Nature & Plein air

  • Non, la sauvegarde de notre planète ne relève pas forcément de l'exercice d'auto-flagellation. Non, la préservation de notre espace naturel ne se réduit pas obligatoirement à une accumulation de sacrifices. Renversons plutôt la tendance et proposons une logique contraire. Oublions une fois pour toute l'impasse que nous promettent - avec une obstination qui confine à l'aveuglement - les partisans de la décroissance. Croire qu'il est possible de motiver les bonnes volontés en amputant d'emblée leur confort, leur mobilité ou leur niveau de vie est un combat perdu d'avance. Mais les solutions pour sortir de cette supposée et inéluctable fatalité existent bel et bien. La Fondation Solar Impulse en propose 1 000 qui toutes fonctionnent. Nous les avons testées et labélisées. Elles prouvent non seulement que la croissance qualitative n'est pas un leurre, mais qu'elle est, au contraire, capable de créer de la richesse et de l'emploi. Remplacer ce qui pollue par ce qui protège l'environnement, c'est ça, le marché de l'avenir. Ne soyons pas pessimistes, pas même optimistes, soyons tout simplement réalistes !

  • Longtemps, l'écologie a été confisquée par la gauche. Or, il est possible de conjuguer la sauvegarde de l'environnement avec la croissance, mieux : de mettre le développement économique au service de la transition énergétique. En un mot, s'adapter plutôt que renoncer.
    Ce manifeste d'un « écolo de droite », espèce politique encore trop rare, déconstruit brillamment les clichés et plaide pour une écologie plus audacieuse que punitive. Nul doute que l'enjeu aura toute sa place dans les débats politiques à venir.

  • Depuis 30 ans, dans son labo de chercheuse et sur tous les terrains du monde, Nathalie Gontard explore et scrute l'univers du plastique. D'abord fascinée par les potentialités du matériau magique, elle l'a vu ringardiser les matières traditionnelles et envahir sournoisement la planète. Elle a découvert ses empreintes sur les plages, au coeur des sols et même dans la chair d'innombrables animaux. Inquiète, elle est allée chercher des matériaux cousins moins envahissants, puis a tenté de calmer l'appétit du monstre en le piégeant dans son propre recyclage.
    Mais aujourd'hui elle se rend à l'évidence : tous les recycleurs, tous les inventeurs de « nouveaux matériaux » ne suffiront pas à dompter la bête. Il faut supprimer la source du danger, couper le robinet de l'invention-inondation ! Les industriels et les décideurs politiques sont shootés à l'innovation, les mains liées par leur croyance dans le progrès uniquement matériel ? À nous de nous mobiliser pour terrasser la créature ! À nous de trouver comment assurer notre confort sans déséquilibrer la petite planète dont nous sommes locataires. Ce qu'il faut, c'est reconnaître notre addiction pour ralentir notre consommation jusqu'au strict nécessaire. Un défi tout à fait accessible, et que ce livre incite à relever dès aujourd'hui.

  • L'écologie n'a jamais été autant sur le devant de la scène médiatique, et de nouveaux acteurs interviennent aujourd'hui afin de proposer de nouvelles alternatives, de nouveaux concepts pour lutter contre la destruction de notre planète.
    Les auteurs de ce livre Philippe Vion-Dury (rédacteur en chef du mensuel Socialter) et Rémi Noyon (journaliste spécialisées Idées du Nouvel Observateur) ont interviewé des figures emblématiques de l'écologie contemporaine (Pablo Servigne porte-parole des collapsologues, Bruno Latour un des plus grands philosophes contemporains etc.) afin d'analyser toutes les idées en vogue aujourd'hui. Ceci dans le but de comprendre ce qui se passe, afin de s'adapter à cette nouvelle crise écologique et de trouver des solutions.

  • Environ 12,7 millions de tonnes de plastique finissent dans les océans chaque année, et tuent plus d'1 million d'oiseaux et 100 000 mammifères marins.
    Dès 2050, il pourrait y avoir plus de plastique que de poissons dans la mer, en volume.
    Face à ce fléau écologique de notre époque, ce livre nous appelle à joindre nos forces pour nous libérer de notre dépendance au plastique.
    Ce guide accessible vous aidera à adopter les petits gestes qui changent tout :

    remplacer le jetable par du réutilisable  ;
    organiser un nettoyage de plage dans votre région  ;
    militer auprès des entreprises et des politiques pour leur faire prendre des mesures collectives.

empty