message. »
    Yuval Harari, auteur de Sapiens, Homo Deus et 21 Leçons pour le XXIe siècle.
    « L'accord de Paris aura fait date pour l'humanité. Dans ce livre important qui arrive à point nommé, deux des principaux initiateurs de cet accord nous montrent pourquoi et comment nous devons mettre en oeuvre ses engagements. J'espère qu'il sera largement lu et suivi d'actes.
    Jane Goodall, auteure de Ma vie avec les chimpanzés.
    Après avoir joué un rôle clé dans l'accord de Paris, Christiana Figueres et Tom Rivett-Carnac ont cofondé Global Optimism, une organisation dédiée au changement environnemental. Ils collaborent avec les plus grands militants écologistes comme Al Gore, Jane Goodall ou Greta Thunberg.

  • Et si les animaux détenaient le secret d'une alimentation équilibrée ?
    C'est l'une des plus grandes découvertes scientifi ques sur la nutrition et l'appétit. Comment les animaux savent-ils d'instinct ce qu'ils doivent manger ? Même les essaims de sauterelles dosent leur alimentation au gramme près.
    Au bout de trente ans de recherches scientifi ques passionnantes, qu'ils partagent avec une grande pédagogie et un grand talent de conteurs, David Raubenheimer et Stephen J. Simpson ont prouvé que les animaux s'arrêtent de manger quand leur besoin en protéines est satisfait.
    Alors pourquoi les humains sont-ils la seule espèce avec une tendance au surpoids ? Parce que l'arrivée de la nourriture industrielle a perturbé notre métabolisme et provoqué une épidémie d'obésité.
    Comprendre les mécanismes de la nutrition chez les animaux permet de renouer avec une sagesse nutritionnelle héritée de millions d'années d'évolution. Une enquête scientifique passionnante, qui nous aide à faire des choix alimentaires éclairés.

  • "Perdre la Terre n'a pas fini de frapper les esprits'
    M, Le Magazine du Monde
    1979. À peu près tout ce que nous comprenons à l'heure actuelle du réchauffement climatique était compris. Et même mieux compris, sans doute. Les principaux aspects du problème étaient tranchés, sans débat possible, et les spécialistes, loin de se disputer sur l'établissement des faits, travaillaient à en affiner les conséquences. Il y a trente ans, nous aurions pu sauver la Terre. Pourtant nous n'avons rien fait. Après des années d'enquête et plus de cent interviews réalisées avec le soutien de la Fondation Pulitzer, Nathaniel Rich retrace comment la planète a raté son rendez-vous avec le climat, comment malgré les efforts de plusieurs lanceurs d'alerte, d'intérêts parfois concordants, souvent contradictoires, y compris de l'industrie pétrolière, rien n'a été fait pour stopper le changement climatique.
    Implacable et passionnant, Perdre la Terre est un document pour l'histoire. Notre histoire. Un récit fascinant dans lequel l'auteur semble placer le lecteur à la table des négociations pour lui faire entendre les cris d'alarme, les silences coupables, les atermoiements de conscience, la force de l'inertie et des renoncements, et peu à peu l'imminence de la catastrophe. Perdre la Terre n'est pas seulement le roman impitoyable d'occasions historiques manquées, c'est aussi l'évaluation claire et détaillée de la façon dont nous en sommes arrivés là – et de ce que nous pouvons et devons faire avant qu'il ne soit vraiment trop tard.
    Nathaniel Rich est journaliste au long cours pour le New York Times. Fasciné par l'attraction paradoxale qu'exercent les catastrophes sur la société contemporaine, il interroge dans ses articles la manière dont le monde et la littérature s'accommodent du désastre.
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par David Fauquemberg.

  • La chauve-souris et le capital ; stratégie pour l'urgence chronique Nouv.

    Sur la piste du Covid-19, les chauves-souris restent le suspect n°1 des virologues dans la transmission du virus à l'homme. Mais d'autres facteurs, bien humains, ont contribué à abolir la « barrière des espèces » et à propager l'épidémie dans le monde entier : la déforestation accélérée, le commerce lucratif des animaux sauvages, l'explosion du trafic aérien et le réchauffement climatique. Ce livre décrit les mécanismes par lesquels le capital, dans sa quête de profit sans fin, produit le risque épidémique comme l'effet de serre, sans fin. À l'échelle microbienne comme atmosphérique, l'urgence est devenue chronique - et ne rien faire serait fatal.
    S'appuyant sur l'expérience inédite de ces derniers mois, Andreas Malm appelle à mettre en oeuvre des politiques écologiques radicales à grande échelle ; il rappelle aussi que sur le front climatique, aucun « retour à la normale » ne sera possible et que les demi-mesures bureaucratiques ne suffiront pas. Si nous ne voulons pas vivre sur « une planète enfiévrée habitée par des gens fiévreux », il faut des méthodes révolutionnaires.

  • Que seraient nos sociétés sans pétrole ? Brutalement métamorphosées... Plus d'ordinateurs, plus de nourriture des quatre coins du monde, plus de voitures ni d'avions, plus de plastique ; nous devrions rapidement réapprendre à produire un nombre incalculable de choses pour assurer notre survie. Mais serions-nous capables d'une telle autonomie ?
    Ce scénario catastrophe est loin d'être paranoïaque. Il représente au contraire un avenir proche que nous devrons affronter tôt ou tard. Car allié aux changements climatiques, le pic pétrolier (la fin d'un pétrole abondant et peu cher) exige un changement draconien de nos habitudes de vie, une Transition énergétique qui mettrait fin à notre vulnérabilité collective. Comme nos gouvernements refusent de prendre les mesures qui s'imposent, il nous revient à nous, citoyen.ne.s, de prendre l'initiative et de nous préparer.
    C'est ce que propose ce Manuel de Transition, outil révolutionnaire et inspirant, entièrement consacré aux solutions pour construire dès maintenant des sociétés écologiques et résilientes, capables de s'adapter aux catastrophes que constituent le pic pétrolier et les changements climatiques. Enfin traduit et adapté en français, ce livre accessible, clair et convaincant expose tous les outils, les détails pratiques et les étapes nécessaires pour préparer l'avenir en diminuant radicalement les besoins énergétiques à l'échelle de sa communauté.
    Déjà, des milliers d'Initiatives locales ont démarré leur processus de Transition. Planter des arbres fruitiers, réapprendre à la population à cultiver un potager, développer la résilience, réorganiser la production énergétique, développer le transport actif, réapprendre les savoir-faire que nous avons oubliés, telles sont, entre autres, les nombreuses actions concrètes que les citoyenNEs peuvent réaliser au sein de leur village, leur ville, ou leur quartier.
    Vous tenez entre vos mains un outil de changement incroyable... Alors, on commence quand?

  • Ils sont omniprésents dans nos corps et notre environnement. Sans eux, nos forêts, notre climat et même l'histoire de notre espèce ne seraient pas les mêmes. La médecine et la gastronomie s'intéressent à leurs vertus et à leurs méfaits depuis plus de treize mille ans. Ni animaux ni végétaux, les champignons forment un règne à part, un univers fascinant de plus de 100 000 variétés. Robert Hofrichter nous dévoile l'écosystème le plus mystérieux du vivant.
    Dans la lignée de La Vie secrète des arbres de Peter Wohlleben, l'auteur nourrit son livre de références scientifiques et d'anecdotes étonnantes. Il nous fait découvrir un monde insoupçonné. Vous ne cueillerez plus jamais des girolles, des cèpes, des pleurotes ou des chanterelles comme avant !
    Robert Hofrichter est zoologue et naturaliste. Auteur d'ouvrages sur la biologie sous-marine, il a toujours été passionné par les champignons, qu'il n'a cessé d'étudier depuis son enfance.

  • Icône du cinéma, Jane Fonda a depuis toujours mis sa notoriété au service des grandes causes. En 2019, exaspérée par le déni du réchauffement climatique de la part du monde politique, elle s'installe à Washington et organise avec Greenpeace des manifestations pour le climat devant le Capitole. Cet appel à la désobéissance civile non violente, qui lui vaut d'être arrêtée de nombreuses fois, a mobilisé des milliers de personnes.
    Dans Que faire ? Jane Fonda entrelace son parcours de militante aux propos d'éminents climatologues et responsables d'ONG pour souligner ce qui est en jeu : les systèmes de survie de la Terre risquent de s'effondrer, mais aussi notre tissu social. Le désespoir n'est pas de mise, car il est encore temps d'agir. Dans ce livre engagé et riche en anecdotes, Jane Fonda nous donne les clés pour passer à l'action.

  • Par l'auteur d' Into the wild et de Tragédie à l'Everest.Fou d'alpinisme, Jon Krakauer nous offre ici le récit de douze aventures en montagne. Il nous entraîne ainsi dans l'ascension du sommet de l'Eiger, de cascades de glace mais aussi sur les parois d'un canyon du Colorado, nous livrant au passage sa vision personnelle - et quelque peu critique - de Chamonix, cette " capitale mondiale de l'alpinisme ".
    Nous le suivons avec un intérêt qui ne faiblit jamais de l'Alaska à l'Himalaya, des Rocheuses aux Alpes, comme si nous vivions les ascensions en direct à ses côtés. Krakauer a le don rare de restituer l'atmosphère d'un lieu, de nous rendre sensibles à ses spécificités tout en traçant sur le vif le portrait des hommes souvent fascinants qu'il rencontre chemin faisant.

  • Ce texte vibrant est un chant à la gloire de la wilderness, cette nature pas encore totalement dénaturée par les activités humaines. Les forêts profondes aux essences variées, les lacs miroitants, les ruisseaux murmurants et les cascades toniques, les montagnes imposantes participent, avec grâce et mystère, aux paysages américains traversés trop vite par une humanité plus préoccupée par ce que l'économie pourrait en retirer que par la beauté encore sauvage, inutile et gratuite, qu'ils offrent. John Muir, qui connait parfaitement ces lieux de solitude, nous les décrit avec précision et amour, inquiet de leur devenir, alors que retentissent les coups des haches des bûcherons...Comment les protéger d'interventions fatales ? En les sanctuarisant comme parcs naturels nationaux, ouverts néanmoins au tourisme ? Un article inédit en français de John Muir, présenté et commenté par Thierry Paquot

  • Du delta du Nil aux cercles polaires, le constat est effrayant : la Terre se réchauffe dans des proportions qui nous mènent aujourd'hui au seuil de la catastrophe. Le concept d'Anthropocène, s'il a le mérite de nommer le problème, peine à identifier les coupables et s'empêtre dans le récit millénaire d'une humanité pyromane. Or si l'on veut comprendre le réchauffement climatique, ce ne sont pas les archives de « l'espèce humaine » qu'il faut sonder mais celles de l'Empire britannique, pour commencer. On y apprend par exemple que dans les années 1830 la vapeur était, aux mains des capitalistes anglais, un outil redoutable pour discipliner la force de travail et une arme de guerre impérialiste ; on y suit la progression fulgurante de la machine mise au point par James Watt qui supplante en quelques années la force hydraulique - pourtant abondante et moins chère - dans l'industrie textile anglaise. En puisant dans les sources de l'histoire sociale, ce livre raconte l'avènement du « capital fossile », ou comment la combustion ininterrompue de charbon a permis de repousser les limites de l'exploitation et du profit.
    Il faut couper la mèche qui brûle avant que l'étincelle n'atteigne la dynamite, écrivait Walter Benjamin dans un fragment célèbre, « Avertisseur d'incendie », où il insistait sur la nécessité d'en finir avec le capitalisme avant qu'il ne s'autodétruise et emporte tout avec lui. Pour Andreas Malm, on ne peut pas mieux dire l'urgence contemporaine de défaire l'économie fossile par des mesures révolutionnaires.

  • EN PLEINE NATURE
      Quoi manger,
    où le trouver et
    comment le cuisiner !
      Dave Canterbury vous détaille tout ce que vous devez emporter dans votre sac à dos et savoir pour vous nourrir lors de vos treks et sorties en pleine nature. Du feu à la préparation des aliments et à leur cuisson, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour bien manger sur les chemins.
    Vous apprendrez non seulement à réaliser des pièges et à sélectionner ce que vous pouvez cueillir, mais en plus Dave vous donne ses recettes. Vous trouverez un guide complet des plantes que vous pouvez ramasser et celles que vous devez absolument éviter. Une mine d'informations à avoir absolument dans son sac.
     
    Un guide indispensable pour profiter pleinement de la nature.
     
    À propos de l'auteur :  Ancien sergent de l'armée de terre américaine, Dave Canterbury est un expert du survivalisme. Son ouvrage  Bushcraft 101  est devenu une référence aux États-Unis.

  • En 1842 Ralph Waldo Emerson confie à Thoreau la recension des rapports sur l'histoire naturelle du Massachusetts, initiative qui permet à l'homme de lettres d'allier sa vocation littéraire à son goût pour la nature, créant un genre littéraire dans lequel il excellera : le nature writing. Lorsque ce dernier esquisse les éléments d'une théorie de la nature, il adopte une position intermédiaire : ni idéaliste, ni matérialiste, celle d'un naturaliste plus transcendantaliste que scientifique. Il insiste sur la bonne manière de contempler, qui nécessite la collaboration de tous les sens et une longue fréquentation empreinte de sympathie. Cet essai est avant tout l'occasion de dire, dans de belles pages, son amour de la nature, milieu maternant et reconstituant qui lui procure joie et sérénité.

    Américain dissident, Henry David Thoreau (1817-1862) est un réfractaire qui se plaît à résister, à suivre son chemin absolu en dépit de tout. Par ses écrits, il met la force tonifiante de sa résistance au service de tous ceux qui veulent garder l'esprit en éveil et maintenir une position critique peut-être plus nécessaire que jamais à notre époque de contrôle soft de l'opinion par les divers moyens d'information ou les « produits culturels ».

  • « Nous devons changer à peu près tout dans nos sociétés.
    Plus grande est votre empreinte carbone,
    plus grand est votre devoir moral.
    Plus grande est votre audience,
    plus grande est votre responsabilité.
    Les adultes continuent de dire :
    "C'est notre devoir de donner de l'espoir aux jeunes."
    Mais je ne veux pas de votre espoir.
    Je ne veux pas que vous soyez pleins d'espoir.
    Je veux que vous paniquiez.
    Je veux que chaque jour vous ayez peur comme moi.
    Et puis je veux que vous agissiez.
    Je veux que vous agissiez comme si vous étiez en crise.
    Je veux que vous agissiez comme si notre maison était en feu.
    Parce qu'elle l'est. »
    Greta Thunberg
    « Elle parle pour elle, pour sa génération, mais aussi pour ses enfants à naître, et au-delà des humains, pour notre Terre tout entière, dans sa précieuse et fragile beauté. Écoutons-la. Entendons-la. Il est peut-être encore temps. »
    J.M.G. Le Clézio, Prix Nobel de littérature
    Greta Thunberg est une jeune activiste suédoise.Elle a été nommée par le Time parmi les jeunes les plus influents dans le monde.
     

  • LE GUIDE ULTIME POUR PARTIR À L'AVENTURE
     
     
    Vous préparez votre prochaine sortie en nature ? Dave Canterbury, expert en survie et autosuffisance, vous accompagne grâce à ce guide entièrement illustré et vous donne toutes les clés du bushcraft.
     
    Avec plus d'une centaine de schémas,  Bushcraft Illustré  vous explique pas à pas tout ce que vous devez savoir sur le paquetage, les outils, les noeuds, la cuisine, le bivouac, le feu, l'orientation, la chasse, les végétaux et les premiers secours. Un condensé des connaissances indispensables pour tous les aventuriers !
     
    Découvrez notamment  :Comment fabriquer votre propre paquetageLe détail de tous les noeuds indispensablesLes différentes façons d'allumer un  feuComment attraper toutes vos proiesUne liste de tous les végétaux comestibles 
    Bushcraft Illustré  est le guide de référence où vous apprendrez l'art de la survie pour faire face à toutes les situations et tous les climats en exploitant pleinement les ressources à votre disposition. Vous pourrez ainsi renouer avec la nature en toute tranquillité.

  • Wild idea

    Dan O'Brien

    Dan O'Brien raconte les différentes étapes de sa vie qui l'ont mené à vouloir agir en faveur de la nature, par le biais de la Wild Idea Buffalo Company. Sa compagne, Jill, et Erney, son plus vieil ami, ont été essentiels à l'élaboration de son projet et à l'évolution du ranch de Broken Heart. Leurs routes croiseront celles du cheyenne Rocke Afraid of Hawk, et d'autres Indiens natifs dans leurs efforts pour réintroduire les bisons dans leur ancien milieu naturel. O'Brien, conscient des questions sociales et environnementales, nous laisse découvrir en toile de fond le rôle de son entreprise dans la conservation et la restauration des Grands Plaines américaines.

empty